Nioh 2_20200313191707

TEST – Nioh 2

NIOH 1.2 OU UNE VRAIE NOUVELLE VERSION ?
4

En deux mots :

Si nous ne sommes pas en présence d’une révolution par rapport à Nioh premier du nom, chaque aspect du jeu a droit à son lot, plus ou moins grand, d’ajouts et les fondamentaux restent présents. Un jeu technique et rigoureux qui ne laisse que peu de place à l’erreur. On regrettera cependant une histoire qui peinera à vous impliquer. En somme, c’est Nioh en mieux, sauf pour le scénario.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Nioh 2 est un action RPG de type “die and retry” (mourez et réessayez) sorti le 13 mars 2020 sur PS4 en exclusivité temporaire. Il devrait sortir sur PC d’ici un an, comme ce fut le cas pour le premier volet.

Contrairement à ce qu’indique son nom, Nioh 2 se déroule avant le premier volet. Ce nouvel opus vous emmène pendant l’ère Sengoku et la conquête du Japon d’Oda Nobunaga. Vous n’êtes donc pas obligé d’avoir joué à Nioh premier du nom, avant. Cependant, je vous le recommande. D’une part, parce que c’est un bon jeu et qu’il est maintenant trouvable facilement à bas prix et d’autre part, histoire d’être sûr que la formule Nioh vous plaise. Car si la base du jeu est très proche de la série des Souls, qui a initié ce concept de jeu, la franchise Nioh se démarque très fortement de celle de Fromsoftware. Principalement sur l’aspect des combats. Basiquement, dans un Souls, vous esquivez, vous attaquez, vous bloquez. Les attaques diffèrent d’une arme à l’autre, mais cela ne va guère plus loin. Dans Nioh, chaque arme possède son propre maniement avec différentes techniques que vous pourrez débloquer.

Nioh 2_20200321125022

Techniques qui vont également dépendre de votre posture de combat. À savoir, garde haute (lent mais puissant), basse (attaques très rapides mais faibles dégâts) et moyenne (l’équilibre entre les deux). Ajoutez à ça le fait que vous pouvez changer de hauteur de garde à la volée, et ce, même en plein enchaînement et vous commencerez à toucher du doigt la richesse des combats de ce jeu.

Nioh 2_20200318200325

Le pitch

Alors que le pays est ravagé par la guerre, les yokais envahissent les terres. La mère du personnage que vous incarnez se fait tuer par un mystérieux étranger. Elle était une yōkai, ce qui fait de vous un hybride humain-yōkai. Poussé à une vie de solitude, vous décidez de débarrasser le monde des yōkai.

Nioh 2_20200314111037

Vous ferez la rencontre de divers personnages dont le célèbre Oda Nobunaga, à qui vous prêterez main forte dans sa campagne d’unification du Japon. Vous allez ainsi créer votre propre personnage de A à Z avec un éditeur assez complet. Et si jamais vous ne le trouvez pas suffisamment charismatique à côté de William, héros du premier Nioh, si vous en avez une sauvegarde, il vous sera possible de donner son apparence à votre personnage.

Nioh 2_20200326181925
Votre personnage ne parle pas, et il se contente de suivre les événements. C’est au final dommage, car on ne se sent jamais vraiment impliqué dans cette histoire, qui est d’ailleurs assez bateau.

Un gameplay encore plus riche me dites-vous ? Au premier abord, manette en main, le jeu à l’air pataud, lourd…. Notamment dû à votre jauge d’endurance qui a l’air de fondre plus vite que du beurre au micro-ondes !

TEST_NIOH_2_My_Geek_Actu01
Mais passé quelques heures, après avoir débloqué quelques techniques et trouvé VOTRE façon de vous battre parmi le flot de possibilités, vous allez changer d’avis. En effet, comme dit plus haut, chaque aspect du jeu a son lot de modifications. Des armes aux kodamas, les nouveautés proposées sont nombreuses. La palme revient aux esprits protecteurs et à la nouvelle feature qui y est liée, la fameuse transformation temporaire en yōkai.

Dans le premier opus de Nioh, vous pouviez fusionner avec votre esprit protecteur. Cela transformait votre barre de vie en une jauge qui diminuait à mesure que vous attaquiez et subissiez des dégâts. Vous infligiez également des dégâts élémentaires dépendamment de l’esprit que vous aviez équipé. Dorénavant, ce ne sont plus des éléments (feu, foudre, eau) mais des formes yōkai qui dépendent des esprits. Il y en a trois différentes qui ont toutes leur gameplay propre.

De plus, vous pouvez équiper deux capacités de yōkai par esprit et ainsi utiliser des attaques uniques de yōkai que vous avez précédemment vaincus et qui vous ont laissé leur noyau d’âme en mourant. Ces capacités consomment une nouvelle ressource propre à ce Nioh 2, votre Anima. Une sorte de ki yōkai, si vous préférez. Votre jauge d’Amina monte lorsque vous attaquez des ennemis, ramassez un cœur de yōkai ou utilisez un des objets dédiés.
Lié à tout ça, une nouvelle mécanique fait son apparition, les contres-explosifs. Ce sont des contres dédiés à bloquer les attaques critiques des ennemis. Lorsqu’un ennemi déclenche une sorte d’aura rouge, vous devez répondre à son attaque avec un contre-explosif. Il s’exécute en maintenant simultanément les touches Rond et L2. Vous verrez votre personnage se changer en yōkai durant 2 secondes et contrer l’attaque en question.

Nioh 2_20200413170502

Il va falloir apprendre à bien maîtriser cette nouveauté, car tous les ennemis sont susceptibles de vous lancer une de ces attaques critiques, même les plus insignifiants.
Pour finir, bien évidemment le Ninjutsu (kunai, shuriken explosif, poison….) et la magie d’Onmyo (talisman de protection, de dégât élémentaire…..) sont toujours présents. Ces deux domaines de compétence enrichissent en plus les possibilités et le gameplay et le complètent à merveille. De quoi faire passer un sale quart d’heure aux yōkai.

Quelques nouveautés plutôt bienvenues

Au menu des nouveautés, vous trouverez plus d’armes, plus de techniques (forcément) et une autre grosse nouveauté bien utile, le bazar des kodamas. Lorsque vous allez au sanctuaire, vous pouvez, comme dans le premier opus, refourguer tous vos équipements inutiles aux kodamas en échange d’un peu d’amrita et de temps à autres des objets. Mais maintenant ils vous donnent également du riz céleste. Une nouvelle monnaie que vous pouvez échanger contre des consommables dans leurs bazars.

Nioh 2_20200314104448

Cela est parfois indispensable pour faire le plein de flèches, d’antidotes et surtout de précieux élixirs avant de repartir au combat ! Car vous ne pouvez en transporter que huit sur vous, et si vous n’avez pas de stock, vous réapparaissez avec trois ou cinq en fonction du nombre de kodamas que vous avez ramenés au sanctuaire.

Afin de vous aider, vous aurez la possibilité d’invoquer les esprits d’autres joueurs. Dans Nioh premier du nom, vous aviez au sol les tombes rouges des joueurs morts avant vous, et vous pouviez les combattre. Maintenant, il y en a aussi des bleus qui sont là pour vous aider.

Nioh 2_20200329074526

En échange de coupes d’ochoko, vous pourrez invoquer ces fantômes qui vous prêteront main forte. Mais l’intelligence artificielle étant ce qu’elle est, ne vous reposez pas trop sur eux. Mieux vaut privilégier un véritable joueur pour les boss les plus ardus. Ces fameuses coupes d’ochoko sont trouvables en affrontant les fantômes des joueurs ou au bazar des kodamas.

Dernière nouveauté notable, les royaumes obscurs. Dans Nioh, les yōkai que vous affrontez laissent de temps à autre des sortes de flaques au sol appelées royaumes du yōkai. Lorsque vous avez les pieds dedans, votre régénération de Ki diminue grandement. Il faut donc soit les éviter ou alors les purifier. Dans Nioh 2, vous avez maintenant en plus, des zones complètes avec cet effet-là : les royaumes obscurs.

Il vous faudra pénétrer dans ces zones avec prudence, jusqu’à tuer le yōkai qui la génère. Une fois fait, les choses reviendront à la normale.

Nioh 2_20200404111000

Bien monter son personnage est crucial

Vous l’aurez compris, le gameplay de Nioh 2 est dense, généreux et très permissif. Votre préparation en amont des combats et extrêmement importante pour mettre toutes les chances de votre côté. Le système d’évolution de Nioh 2 est simple et logique. Il est primordial de déterminer avec quoi et comment vous comptez affronter les hordes d’ennemis. À chaque fois que vous montez de niveau, vous mettez un point dans vos caractéristiques comme dans la plupart des RPG.

Nioh 2_20200316200727

Notez que chaque arme a sa caractéristique qui lui est liée, et ce sera celle-là qu’il faudra privilégier pour augmenter ses dégâts avec. Mais pour les points de maîtrise des armes, ninjutsu, magie et la forme yōkai, pour en obtenir, il va falloir vous servir desdites armes et compétences. Concrètement, si vous souhaitez débloquer les techniques du katana et du ninjutsu, il faudra vous battre au katana et lancer sans vergogne tous les shurikens et autres bombes sur les ennemis. Vous n’apprendrez jamais à faire de la magie sans utiliser de talisman ou à maîtriser la lance, si vous n’en touchez pas une du jeu. En somme, vous devenez bon dans ce que vous utilisez.

Mon avis

Malgré une histoire qui peinera à vous impliquer au possible, Nioh 2 est un excellent jeu. Difficile certes, mais pas impossible. Le jeu vous met à disposition tous les outils pour vous en sortir. Et au pire des cas, avec la coop, il est vraiment facile d’avoir de l’aide. Vous n’avez même pas besoin d’être aux alentours du même niveau pour jouer en coop, contrairement à Bloodborne, par exemple. Nous avons essayé de notre côté avec un personnage niveau 52 rejoignant un personnage niveau 5.
Le cap des trois premières missions principales est le morceau le plus difficile à passer.

Après, vous aurez accès à plus de techniques et le jeu deviendra bien plus accessible.
Visuellement, le jeu fait le minimum syndical. Ni particulièrement joli, ni moche. Il n’est pas vraiment plus beau que le premier opus, sorti il y a 3 ans. Cependant, cela permet des temps de chargement assez courts et au jeu d’être fluide. Point très important pour ce genre de titre.

Et si vous souhaitez vous lancer, n’hésitez pas à découvrir nos 5 astuces pour bien démarrer Nioh 2.

Billy-Dubos

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.