TEST – Monster Hunter: World Iceborne

MONSTER HUNTER WORLD REVIENT
4.8

En deux mots :

Comment nous donner encore plus de plaisir ? De nouveaux monstres, oui, mais pas que ! Pour tous les fans de la franchise, anciens comme nouveaux, cette extension va vous couper le souffle !

Cela fait maintenant un peu plus d’un an que Monster Hunter: World gonfle notre carnet de chasse avec une suite de DLC gratuits remplie de nouvelles bébêtes à dépecer. Cette fois-ci, la nouvelle poule aux œufs d’or de Capcom revient avec sa première et unique extension payante, Monster Hunter: World Iceborne.

Pour rappel, Monster Hunter: World est sorti en janvier 2018 sur PS4 et Xbox One, puis en août 2018 sur PC (Steam). Monster Hunter : World Iceborne est sorti le 6 septembre 2019 sur PS4 et Xbox One, mais il est encore attendu pour le 9 janvier 2020 sur les machines de Microsoft Windows.

Un blizzard de changements

Pour ceux qui auraient loupé le coche, dans ce jeu il faut… chasser des monstres. L’univers de Monster Hunter: World se déroule dans le Nouveau Monde, où d’innombrables péripéties nous ont menés à explorer ces terres mystérieuses et à affronter de véritables forces de la nature, armés de nos 14 types d’armes différents.

Si notre arsenal ne s’agrandit pas davantage avec l’arrivée d’Iceborne, il se renouvelle avec de nouvelles possibilités d’actions. Une autre posture d’esquive pour la Longue Épée, un mode de visée Sniper pour le Fusarbalète Lourd, ou encore des échos sonores destructeurs pour la Corne de Chasse, chaque arme se voit dotée d’une amélioration personnalisée.

Monster Hunter World: Iceborne_20191111211621
Plus de style dans les attaques !

Mais une nouvelle fonctionnalité vient chambouler notre vision de la chasse : la Griffe Grappin. Version améliorée de la fronde, ce grappin, en plus d’ajouter un combo à chacune des armes différentes du jeu, nous permet de grimper d’une toute autre façon sur les monstres, afin d’affaiblir une partie de leur corps ou encore de les faire foncer dans un mur. Plutôt cool, non ?

Une nouvelle ère… glaciaire !

Assez de fioritures, passons aux choses sérieuses ! Alors que nos prouesses de chasseurs touchaient à leur fin, un grand nombre de Legiana, poussés par un chant inconnu, survolent la Forêt Ancienne loin de leur habitat naturel. Leur exode les mène vers une île isolée et dominée par la glace, encore inexplorée à ce jour : le Givre Éternel.

Doté d’un écosystème à part entière, ce nouveau terrain de jeu, plus vaste que les précédents, nous propose des interactions inédites et intéressantes, comme bien entendu le fait d’avoir froid, mais aussi de pouvoir se réchauffer et enlever les malus de statuts dus au froid, en se déplaçant dans des sources d’eau chaude, ou encore de provoquer des avalanches ou des éruptions de geysers.

Monster Hunter World: Iceborne_20191029170719
De nouvelles créatures à attraper !
Monster Hunter World: Iceborne_20191029170310
Cette nouvelle Armure Spéciale ne protège pas du froid…
Monster Hunter World: Iceborne_20191029170043
…alors que son armure à lui, oui !

Mais au lieu de retourner jusqu’à Astera pour se ravitailler, une nouvelle base d’opération a été érigée sur place. Conscient du côté très esthétique mais pas très pratique de la précédente, Capcom a décidé d’allier les deux en une somptueuse réalisation en plein cœur du Givre Éternel.

Monster Hunter World_ Iceborne_20191029170203.jpg
Découvrez Séliana !
Monster Hunter World_ Iceborne_20191023192302.jpg
La nouvelle cuisine est tenue par la mignonne Grande Maîtresse Cuistot !
Monster Hunter World_ Iceborne_20191023195331.jpg
Une nouvelle chambre à décorer de bien de nouvelles façons.
Monster Hunter World_ Iceborne_20191023193727.jpg
Le retour des sources chaudes ! Un véritable bonheur.

Du contenu endgame à la pelle

Les 10 heures et quelques de scénario ne représentent pas la seule motivation pour retourner à la chasse. Toute l’extension se déroule sous le joug d’une difficulté pas si nouvelle que ça : le Rang Maître. Équivalent au Rang G des anciens opus, il apporte un peu plus de challenge pour les vétérans, mais également des centaines d’heures de farming intensif pour créer les armes et armures qui vont avec.

Monster Hunter World: Iceborne_20191023193456
Certaines armures transpirent la classe quand même.

Je vous ai quand même gardé le meilleur pour la fin. Que serait une extension de Monster Hunter si on ne parlait pas du plus évident : les monstres ! Le casting d’Iceborne, à défaut de ne proposer que peu de nouvelles têtes, reste malgré tout très impressionnant. De nouvelles formes des monstres exclusives de Monster Hunter: World, comme l’Anjanath Tonnerre ou le Legiana Blizzard, mais aussi le retour de monstres emblématiques et extrêmement populaires, comme le Nargacuga, le Tigrex, le Glavénus ou encore le Zinogre.

Monster Hunter World_ Iceborne_20191023200348.jpg
“Je suis un herbivore, mais tu vas prendre cher.”

Mon avis

Monster Hunter: World Iceborne est une bouffée d’air frais nécessaire au jeu de base. L’amélioration du gameplay, l’ajout massif de contenu, le nouveau niveau de difficulté, tous ces détails enrichissent l’expérience de jeu pour les nouveaux comme les anciens joueurs. Je sais d’ores et déjà que je vais passer un bon nombre d’heures à découper du monstre… ou à me faire découper !

Publicités

Christophe KIAYILOUCA

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :