TEST – Dreams

LA CRÉATION SANS LIMITE
4.5

En deux mots :

Plus qu’un jeu vidéo, Dreams est l’outil de création absolu permettant aux joueurs la possibilité de créer leur propre jeu vidéo laissant libre court à leur imagination. Toutefois, sur la durée, la réelle valeur du jeu dépendra de la capacité des joueurs à créer.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Dreams est un jeu créatif, de type bac à sable, développé par Media Molecule à l’origine de la licence Little Big Planet et édité par Sony Interactive Entertainment. Il est sorti le 14 février dernier sur PlayStation 4.

Un jeu vidéo ?

Commençons par une précision importante : Dreams n’est, selon moi, pas vraiment un jeu vidéo, mais plutôt un éditeur de jeux, une sorte d’outil particulièrement bien pensé pour permettre à n’importe qui de devenir concepteur de jeu vidéo, de créer son propre titre sans avoir besoin d’une quelconque compétence en développement informatique. Si cette partie création était déjà bien présente dans les jeux Little Big Planet, toutefois concentrés sur une aventure assez fournie à chaque fois, c’est ici clairement moins le cas avec Dreams. Pour cause, la seule réelle aventure complète proposée (du moins jusqu’à maintenant) par Media Molecule s’intitule Le Rêve d’Art. Nous reviendrons dessus plus tard.

Côté gameplay, Media Molecule a frappé fort en proposant une expérience qui reste naturelle et intuitive grâce aux mouvements de la manette ou aux PS Move. Ainsi, si les nombreux gameplays peuvent être très différents (on passera de l’aventure à la plateforme, au jeu de course, jusqu’au FPS), j’ai noté qu’ils étaient presque tous “bons”. Je précise un “presque”, et c’est bien normal, car ceux-ci restent moins fluides que des gameplays “sur-mesure”. Vous ne retrouverez, par exemple, jamais la légèreté d’un Marvel’s Spider-Man. Toutefois, pas d’inquiétude, vous ne devriez pas trop souffrir de cette légère raideur.

Pour la partie création de jeu, tout semble assez bien pensé. Cependant, je me suis surpris à plusieurs moments à me dire que cela serait tout de même plus facile et rapide avec une souris et un clavier.

Là où Dreams se distingue particulièrement, c’est donc sur son outil de création de jeu plus que sur les mini-jeux qu’il propose à sa sortie. En d’autres mots, le succès de Dreams résidera ou non dans la capacité des joueurs à s’approprier l’outil pour proposer sur la plateforme les jeux les plus intéressants possibles. En ce sens, pour les adeptes de mini-jeux, Dreams est la compilation de la créativité d’un nombre déjà très important de créateurs.

Les créations testées

Sans rentrer trop dans les détails, je vous propose de parcourir quelques-unes des créations proposées à l’heure actuelle sur le catalogue des jeux du Dreamiverse.

Le Dreamiverse

Commençons par le commencement : le Dreamiverse. Il s’agit de l’interface du jeu et donc du catalogue de l’ensemble des mini-jeux (ou carrément jeux, mais pour l’instant la grande majorité est composée de titres assez courts). Un ensemble de filtres vous permet de retrouver vos jeux préférés, ceux auxquels vous avez joué, ceux que vous n’avez pas terminés, etc. De plus, il vous permet de filtrer les jeux par tendances, par date de publication, par mise à jour, et plus encore. Bien évidemment, outre son expérience phare, Le Rêve d’Art, Dreams se dote également de plusieurs démos visant à montrer les possibilités liées à son outil. On trouvera, par exemple, Bienvenue chez vous ou encore Gameplay Demo.

Le Rêve d’Art

Le Rêve d’Art raconte l’histoire d’un ancien jazzman séparé de son groupe et propose de plonger dans la psychologie du personnage tout en offrant au joueur un sorte de démonstration de toutes les possibilités de l’outil aussi bien en termes d’ambiance qu’en termes de gameplay.

For The Crown

S’il est encore à l’état de démo, For The Crown montre ce que Dreams permet de créer du côté des RPG aventure, épée et bouclier à la main. Avec ses effets de lumière plutôt jolis et son gameplay efficace, le mini-jeu donne clairement envie et confiance dans ce qui pourrait arriver un jour.

Prometheus

Il s’agit, selon moi, de la référence FPS disponible sur Dreams, Prometheus séduit par son approche très accessible mais surtout par son ambiance et sa direction artistique très efficaces. Un must-try sans conteste.

ForceFighter

Nul besoin de vous signaler d’où viennent les inspirations de ForceFighter... Toujours est-il qu’avec une approche aussi plaisante, les joueurs vont presque tous s’essayer à l’aventure. C’est sympa, pourtant, quitte à vouloir se faire plaisir à détruire des chasseurs TIE, on reste très loin du niveau de qualité que l’on peut avoir avec un Star Wars: Battlefront II. Agréable donc, pas forcément pertinent.

Curiosity

Mini-jeu d’une durée de vie de 5 minutes, Curiosity vous propose de prendre le contrôle d’un robot, perdu sur une planète abandonnée et dont le seul objectif est d’atteindre un point de rendez-vous. C’est tout. Contrôlez donc votre personnage jusqu’au dit lieu et profitez du paysage. Oui, parce qu’il n’y a que ça à faire.

Sonic Adventure

J’étais obligé. Grand fan du personnage depuis la première heure (pour cause, le hérisson bleu est né la même année que moi), lorsque j’ai vu apparaître le nom de Sonic dans le catalogue, j’ai immédiatement voulu voir la qualité du résultat. Et bien que Sonic ait le droit à plusieurs adaptations sur Dreams, celle-ci est probablement la plus propre. Sonic Adventure vous propose, depuis un HUB complet, de jouer à différents niveaux inspirés des jeux Sonic Adventures. Le résultat, très joli et assez convaincant, montre malgré tout ses limites côté gameplay. On repensera alors au fameux Sonic The Hedgehog de 2006… quelle souffrance.

Super Mario 64

Autre titre à avoir connu la déconvenue de la copie, Mario 64 est donc bien présent sur Dreams (du moins jusqu’à ce que Nintendo en demande son retrait – s’ils y arrivent). Bien qu’il soit très amusant de voir un titre aussi emblématique sur PS4, je n’ai personnellement pas retrouvé le même plaisir qu’avec une bonne vieille Nintendo 64 et son étrange manette… Ah le plaisir du retrogaming !

SURViVE

SURViVE vous montre de quoi est capable la bête, aussi bien en tant que RPG qu’en tant que jeu de construction, puisque vous pouvez ici ajouter (dans la partie jeu) vous-même des murs pour vous créer une maison ou encore un feu pour vous réchauffer. De quoi nous intriguer pour la suite !

The White City

Vrai petit simulateur de marche, The White City vous propose de vous balader dans une superbe ville reconstruite à l’image de Minas Tirith, cité emblématique du Seigneur des Anneaux. Le résultat est assez convaincant. Bien que courte, l’expérience reste plaisante.

Turbulence

À mon sens, réel petit bijou du Dreamiverse, Turbulence est une réussite totale. Que ce soit dans son gameplay, dans sa réalisation ou dans son ambiance musicale, le jeu nous offre une vraie proposition terminée et complète. Une bonne surprise !

Ultra Realistic FPS Prototype

S’il ne propose pour l’instant qu’une seule rue à parcourir, Ultra Realistic FPS Prototype montre toute la puissance de l’outil en terme de rendu graphique. Le résultat est bluffant, je vous laisse juge. Personnellement, j’ai hâte de voir un niveau complet aussi joliment réalisé.

表庭

Si je ne peux pas prononcer correctement le nom de ce jeu, je peux vous recommander son ambiance et son univers assurément réussis. Inspirés des meilleurs jeux narratifs d’ambiance horrifique japonais, 表庭 nous met dans la peau d’une jeune fille qui va découvrir les secrets d’une maison hantée. Bien que l’expérience ne soit pas vraiment finie, je trouve le résultat particulièrement beau. Il me fait d’ailleurs pensé à Beyond Eyes. J’aurais adoré avoir un jeu complet sur ce thème et avec cette approche.

Créer son propre jeu vidéo

Si l’outil de création proposé par Media Molecule est extrêmement complet, il est forcément un peu complexe. Il faudra donc un certain temps avant de pouvoir réellement parfaitement maîtriser toutes les possibilités de l’outil. Pour cela, Dreams propose un système de tutoriels à suivre extrêmement important. À ce titre, si vous aviez envie de créer votre premier jeu, là, tout de suite, passez votre chemin. Il faudra, à mon sens, plusieurs heures avant de pouvoir vraiment prendre l’outil en main, ce qui est normal. Pour pouvoir créer un jeu complet totalement fini, comptez même probablement plusieurs semaines ou mois. Mais qu’importe ! Vous pouvez créer votre propre jeu vidéo !

Mon avis

Si Dreams n’est pas vraiment un jeu vidéo, il s’agit d’un outil complexe, mais complet qui permet d’en créer une infinité. La vraie valeur de Dreams en tant que jeu ne réside donc pas sur ce qui est proposé, mais sur ce que les joueurs vont en faire. En cela, j’ai très hâte de découvrir toutes vos créations !

À cet effet, je vous invite à nous déposer en commentaire de cet article le nom des jeux que vous aurez créés ! J’irai les essayer aussi rapidement que possible ! À vos jeux 😉

Hadrien JACOBEE

http://hadrienjacobee.com

Sith du web et fier Rédacteur en Chef de My Geek Actu. Passionné par les univers video-ludiques, les comics DC et les mangas. En gros.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :