REVIEW – Le Vieil homme et son chat

UN VÉRITABLE BONBON
5

En deux mots :

Le Vieil homme et son chat fait partie de ces pépites dont on ne se lasse jamais. Des tranches de vie poétiquement illustrées, des personnages aussi attachants que taquins et une philosophie envoutante. On vous le conseille vivement !

Le Vieil homme et son chat est à la croisée des chemins entre le manga, la bande-dessinée et le roman graphique. Paru aux éditions Casterman, le titre compte pour l’instant 5 tomes au Japon et 3 disponibles en France. L’œuvre est signée Nekomaki mais on ne sait pas réellement qui se cache derrière ce nom ; en tout cas on peut y deviner deux amoureux des chats (neko = chat en japonais) puisque le nom serait attribué à un couple d’illustrateurs.

Le pitch

Daikichi, ancien instituteur veuf, se retrouve à vivre seul avec Tama, un bon gros matou qui cohabite avec son maître et feu sa maîtresse depuis de longues années. Fort de son petit caractère, Tama vit une vie de chat plutôt luxueuse ; ses journées sont ponctuées de siestes sur le perron, restes de sushis et séances de ragots félins avec ses comparses du voisinage. Loin du brouhaha de la ville, nos deux protagonistes vivent au fil des jours, sans vraiment se poser de questions sur le lendemain dans une grande complicité.

my-geek-actu-review-le-vieil-homme-et-son-chat-1

La poésie

Évidemment, lorsque l’on lit Le Vieil homme et son chat, on tombe tout de suite sous le charme de l’œuvre. Que cela soit le traitement graphique, les petites saynètes ou les personnages, tout est là pour nous plonger dans un état de quiétude et de tendresse envoûtant.
Le trait est simple et épuré, tout comme la couleur estompée, ils ne sont là que pour apporter l’essentiel à la lisibilité et à la poésie des tranches de vie qu’ils illustrent. Les petits chats sont ronds, les personnages sont ronds, tout semble être posé sur le papier pour nous blottir dans un doux cocon et nous faire oublier notre quotidien et nos tracas.

my-geek-actu-review-le-vieil-homme-et-son-chat-3

Néanmoins, si le traitement graphique est spécifique, il n’en est pas moins réaliste. Se perdre dans les pages du Vieil Homme et son chat, c’est comme se perdre dans les ruelles des petits villages au Japon ; on y sentirait presque le vent et les odeurs qui se dégagent des foyers.

Côté histoire, le lecteur évolue avec les personnages au fil des saisons. Si nous ne sommes pas directement accrochés par un synopsis trépident et frénétique, nous sommes immédiatement plongés dans le quotidien de Daikichi et de Tama, quotidien qui, in fine, ne se ressemble pas réellement d’un jour à l’autre. On accompagne l’ancien instituteur voir ses amis, sa famille, profiter du printemps dans un parc ou savourer un thé bien chaud pour faire passer l’hiver.

my-geek-actu-review-le-vieil-homme-et-son-chat-2

Le message

L’âge et les personnes âgées ne sont pas du tout traités de la même manière dans tous les pays. Si en France, les seniors ne sont pas les plus considérés, il en est tout autrement au Japon, et cela est bien retranscrit dans Le Vieil homme et son chat. Tout d’abord par le personnage principal du livre : Daikichi, un vieillard de 75 ans. Ensuite par le second personnage principal : Tama, qui, du haut de ses 10 ans de chat, entre doucement dans sa sixième décennie. Alors finalement, c’est une histoire sur les vieux ? Eh oui, et ça fait un bien fou ! Une œuvre qui met les seniors au cœur de son histoire c’est rare, et pourtant cela fonctionne très bien !

my-geek-actu-review-le-vieil-homme-et-son-chat-5

Mon avis

Le Vieil homme et son chat est un véritable bonbon, une friandise dont on ne se lasse pas, dans laquelle se plonger après une longue journée de travail, fait un bien fou. À l’instar de Daikichi qui prend le temps de vivre, on prend le temps de savourer les pages du livre et les petites tranches de vie qui y sont dépeintes. Plongés dans un imaginaire à la croisée des chemins entre la réalité et la poésie de Miyazaki, l’œuvre nous transporte dans un lieu où tendresse, bienveillance et humour prennent vie et nous regardent du haut de leurs 20cm de haut et du bout de leurs moustaches.

my-geek-actu-review-le-vieil-homme-et-son-chat-4

Publicités

Emilie BOISBOUVIER

Jeune padawan de l'univers geek | In fond of the Punisher & Death Note | Make gif not war.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :