TEST – Stranded Sails – Explorers of the Cursed Islands

UNE AVENTURE RELAXANTE ?
2.8

En deux mots :

Très adaptée à un public jeune, désireux de découvrir une aventure sympathique aux mécaniques simples, l’expérience Stranded Sails n’est pas exempt de défauts et risque de ne pas plaire aux gamers plus habitués.

Envoi
User Review
0 (0 votes)

Stranded Sails est un jeu d’aventure et de construction sorti le 17 octobre 2019. Le jeu est développé par Lemonbomb Entertainment et édité par rokaplay, Merge Games, rokapublish, Maple Whispering Co., Ltd. et Shifty Eye Games Limited. Il est disponible sur PS4, Xbox One, PC, Mac et Nintendo Switch.

Le pitch

“Stranded Sails est une aventure relaxante de type monde ouvert pour toute la famille, mêlant agriculture, exploration et quêtes !”

L’histoire commence lorsque vous vous apprêtez à embarquer à bord du navire de votre père pour la première fois. Alors que vous naviguez sans encombre, votre personnage se retrouve prisonnier d’une grave tempête et vous allez vous échouer avec votre équipage sur un archipel mystérieux. Alors que vous n’avez plus rien, il vous faudra retrouver chacun de vos camarades, car tous ont des compétences précises, nécessaires à votre survie. Il vous faudra également rapidement remettre la main sur vos vivres, mais aussi sur les outils permettant de créer, de construire et de vous nourrir. Si votre objectif final est donc de réussir à quitter ces îles, prenez votre mal en patience, car le réel intérêt de l’aventure n’est pas là.

Gameplay et difficulté

Côté gameplay, Stranded Sails reprend tous les codes des grands classiques et pourra faire penser à un Animal Crossing ou encore un Yonder: The Cloud Catcher Chronicles. Ainsi, le jeu ne vous fera rencontrer aucune réelle difficulté et le challenge sera d’une simplicité déconcertante. Pour cause, vous serez invité à aller d’un point A à un point B pour ramener un objet à telle ou telle personne, puis vous devrez aller du point A à un point C pour revenir au point A. Je vous passe les détails, mais c’est simple comme bonjour. En réalité, le jeu ne se veut pas particulièrement complexe puisqu’il se définit comme une aventure relaxante.

Certaines indications laissent penser que le jeu est adapté aux plus jeunes…

Je comprends bien les volontés de Lemonbomb Entertainment de nous proposer une expérience de détente, néanmoins, je dois bien avouer que je trouve le format quelque peu inadapté. Si la direction artistique avait pu emprunter ce chemin nous en parlerons plus tard je ne retrouve pas dans les missions la liberté que peut offrir un Shape of the World ou encore Alto’s Oddysey. D’un point de vue très personnel, le fait de suivre les missions de façon bête et méchante, en allant chercher un objet pour le ramener ne me détend pas plus que ça. Heureusement, le jeu gagne quelques points sur sa direction artistique.

Allez parler aux douze marins, ou la mission qui donne le ton.

Design

Fort de son univers, Stranded Sails puise des éléments empruntés à la piraterie et y appose des couleurs fraîches et franches. Le résultat, fortement inspiré d’un The Legend of Zelda: The Wind Waker ne prend donc que peu de risques quant au résultat final. Pourtant, si je suis convaincu par la direction artistique, je dois admettre ne pas être fan du design du personnage principal qui manque à mon goût de personnalité et d’originalité. Toutefois, l’univers est mignon, simple et réussit efficacement à nous convaincre. Reste que si le jeu aurait pu profiter de sa direction artistique pour créer une ambiance réellement zen, c’est finalement peu le cas. En effet, si les musiques sont plutôt mignonnes, les couleurs n’empruntent rien aux codes de la relaxation. C’est dommage, car les couleurs pastel et chaudes sont facilement utilisables et auraient pu permettre de créer une expérience plus facilement identifiable, comme zen.

Personnellement, les souvenirs liés à Adibou qui ressurgissent me détendent !

Mon avis

Stranded Sails n’est pas une grande aventure. Et si elle se prétend relaxante, je ne la vendrais pas non plus comme telle, car elle ne m’a pas particulièrement détendu. Toutefois, ses mécaniques simples et empruntées aux classiques du genre en font un jeu très accessible pour les plus jeunes pirates. Je recommanderais donc plutôt le jeu aux personnes qui souhaiteraient jouer à un jeu plaisant et sans grande agressivité.

Hadrien JACOBEE

http://hadrienjacobee.com

Sith du web et fier Rédacteur en Chef de My Geek Actu. Passionné par les univers video-ludiques, les comics DC et les mangas. En gros.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :