TEST – Marvel’s Iron Man VR

ÊTRE IRON MAN EN VR, ÇA VOUS TENTE ? SENSATIONS GARANTIES !
4

En deux mots :

Malgré des graphismes inégaux, Marvel’s Iron Man VR plonge le joueur au cœur du MCU avec un gameplay efficace et une très bonne reconnaissance de mouvements.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Marvel’s Iron Man VR est un jeu de simulation de tir en VR développé par Camouflaj et édité par Sony Interactive Entertainment, en coopération avec Marvel Games. Sorti le 3 juillet 2020, le jeu est pour l’instant une exclusivité PSVR.

Adapter Iron Man en réalité virtuelle est un projet assez “casse-gueule”, dirons-nous. Aux premières annonces, je n’y croyais pas une seconde. Et finalement, cela fonctionne bien. Vraiment bien même. Alors, disons-le tout de suite, vous ne ferez pas des loopings ou des vrilles dans tous les sens. Vous volez librement, esquivez dans tous les sens, passez sous des arches, dans des tunnels et prenez des virages serrés même, mais le pilotage reste assez basique. Nous ne sommes pas tous des Tony Stark en puissance ! Et c’est mieux aussi pour garder son quatre-heures dans son estomac. Une durée de vie courte, mais raisonnable pour le prix. 7h de jeu environ, pour 40€ dans sa version de base et 50 pour l’édition spéciale.

TEST_IROM_MAN_VR_My_Geek_Actu02

Le pitch

Quelques années après avoir décidé de réorienter sa société et de ne plus fabriquer et commercialiser d’armes, Tony Stark se retrouve attaqué par un mystérieux ennemi surnommé “Le Fantôme” qui décide de lui faire payer les dommages causés par les armes que sa société a vendu dans le passé. Et pour ce faire, il va l’attaquer avec des versions améliorées de ces fameuses armes. Si l’histoire peut sembler très “bateau” – et c’est le cas – elle n’en est pour le moins pas inintéressante et se laisse découvrir agréablement pendant les 7 heures environ qu’il faut pour en découvrir tous les aspects. La durée de jeu est donc double à celle d’un Batman: Arkham VR. Et bien que l’expérience offerte par le chevalier masqué puisse être immersive, le sentiment de réalisme est ici encore plus présent. Marvel’s Iron Man VR n’est pas qu’une expérience, c’est un vrai jeu.

Côté gameplay

Le gameplay de Marvel’s Iron Man VR est on ne peut plus simple à comprendre, mais va vous demander de bien vous entraîner pour maîtriser le vol au début du jeu. Et cela tombe bien, car celui-ci ouvre sur un tutoriel que vous allez pouvoir recommencer à votre guise et diverses missions d’entraînement pourront être faites à tout moment si vous estimez qu’il vous faut vous améliorer.

Premier point positif et non des moindres, le titre dispose d’une VF intégrale de plutôt bonne facture. La VR étant un marché assez restreint, beaucoup de jeux ne sont disponibles qu’en anglais. Une VF intégrale est très pratique pour les non-anglophones. Si certains jeux disposent bien de sous-titres, ce procédé n’est que très peu adapté à la VR et de sa pauvre résolution… Cette VF intégrale est plus que bienvenue !

Le jeu se joue obligatoirement avec les PS Move. Avec les gâchettes de ces derniers, vous actionnez vos répulseurs (situés sur les mains) pour vous pousser dans la direction que vous souhaitez. Pointez vos mains vers le bas et vous monterez, pointez-les en arrière et vous avancerez. C’est aussi simple que ça. Pour utiliser les tirs de répulseurs, arme emblématique d’Iron Man, il vous suffira de tendre la main face à vous, mais sans les incliner (comme si vous tendiez un verre d’eau à quelqu’un en somme) et d’appuyer sur le bouton du dessus du PS Move. Vous pourrez débloquer des armes secondaires (une différente par bras si vous le souhaitez) comme des missiles ou des grenades. Pour les utiliser, là, il vous faudra incliner votre PS Move en avant, et tirer comme avec les répulseurs.

TEST_IROM_MAN_VR_My_Geek_Actu05

Il est d’ailleurs important de noter que pendant mes sessions de jeu, je n’ai à aucun moment ressenti de “motion sickness”, la fameuse envie de vomir due à la réalité virtuelle, que l’on avait pu croiser sur des expériences VR comme Farpoint VR. C’est un point primordial lorsque l’on sait à quel point cela peut nuire au plaisir d’un jeu en VR.

Alterner entre Iron Man et Tony Stark

Entre les différentes missions du jeu, vous aurez des phases où vous incarnez Tony Stark, généralement dans son garage qui lui sert de hub central. De là, vous pourrez choisir les missions et améliorer votre armure. Ces phases sont également des parties narratives où Tony dialogue avec ses deux I.A. aux tempéraments opposés. Cela donne des discussions parfois houleuses. Le bémol est que vous ne pouvez pas vous déplacer librement dans le manoir. Vous pouvez seulement vous téléporter à des points précis. Ce qui enlève, selon moi, tout intérêt à aller voir à droite et à gauche ce qu’il y a et avec quoi on peut interagir. Mais au moins, l’amélioration et la personnalisation de votre armure sont très intéressantes.

Chaque mission vous rapportera des points d’amélioration (leur nombre varie avec le score de fin de mission), et ils vous serviront à débloquer différentes améliorations pour votre armure pour la personnaliser à votre goût ou selon la mission.

En plus des armes secondaires, vous avez la possibilité de choisir entre une accélération plus rapide ou une vitesse de vol plus élevée, ou encore des armes secondaires qui se rechargent plus vite ou la santé qui remonte plus rapidement. Vous pouvez même changer la peinture !

TEST_IROM_MAN_VR_My_Geek_Actu04

Malgré ces chargements très (trop) nombreux et plutôt longs, Marvel’s Iron Man VR reste une très bonne expérience VR offrant de réelles sensations. Le fait aussi que le jeu se joue réellement à 360 dégrés est vraiment un gros plus ! Graphiquement, ça reste tout de même acceptable malgré certains décors qui arrivent à être plus moches que de la PS2.

Le gameplay se prend en main facilement, mais je vous recommande d’être un minimum à l’aise avec les déplacements en VR si vous ne voulez pas avoir le tournis. Je le déconseille fortement comme “première expérience VR”.

Il est d’ailleurs important de noter que si l’on pourrait croire que l’ATH prend la moitié de l’image sur certains de mes screenshots, ce n’est en réalité pas le cas. Les screenshots ne montrent qu’une partie de l’écran visible. D’ailleurs, si l’ATH peut paraître encombrant au premier abord, il finit finalement par ne plus être si visible une fois lancé dans l’action.

Mon avis

Je suis Iron Man !“. Vous n’aurez jamais été aussi proche de la vérité en prononçant cette phrase qu’avec ce jeu qui dispose d’une excellente reconnaissance de mouvement. Une des meilleures du PSVR si ce n’est pas LA meilleure. Et surtout la possibilité de jouer à 360°. Plus obligé d’être strictement aligné avec la Playstation caméra ! Mais le jeu compte des graphismes inégaux (voire hideux comme Shanghaï) et des chargements rappelant les heures les plus sombres de l’époque Playstation 1… Mais la personnalisation de l’armure et le gameplay efficace en font tout de même un bon titre du PSVR, malgré sa redondance.

Billy-Dubos

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :