INTERVIEW – Néréide Cosplay

Nous avons rencontré Néréide Cosplay, une cosplayeuse pleine de talent qui n’a pas froid aux yeux !

 

Bonjour et bienvenue sur My Geek Actu ! Merci d’avoir accepté de répondre à nos questions. Peux-tu commencer par te présenter ?

Hello, je suis Néréide, j’ai 27 ans, je fais du cosplay depuis 2013, je crois (ça commence à faire pas mal de temps). J’ai commencé en faisant un petit costume de League of Legends par hasard avec des amis, un peu comme tout le monde qui débute là-dedans (pas pour le jeu, mais le cosplay entre amis). Je suis principalement connue pour mon costume de Morgana des Ronces et mes costumes de Nami, du même jeu. J’étais un peu tarée pour faire des costumes aussi gros, mais bon j’aime le challenge ! Je fais principalement du jeu vidéo avec League of Legends ou Zelda mais aussi un peu de mangas, comme Naruto ou Sailor Moon. 🙂

 

Enchantée ! Comment as-tu découvert le cosplay et qu’est-ce qui t’a attirée dans cet univers ? Es-tu une grande crafteuse depuis toujours ?

Sur Facebook et un peu par hasard… En likant des photos de cosplayeurs, je trouvais ça tellement cool des voir des gens qui donnaient vie à des personnages fictifs. Puis j’ai toujours adoré les costumes depuis petite. Une vraie passion ! J’ai toujours fait des travaux manuels avec ma grand-mère tous les mercredis enfant. Du coup, j’ai un peu le craft dans l’âme. Ma mère bricole beaucoup aussi.

 

Ahah c’est nécessaire quand on fait du cosplay ! Quelle est l’étape ou la partie que tu préfères lors de la réalisation d’un cosplay ?

Celle où je pleure de désespoir, et où je me demande pourquoi je continue de souffrir autant sur mes costumes hahaha. Blague à part, celle que je préfère généralement, c’est la recherche, la toute première étape : comment je vais concevoir mon costume ? Avec quelles matières ? Quels outils ? Les techniques que je vais utiliser… Etc. Après, j’aime un peu tout… sauf les finitions, car généralement je suis un peu à bout de mon mental pour le terminer !

 

As-tu des secrets de fabrications à partager avec nous sur ces questions des matières et outils que tu vas utiliser ?

Les paillettes, c’est la vie, sur scène, en photo et même en vrai, ça capte super bien la lumière, l’effet est toujours cool à voir. Adapter les armes à sa taille pour éviter les problèmes de proportion ensuite, ça se fait rapidement avec un petit montage d’une photo de nous à côté de l’arme pour savoir quelle échelle utiliser, et pour finir se faire kiffer ! Faire des costumes qu’on aime vraiment, ça aide à finir les projets et y mettre du cœur. 🙂

 

Yes, surtout ne pas oublier de se faire kiffer ! Et à propos de kiff, quels sont les cosplays que tu as préféré réaliser ? Et a contrario, ceux que tu n’as pas aimé, voire peut-être abandonné ?

Les Nami, vraiment mon gros coup de love de pouvoir faire des sirènes avec des queues en silicone, c’était vraiment un rêve cosplay. J’ai tenté, j’ai raté, et je ne me suis pas laissé abattre, j’ai recommencé de nouveau. A contrario, le cosplay pour lequel j’ai pris le moins de plaisir, je pense que c’est celui de Fiona. Je suis partie avec un mood “ça va, ça va être simple”, et en vrai, c’était un enfer total, avec des armures illogiques qui défiaient la gravité ! J’ai perdu toute confiance en moi. Bref, de la joie et de la bonne humeur…

Tu as abandonné ou tu as retrouvé la motivation de terminer ? 😱

Je l’ai terminé dans la douleur hahaha mais je suis assez contente des photos. 🙂 Je crois qu’il n’y a qu’un seul costume que j’ai abandonné ; Kayle le skin inquisitor, je n’étais pas prête mentalement à refaire un gros costume avec des ailes énormes et une armure dans un mini appartement parisien avec des chats !

 

Et ça se comprend ! Tu fais des cosplays en groupe de temps en temps avec la communauté de cosplay euros ou tu es plutôt du genre solo ?

Avec le cosplay, j’ai pu rencontrer plein de personnes dont certaines sont devenues des amies très proches. Du coup, oui, ça m’arrive de plus en plus de faire des groupes. Au début j’étais assez solo, et maintenant, c’est ce qui me motive le plus, de faire ça à plusieurs. C’est une bonne ambiance, et on partage plein de choses ensemble, expériences, compétences, bonne humeur, désespoir et autres feels. Du bon comme du mauvais mais ensemble, ça passe mieux que seul !

 

À cause du Covid-19, les conventions sont annulées; mais sur lesquelles peut-on te croiser normalement ?

La Japan Expo, c’est sûr ! Et parfois la Paris Games Week ou Paris Manga, en résumé, les conventions parisiennes. C’est un investissement supplémentaire les conventions, du coup, je privilégie celles de ma région quand j’ai le temps. Car oui, un costume, ça prend pas mal de temps à réaliser, et je ne travaille pas tous les soirs dessus, j’ai besoin de me reposer, du coup il me reste les week-ends pour avancer et généralement, c’est en même temps que les conventions. Et j’évite le rush cosplay juste avant une convention, c’est vraiment le pire défaut du cosplayer.

 

On espère te voir aux conventions 2021 alors ! Pour finir, quel sera ton prochain cosplay ?

Ola, j’en ai plein en cours, et plein sur mon planning prévisionnel ! Mais ceux en cours sont Qiyana Prestige de LOL, Tsunade de Naruto, la version du show, Riju de Zelda Botw et Chun li (V2).

 

Eh bien, c’est déjà pas mal ! Merci d’avoir répondu à nos questions Néréide, place aux photos !

Crédits photos :
Blackthorn Morgana – Kaicom
Nami Classique – Allpo Dayo
Sailor Mercury – Antony Gomes
Nami Koi – Shashin pictures
Nidalee – Allpo Dayo
Fiora – Allpo Dayo
Ashe – Allpo Dayo
Lux groupe – Valentin Pictures
Ami Mizuno – Antony Gomes
Pour retrouver/suivre Néréide sur les réseaux sociaux, c’est par ici :
– sa page Facebook
– son compte Instagram

Emilie BOISBOUVIER

Jeune padawan de l'univers geek | In fond of the Punisher & Death Note | Make gif not war.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :