TOP 10 – Jeux narratifs #1

#1 – Firewatch

Après avoir vécu une vie mouvementée, Henry, un homme à la vie pas facile, décide pour échapper à son passé de devenir garde forestier dans l’État du Wyoming. Seul, à l’écart du monde, votre mission est de surveiller votre morceau de forêt aux côtés de votre unique contact humain, Delilah, qui n’est joignable que par radio.

Firewatch_20170829171159

Selon moi, l’un des meilleurs jeux vidéo de notre siècle, Firewatch offre non seulement une narration parfaitement rythmée, un univers ultra riche, mais également une aventure incroyable dont les souvenirs seront pléthore. Je ne cesse d’y repenser et envie d’avance ceux qui n’ont pas encore découvert le titre. Un vrai bijou, une vraie merveille.

Pour lire le test complet, cliquez ici.


Vous l’aurez compris, les jeux narratifs, c’est mon dada. Pour cause, n’en choisir que 10 aura été terriblement dur tant il en existe d’incroyables. Je pourrais par exemple citer les suivants :

Hellblade : Senua’s Sacrifice

Vous incarnez Senua, guerrière celte dont la mission est de descendre aux enfers pour y retrouver l’âme de Dillion, l’homme qu’elle aime. À la frontière entre le jeu vidéo, le jeu narratif et le serious game, l’œuvre de Ninja Theory vous plonge dans la folie, à la découverte des syndromes de multiples psychoses.

Heavy Rain

Thriller interactif, Heavy Rain vous propose d’enquêter à travers les yeux de quatre personnages sur les traces d’un tueur en série, tout en posant la question centrale du jeu qui est « Jusqu’où iriez-vous pour sauver l’être que vous aimez ? ». Bien que le jeu ait pris quelques rides à cause de graphismes parfois trop rigides, il réussit encore à briller par sa narration composée d’une soixantaine de chapitres, sur une dizaine d’heures environ. De plus, inspiré par les plus grands et empli de jolies références, le jeu parvient à intriguer le joueur qui a besoin d’en savoir plus sur l’histoire et à le tenir en haleine jusqu’à la dernière minute.

%d blogueurs aiment cette page :