REVIEW – Crash Landing on You (drama)

L'HISTOIRE D'UNE HIRONDELLE DU SUD
4.8

En deux mots :

Crash Landing on You est un drama incroyablement émouvant. Addictive, la série sait prendre le spectateur aux tripes avec un casting 5 étoiles et des personnages terriblement attachants.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Crash Landing on You est un drama romantique coréen sorti fin 2019, produit par le studio Dragon et diffusé sur la chaîne tvN et la plateforme de streaming Netflix. Réalisé par Lee Jeong Hyo à qui l’on doit les séries Romance is a Bonus Book ou encore Heartless City, le drama met en tête d’affiche des acteurs renommés de la télévision coréenne, tels que Hyun Bin (Secret Garden, Memories of Alhambra), Son Ye-jin (Something in the Rain, Summer Scent), Seo Ji-hye (49 Days, Black Knight) et Kim Jung-hyun (Time, School 2017). Crash Landing on You ou CLOY pour les intimes, comprend 16 épisodes d’environ 1h10-1h30 chacun, et presque 2h pour le dernier (!). La série a cartonné en Corée du Sud mais aussi à l’international, les critiques positives pleuvant sur celle-ci. Mais alors, ce succès est-il mérité ? Absolument.

my-geek-actu-cloy

Le pitch

Yoon Se-ri est une riche héritière sud-coréenne qui gère d’une main de maître son entreprise de mode. Quand son père, président d’un grand groupe financier, sort de prison, ses fils attendent avec impatience l’annonce du nom de son successeur. Suite à la révélation, Se-ri se retrouve malencontreusement impliquée dans une tornade alors qu’elle faisait du parapente. Quelle ne fut pas sa surprise à son réveil de se retrouver face à face avec Ri Jeong Hyeok, un officier de l’armée… nord-coréenne !

Ce n’était pas une coïncidence. C’était le destin.

Bon d’accord, c’est vrai, le pitch est un peu tiré par les cheveux. Mais c’est aussi pour ça qu’il a attiré mon attention. Crash Landing on You traite d’une très belle histoire d’amour entre deux individus qui n’étaient pas destinés à se rencontrer. Si le premier épisode et l’arrivée brutale et facile de Se-ri en Corée du Nord (et je ne parle pas des effets spéciaux catastrophiques de la tempête) peut en rebuter plus d’un, sachez que le reste de la série fait oublier cet incident. Très vite et au long du drama, l’alchimie évidente entre le duo d’acteurs principal, Hyun Bin et Son Ye-jin, crève l’écran. Tous deux ont déjà travaillé ensemble, et ce à plusieurs reprises, notamment sur le film d’action The Negotiation et sur la production du drama Producers. Et ça se sent. Convaincants dans leurs rôles respectifs, difficile de ne pas s’attacher au couple qui se forme, finalement, de manière très naturelle.

my-geek-actu-cloy3

Le personnage de Se-ri est hilarant et courageux, tandis que celui du capitaine Ri est tendre à souhait sous ses airs de soldat froid comme la glace. Les deux protagonistes ont tous deux leur bagage émotionnel lourd. Se-ri est traumatisée par l’abandon de sa mère et Jeong Hyeok par l’assassinat de son frère, qui a brisé ses rêves par la même occasion. On constate l’impact de ces événements tout au long du drama, ce qui le rend d’autant plus saisissant. Car oui, les moments déchirants sont nombreux. Si la belle romance entre Se-ri et Jeong Hyeok fait verser bien des larmes, les personnages secondaires ne sont pas en reste, bien au contraire. Déjà, on a un vrai méchant, qui a ses objectifs bien définis, et surtout déterminé à les atteindre. Aussi, entre les membres de la compagnie de Jeong Hyeok, qui donnent le sourire à chacune de leurs apparitions, les habitantes du village de Corée du Nord dans lequel Jeong Hyeok vit, la mère de Se-ri en quête de rédemption, et surtout Seo Dan et Gu Seung Jun, on est servis. Ces deux derniers, à dire vrai, mériteraient leur propre série, ou du moins, auraient dû avoir plus de temps consacré à leur relation. L’évolution de celle-ci et de l’influence réciproque entre eux est palpable et sympathique à voir. Malheureusement, véritable bémol de CLOY : cette seconde romance est finalement peu valorisée, voire expédiée.

Une bien belle Se-ri

Se-ri, série, vous avez compris ? Hum, bon, passons. Vous l’avez deviné, j’ai beaucoup aimé ce drama, qui m’a autant fait rire que pleurer. On ne reste pas insensible devant Crash Landing on You. Mais au-delà des personnages, qu’en est-il de l’histoire ? Eh bien, celle-ci est globalement bien ficelée. Les différentes storylines sont traitées assez rapidement afin de ne pas perdre le spectateur et, surtout, son intérêt pour le drama. La notion de destinée est bien amenée, sans qu’on parte trop dans la facilité ou dans le too much : je pense notamment aux flash-back en Suisse, réussis sur le plan de la photographie et du scénario. À chaque fin d’épisode, des scènes “bonus” expliquent le comment du pourquoi d’un événement se déroulant dans le même épisode, et ce concept ajoute un plus à la série. Ce que j’ai également beaucoup apprécié, c’est la dérision du genre drama dans ce… drama. À travers le personnage de Kim Ju-muk, mordu de dramas, les clichés du genre sont mis en avant à bien des reprises. Or, si Crash Landing on You joue sur les clichés, la série ne rentre pas dedans : pas de triangle amoureux (enfin pas vraiment), pas de non-dit/malentendu ridicule dans la relation entre Se-ri et Jeong Hyeok, pas de perte de mémoire. Rien. En parlant de dramas, de nombreuses références à d’autres séries se cachent dans CLOY, telles que Memories of Alhambra dans lequel joue l’acteur principal.

my-geek-actu-cloy4

Alors bien sûr, des défauts, il y en a. Certaines situations sont parfois absurdes, voire incohérentes, ce qui décrédibilise les scènes en question. Je pense, par exemple, au fait que Jeong Hyeok, qui est pourtant capitaine, n’est JAMAIS à son poste. On note également quelques répétitions dans le scénario du style : “Tu es en danger, alors je risque ma vie pour toi”. Évident, mais allez, ça passe. La première partie de la série se déroulant en Corée du Nord, elle fait découvrir au spectateur les aspects de la vie quotidienne de ses habitants. Si les scénaristes se sont documentés sur le sujet pour rendre la série proche de la réalité, on peut avoir tout de même de gros doutes sur certains éléments tels que la facilité de sortir du pays (sauf pour Se-ri, bien sûr) ou la bienveillance de chaque nord-coréen que l’héroïne rencontre. À l’inverse, les agents des renseignements de Corée du Sud sont vraiment très (trop) sympas avec les pseudo-espions ennemis.

En terme de décors et de costumes, idem : ce n’est pas toujours réaliste, comme Se-ri qui est parfaitement maquillée et coiffée après s’être pris une tempête ou les uniformes impeccables des soldats nord-coréens. Certains fonds verts sont ratés, la neige artificielle et les fausses larmes trop visibles, mais ce ne sont que des détails. D’un côté plus positif, la photographie est sublime, et on tient ici une OST aux petits oignons.

En dépit de ces quelques défauts, mineurs finalement, Crash Landing on You est une série très agréable à regarder. La fin, douce et quelque peu amère, est à l’image de la série : peu réaliste, mais tellement belle. Même si le drama a un succès conséquent, je doute fortement qu’une seconde saison ait lieu compte tenu de ce final qui achève parfaitement Crash Landing on You.

Mon avis

J’ai adoré Crash Landing on You. Très bonne surprise, la série m’a beaucoup marquée. Entre ses personnages attachants, une très belle romance tendre et épique et des rebondissements à foison, le spectateur n’a pas le temps de s’ennuyer. La série, aux situations souvent irréalistes, comme tout drama bien sûr, demeure accrocheuse et même addictive. Avec du recul, après avoir terminé CLOY, je me dis que les personnages, principaux comme secondaires, reviennent de loin, au point que j’aurais presque envie de la regarder à nouveau.

Publicités

Anna LESBROS

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :