TEST – GORN (PS VR)

UN CONTENU SUFFISANT POUR L'EXPÉRIENCE PROPOSÉE
4

En deux mots :

Un jeu de combat, de gladiateur, en VR…. Avec une violence et un second degré totalement assumé ! Que demande le peuple ? Du sang me dites-vous ? Il y en a !

Envoi
User Review
0 (0 votes)

GORN est un jeu de combat de gladiateurs en réalité virtuelle sorti initialement sur PC le 10 juillet 2017 et sur PSVR le 19 mai 2020. Développé par Free Lives et 24 Bit Games Pty et édité par Divolver.

Ne vous fiez pas à son aspect cartoon qui donne aux gladiateurs l’air de sortir tout droit d’un album d’Astérix.

My_Geek_Actu_TEST_Gorn01

Ici, le sang et la violence sont bel et bien présents, et en abondance. Mais que les plus sensibles d’entre vous se rassurent, il est tout à fait possible de profiter de cette violence quasi-gratuite tout en désactivant le sang.

Un principe simple

My_Geek_Actu_TEST_Gorn07

Vous êtes un gladiateur, vous entrez dans l’arène jusqu’à la mort ! Plus concrètement, vous avez, dans le hub central, 3 étages avec différentes arènes. C’est toujours des vagues d’ennemis à vaincre avec une arme imposée qui change à chaque vague. Il vous sera cependant possible, (mais pas toujours) de ramasser celles de vos ennemis si elle ne vous convient pas. Une fois les vagues vaincues, il y aura une sorte de Battle Royale, puis à la fin un boss à vaincre.

My_Geek_Actu_TEST_Gorn03

Il y a également deux étages de plus, dans le hub. Un pour le réglage des options et l’autre pour un mode libre dans lequel vous pouvez choisir, au début, un armement parmi tout l’arsenal que vous aurez débloqué durant le jeu, des ennemis arriveront de manière infinie et il faudra en tuer le plus possible avant de passer l’arme à gauche.

La mort, parlons-en d’ailleurs. En fait, dès que vous prenez un coup, un filtre rouge commence à apparaître devant vos yeux, et vous verrez ces derniers se fermer petit à petit. Le moindre coup peut donc vous être fatal. MAIS, pendant ce laps de temps pendant lequel votre vision s’altère, si vous tuez un ennemi, tout revient à la normale et vous reprenez le combat.

My_Geek_Actu_TEST_Gorn05
Concernant l’IA de l’adversaire… Je vous dirais qu’ils n’ont pas l’air d’avoir inventé l’eau chaude ni la machine à cintrer les bananes ! Il leur arrive quand même d’avoir l’air de s’emmêler dans leur propre corps.

Une jouabilité simple qui ne rend pas les PS move trop obsolète

Le principal souci du PSVR réside souvent dans son matériel. Surtout le PS move, dû à l’absence de joystick. Si les développeurs ont trouvé la parade pour bon nombre de titres en pointant une direction pour s’y déplacer, ce n’est pas pour autant toujours optimal. Dans GORN, le problème ne se pose même pas puisque les déplacements se font différemment. En effet, pour avancer, il faut jouer des bras ! Plus concrètement : vous pointez votre PS move dans une direction, vous maintenez le bouton du dessus tout en tirant vers vous. Un peu comme si vous vous hissiez avec une corde en somme. Ou comme si vous étiez au sol, et que vous rampiez avez vos bras. C’est un peu déroutant au début, mais comme vos mouvements de bras sont raccord avec votre déplacement, vous évitez ainsi la sensation de tournis. Surtout pour les non-initiés aux déplacements dans la réalité virtuelle. Si vous vous cherchiez un jeu pour brûler des calories, c’est pas mal !

My_Geek_Actu_TEST_Gorn08

Une physique…. particulière

La physique du jeu fonctionne bien dans l’ensemble, mais elle est parfois assez capricieuse. Au point que même les ennemis ont l’air de se battre avec. C’est d’autant plus vrai avec les armes à deux mains telles que les lances qui sont pratiquement inutilisables. En effet, vos mains ne sont pas reliées, tenir une arme d’hast et surtout frapper correctement avec est assez compliqué. Surtout que le jeu prend en compte la force de vos coups. Pour taper fort dans le jeu, il faudra taper fort en vrai ! Veillez donc à vous assurer que vous avez réellement de la place autour de vous. Les armes articulées telles que les fléaux vous demanderont de l’adresse également. Je vous recommande de privilégier dans la mesure du possible les armes à une main. Il y a également quelques armes fantaisistes comme des grappins que vous serez amené à utiliser. La physique de ces armes-là n’est vraiment pas évidente à prendre en main.

My_Geek_Actu_TEST_Gorn04

Également des pinces crabes. Pour quoi faire ? Eh bien, pour attraper vos ennemis et leur arracher des membres pardi !

My_Geek_Actu_TEST_Gorn09

Mon avis

En définitif, GORN est un bon défouloir, très second degré qui comporte un arsenal très fourni, et parfois loufoque. Même si certaines armes sont compliquées, voire quasiment impossibles à utiliser (du moins sur PSVR), il y en aura suffisamment pour ne pas vous ennuyer de ce côté-là. Le contenu du jeu est correct pour le prix. Et, point relativement positif pour moi, c’est parfait pour le cardio ! En effet, vous allez probablement finir en sueur après chaque session de jeu, tant il vous aura fait gesticuler dans tous les sens.

Je pense que ce jeu est parfait pour s’entraîner au déplacement dans un jeu VR avant de s’essayer à des jeux plus sérieux à ce niveau-là.

My_Geek_Actu_TEST_Gorn02

Billy-Dubos

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :