TEST – Among Us

LE JEU SOCIAL ÉVÉNEMENT !
4.8

En deux mots :

1/ Se trouver une bande d’amis
2/ Les réunir
3/ Jouer ensemble et rigoler grâce à Among Us.
La recette est simple mais elle fonctionne terriblement bien !

Among Us est un jeu vidéo de science-fiction multijoueurs en ligne développé et édité par InnerSloth. Sorti initialement le 15 juin 2018, le jeu rencontre finalement le succès deux ans plus tard suite aux vidéos de plusieurs streamers sur YouTube et Twitch. Le jeu est disponible gratuitement sur smartphones iOS et Android et sur PC via Steam au prix de 3,99€.

Le pitch

Un groupe de personnes (de 4 à 10) se retrouve à bord d’un vaisseau spatial dans une ambiance un peu “alien”. Bien qu’il existe aujourd’hui plusieurs maps de jeu, nous prendrons ici comme exemple The Skeld, la carte la plus connue et probablement la plus jouée.

Si la majorité des personnes à bord sont de simples Crewmates (membres d’équipage), il se cache parmi eux entre 1 et 3 imposteurs dont le rôle sera de se débarasser des Crewmates. Malheureusement, comme si cette peine ne suffisait pas aux pauvres petits Crewmates, le vaisseau dans lequel se trouvent ses passagers – en plein milieu de l’espace – montre plusieurs signes de faiblesses. Pour pouvoir reprendre leur route, les Crewmates doivent alors réaliser un certain nombre de tâches qui leur sont attribuées nominativement.

Gameplay : l’objectif de chacune des teams

Les Crewmates : au-delà de l’objectif évident de rester en vie, ils ont surtout pour rôle de réaliser toutes leurs tâches. Car si celles-ci sont toutes réalisées, ils ont gagné par défaut. Étant à la proie des Impostors, les Crewmates ont tout intérêt à crier à l’alerte lorsqu’ils découvrent un collègue cruellement assassiné.

Les Impostors : leur but est de ruiner le voyage intergalactique. Ils vont donc tuer les membres d’équipages et disposent d’une palette de sabotage pour empêcher les Crewmates de réaliser tranquillement leurs tâches. Attention, toutefois, s’ils ont la possibilité de tuer, ils doivent le faire dans la plus grande des discrétions. Car lorsqu’un corps est trouvé, les Crewmates comme les Impostors peuvent utiliser un “Report”, soit un rapport, qui déclare publiquement le fait d’avoir trouvé un corps. Pour plus de discrétion dans leurs meurtres, les Impostors (et eux seuls, attention) peuvent utiliser des “Vents”, soit des ventilations qui leur permettent de se téléporter d’un endroit à l’autre du vaisseau.

Lorsqu’un corps est trouvé, une assemblée se tient : plus personne ne peut jouer et l’ensemble des joueurs doivent alors prendre la parole (enfin !) pour dire ce qu’ils ont vu, comprendre les trajets de chacun et suspecter avec intelligence leurs petits camarades.

Avec son gameplay asynchrone divisé en deux équipes, Among Us propose une expérience simple mais pour le moins complète : bien que les tâches à réaliser par les Crewmates ne soient guère complexes, elles pourraient se rapprocher de ce qu’on trouve dans un Mario Party simplifié. Le gameplay des membres d’équipage se résume à se déplacer sur la map pour réaliser leurs tâches. Les impostors, de leur côté, doivent rapidement faire semblant de “travailler” pour le vaisseau et feindre la réalisation de certaines tâches, pour le coup, imaginaires, afin de tromper leurs camarades et dès que possible en transformer un en petit jambonneau.

Pourquoi une telle réussite ?

Non seulement Among Us est-il très complet, mais il est surtout assez simple à prendre en main. De plus, son concept, simpliste et sympathique, repose sur un élément dont la majorité des joueurs sont à la recherche – surtout en ce moment – le lien. Ce qui fait la réussite du jeu, au-delà du contexte de confinement et de crise sanitaire, c’est son aspect social. En rassemblant un groupe de joueurs (en ligne ou en privé avec vos amis à distance), le jeu vous offre une activité gratuite et au divertissement sans limite avec vos amis. Et c’est précisément l’un des points les plus importants du jeu. Grâce à son aspect social, Among Us profite d’une rejouabilité quasi illimitée, son seul défaut étant peut-être de proposer des tâches qui sont tout de même souvent les mêmes (oui, au bout de 6h de jeu, vous en aurez marre de relier des câbles !). Finalement, avant d’être un jeu vidéo, Among Us est surtout un jeu de société qui profite du moyen qu’est le jeu vidéo. Pour cause, avec son gameplay ultra-simple, il n’est pas difficile de créer un parallèle avec le jeu du “Loup-garou“.

C’est un peu comme un Loup-garou mais en jeu vidéo

Lorsque vous jouez à Among Us, c’est avant tout pour retrouver vos amis et jouer ensemble, pour démasquer les impostors, pour voir lesquels de vos amis sont les plus vicieux, les plus menteurs, les plus calculateurs, etc. Ainsi, le réel gameplay du jeu ne se trouve pas dans ses phases de jeu mais bien dans les phases de débat pendant lesquels chaque joueur doit défendre son rôle. C’est alors bien le lien que vous entretenez (ou non justement) avec les personnes avec qui vous jouez qui donne une vraie profondeur au titre. Finalement, InnerSloth a réussi à réaliser ce que Nintendo cherche depuis de nombreuses années à faire : trouver la recette du jeu social par excellence.

Vous l’aurez compris, s’il est possible de jouer en ligne avec des inconnus, le réel plaisir du jeu réside dans l’organisation de parties privées avec vos amis, des amis d’amis ou encore de simples contacts.

Mais alors quel avenir pour Among Us ?

Si, à la base, le studio InnerSloth avait annoncé travailler sur un Among Us 2, le projet a finalement été annulé. Ainsi, le studio a préféré se concentrer sur son jeu d’origine, visant à lui offrir plusieurs améliorations. Mais comment améliorer un jeu comme Among Us où ce qui fait son intérêt, ce n’est finalement pas le jeu mais plutôt la structure, le cadre qu’il permet ?

Proposer de meilleurs graphismes ? Ce serait bien, car le jeu n’est aujourd’hui pas très joli. Pourtant, soyons francs, cela n’apporterait aucunement plus de fun au titre. Il s’agirait d’une importante dépense peu rentable.

Proposer plus de maps ? Ce serait intéressant pour permettre aux joueurs qui connaissent déjà par cœur les 3 cartes du jeu d’en découvrir d’autres. Pourtant, bien que mes amis et moi connaissions toutes les maps, nous nous rendons vite compte que celle que nous préférons est The Skeld, soit la principale. Pas parce qu’elle est la meilleure, mais parce que c’est celle que nous connaissons le mieux. Et qu’ainsi le gameplay du jeu passe plus facilement au second plan, mettant au premier plan les échanges et l’aspect social du jeu.

Proposer plus de tâches ? Il pourrait être intelligent d’ajouter ou de faire évoluer les tâches demandées aux Crewmates. Car comme je le précisais plus haut – et c’est mon cas – j’en ai marre de relier des câbles. Ce point pourrait alors ajouter une complexité supplémentaire intrigante.

Pourtant, lorsque l’on prend du recul, on se rend compte que la réelle puissance d’Among Us ne réside pas dans ce que le jeu est, mais dans ce qu’il permet. Ainsi, il serait logique d’ajouter des réglages supplémentaires permettant aux joueurs de personnaliser leurs parties comme bon leur semble. On pourrait par exemple imaginer proposer des capacités supplémentaires : agrandir le champ des possibles en offrant davantage de capacités aux Crewmates, tel qu’un système de pistage ou un vote qui compte double lors des débats qu’à un seul joueur ferait de lui une cible de choix pour les Impostors et également un membre important sur qui compter, à l’instar du rôle du Maire dans le Loup-garou. Toujours est-il qu’avec une myriade de réglages supplémentaires activables ou non, le choix reviendrait alors aux joueurs et ne leur serait pas imposé, ce qui risquerait d’être une grosse erreur.

Je vais prendre un exemple : j’ai été un très grand fan du jeu Gears of War, premier du nom, et ai joué en ligne classé. Je maîtrisais le jeu et ses codes et je les avais intégrés. Lorsque Gears of War 2 est sorti, le mode multijoueurs, bien que très similaire, avait pris une direction légèrement différente et intégré de nouveaux items qui venaient ruiner mes parties en ligne : l’expérience en ligne n’était plus la même et elle m’avait été imposée.

Les sabotages font clairement partie de l’arsenal du bon Impostor !

Mon avis

Among Us est un petit jeu très simple à la puissance démesurée tout simplement car le plaisir que les joueurs peuvent en tirer ne dépend pas du jeu, ni de son gameplay, mais du cadre qu’il propose et de la capacité qu’ont les joueurs à se l’attribuer pour créer à plusieurs, entre amis, d’incroyables séances de fun. InnerSloth a trouvé la recette du jeu social à la sauce Mario Party-like épuré jusqu’à son essence. C’est un carton plein largement mérité ! Il ne reste plus qu’à espérer que le studio saura choisir les meilleures options pour l’avenir du titre.

Hadrien JACOBEE

http://hadrienjacobee.com

Sith du web et fier Rédacteur en Chef de My Geek Actu. Passionné par les univers video-ludiques, les comics DC et les mangas. En gros.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :