REVIEW – Stars Align (anime)

JOLI SERVICE !
3

En deux mots :

Sous ses simples airs d’anime sportif, Stars Align cache bien son jeu et s’avère bien plus profond qu’il en a l’air. Une belle découverte !

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Stars Align ou Hoshiai no Sora est une création originale du réalisateur Kazuki Akane, qui a notamment travaillé sur Vision d’Escaflowne, Tetsuwan Birdy ou encore Code Geass: Akito the Exiled. Accompagné de Takahashi Yuichi (Tokyo Ghoul, Ao no Exorcist) au chara-design, Akane propose ici une série surprenante à bien des égards. Ce nouvel anime, sorti en 2019, est produit par le studio 8-Bit (Rewrite, Moi, quand je me réincarne en Slime) et se compose de 12 épisodes, disponibles en version sous-titrée française sur Wakanim.

my-geek-actu-stars-align

Le pitch

Alors que le club de soft tennis féminin du collège est à l’apogée de sa gloire, l’équipe masculine ne brille pas par ses résultats. À cause de cela, le club est sur le point de fermer. Qu’à cela ne tienne, le capitaine de l’équipe, Tôma Shinjô, demande à un nouveau venu dans le collège, Maki Katsuragi, un jeune garçon prometteur, de rejoindre l’équipe afin de participer au championnat d’été. Ce dernier accepte, à la condition d’être rémunéré…

Belle volée !

Quand on pense anime de tennis, il nous vient immédiatement en tête des références comme Prince of Tennis ou Baby Steps. Avec Stars Align, Kazuki Akane va en étonner plus d’un, et présente une œuvre qui dépasse le cadre du “simple” anime sportif. En effet, si vous vous attendiez à un anime sur le tennis alternant entraînements et matchs à répétition, sachez que dans Stars Align, le sport à raquette n’en est pas le thème principal. Ici, ce sont les cellules familiales qui sont à l’honneur. Alors que les membres de l’équipe de soft tennis sont complètement démotivés par leur club, ce qu’ils vivent chez eux, au sein de leur famille respective, est loin de les aider à se remettre en selle. Le père de Maki le frappe et vole ses économies, la mère de Tôma a peur de lui… bref, il règne une bonne ambiance au sein de leurs foyers.

my-geek-actu-stars-align2

Au-delà de la luminosité et du cadre “nekketsu” de cet anime, vous l’aurez compris, on retrouve des situations parfois sordides, et surtout obscures. Les personnages ne sont pas aussi lisses que ce qu’ils laissent paraître, et le spectateur se voit confier leurs questionnements existentiels. De nombreuses problématiques sociétales sont abordées avec sincérité, telles que l’identité sexuelle, la pression familiale ou l’accomplissement de soi afin d’aller au-delà de la conformité exigée par la société. L’objectif de Kazuki Akane est clairement d’ancrer sa création le plus possible dans la réalité, afin que l’on s’attache aux protagonistes par empathie ou compassion. De ce fait, l’aspect social et humain de l’anime est une réussite. Cependant, Stars Align pèche sur certains points. Le potentiel de la série se retrouve gâché par son caractère répétitif, avec les différentes histoires des personnages, finalement assez semblables les unes des autres, qui fait perdre de l’intérêt à l’anime. À vouloir développer chaque membre de l’équipe, le créateur en bâcle certains.

Une équipe de sauterelles

Mais qu’en est-il du côté sportif alors ? Si le mal-être adolescent est finalement le sujet phare de cet anime, le soft tennis n’en est pas pour autant oublié, malgré un déséquilibre évident. Les spectateurs novices apprennent le fonctionnement de ce sport en même temps que Maki, et les membres de l’équipe qui le redécouvrent. Dans la volonté de créer un anime proche de la réalité, Kazuki Akane joue sur le parti pris de proposer des matchs réalistes. Loin de Kuroko’s Basket ou Haikyu!! où les joueurs se déplacent parfois à la vitesse du son, Stars Align met en avant des joueurs amateurs à faible niveau, pour la plupart. Au fil des épisodes, les membres de l’équipe retrouvent leur enthousiasme, qui fait plaisir à voir. Cependant, il est souvent rapidement brisé par leurs problèmes personnels, le soft tennis étant finalement un moyen pour eux d’échapper à leurs malheurs.

my-geek-actu-stars-align3

Les animations et la bande-originale sont efficaces, c’est un fait, et concilier les aspects sportif et slice of life n’est pas toujours une évidence dans Stars Align. Pourtant, le scénario est plutôt bon, bien ficelé et la progression de l’équipe est touchante sur ces deux plans. Cependant, la conclusion de l’anime est, à mon sens, inacceptable pour le spectateur. En effet, la série se termine avec un cliffhanger de haut niveau, nous laissant bouche bée, sans aucune garantie qu’une deuxième saison verra le jour. En effet, dans un tweet publié par Kazuki Akane, le réalisateur explique que Stars Align devait, à l’origine, compter 24 épisodes et que le studio les a réduits au nombre de 12. Voilà une fin amère (si on peut appeler ça une fin) qui ne plaira pas à tout le monde.

Mon avis

Alors que je m’attendais à découvrir un anime sur le soft tennis, basé sur l’amour du sport et l’esprit d’équipe, Stars Align m’a prise de court. Le fond dramatique de l’histoire est bien plus intéressant que la plupart des matchs, qui disposent du même schéma.  Les instants tranches de vie sont globalement bien réalisés, aussi l’anime aurait pu être grandiose sans certains excès.

Anna LESBROS

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :