REVIEW – My Hero Academia S3

ONE FOR ALL !
4.5

En deux mots :

Avec une première partie sensationnelle, cette troisième adaptation animée de MHA vaut le détour, avec des scènes déjà cultes. Une très grande saison, sans aucun doute réussie.

My Hero Academia (Boku no Hero Academia en VO) est un manga désormais incontournable du genre shônen. Depuis son lancement en 2014 dans le Weekly Shônen Jump, l’œuvre de Kōhei Horikoshi ne cesse de faire parler d’elle à l’échelle internationale. Aujourd’hui, sa version anime compte 4 saisons, bientôt 2 films d’animation (My Hero Academia The Movie: The Two Heroes sorti en 2018 et My Hero Academia The Movie – HEROES : RISING, prévu pour décembre 2019) et c’est loin d’être fini.

Alors que la quatrième saison a démarré le 12 octobre dernier, retour sur la précédente, composée de 25 épisodes pleins de rebondissements ! Toutes les saisons de My Hero Academia sont disponibles sur ADN et les tomes publiés chez Ki-oon.

mido

Le pitch

À la fin de la saison 2, Tomura Shigaraki a déterminé quelle serait sa prochaine cible : All Might, le Symbole de la Paix. Les super-vilains de tous horizons se rallient maintenant à sa cause. C’est dans ce contexte que l’Académie Yuei doit préparer ses futurs héros. Le camp d’été des secondes promet d’être costaud pour Midoriya et ses amis ! Le but : renforcer les Alters de chacun auprès d’une équipe de choc, spécialisée dans les sauvetages en montagne. Mais l’Académie Yuei se rend-elle vraiment compte des dangers qui guettent ses élèves ?

Une saison pour le moins explosive

La première saison introduisait l’univers et les personnages phares de la série. La seconde développe davantage la psychologie et surtout le passé de certains protagonistes, offrant également de puissantes scènes de combats, entre le championnat de Yuei et l’arc de Stain. La troisième saison, quant à elle, continue dans la lignée de la précédente, mais est encore plus riche en émotion, avec des moments très forts qui marquent un tournant majeur dans l’histoire de la série. Les élèves de seconde A ne cessent de s’améliorer sous les regards de leurs chers professeurs Aizawa et All Might, et bien sûr, de tomber nez-à-nez avec des vilains. Izuku monte en puissance, Bakugo se met dans de beaux draps, et les élèves “relégués au second plan” dans les saisons précédentes comme Shoji ou Yûga, sont davantage valorisés. Les événements passés durant le premier semestre au lycée Yuei les ont considérablement impactés et il est agréable de voir qu’ils en tiennent compte quand l’urgence se fait sentir.

baku

La force du manga réside incontestablement dans ses protagonistes, aussi nombreux soient-ils. Que ce soit les héros ou les vilains, les élèves ou les professeurs, chacun d’eux est minutieusement travaillé, ainsi que leurs Alters. C’est également le cas pour la nouvelle salve de personnages qui débarquent dans cette saison. Les méchants passent aux choses sérieuses, et se renforcent avec des recrues prometteuses. Mais les héros n’ont pas dit leur dernier mot et là aussi, les nouvelles têtes sont redoutables, en particulier les Big 3, que l’on découvre en fin de saison.

Le prochain, c’est toi !

La première partie de la saison est très bien rythmée et d’une terrible efficacité. Plus les épisodes avancent, plus la série prend du galon. Enfin, la partie se conclut sur la confrontation que tout le monde attendait : All Might VS All for One. C’est un combat spectaculaire, d’une rare intensité, qui est proposé. Une chose est sûre : il donne des frissons ! Celui-ci restera dans les annales du show, ainsi que son issue et surtout les conséquences qu’il engendre. Ces dernières sont abordées tout au long de la seconde partie de la saison, d’une manière assez bien amenée. Alors que l’avenir paraît difficile pour les héros, et ce, dès le début de cette troisième saison, l’ambiance se réchauffe passé la première moitié des épisodes. L’atmosphère y est plus légère et on retrouve le schéma narratif habituel, assez répétitif, de My Hero Academia, avec son côté “school life”. L’humour est ainsi toujours au rendez-vous, pour notre plus grand plaisir.

mina

Malgré tout, on décèle quelques (petits) défauts à cette très bonne saison. La seconde B n’est pas assez mise en avant à mon goût, ce qui est bien dommage compte tenu des possibilités qu’offrent les Alters de ses élèves. Autre élément dérangeant : l’épisode 20. Celui-ci est un épisode spécial, servant de teasing à la sortie du premier film d’animation tiré de l’anime, My Hero Academia The Movie: The Two Heroes, et coupe net l’arc du permis provisoire. Sous forme d’OAV, cela aurait été plus efficace et surtout, moins frustrant. Par ailleurs, même si cette saison est réussie, les derniers épisodes ne sont pas des plus divertissants, et m’ont quelque peu ennuyée par moments, contrastant ainsi avec les premiers. L’OST, quant à elle, est globalement aboutie notamment avec ses très bons endings et un second opening bien plus en cohérence avec l’ambiance de l’anime, que le premier. Enfin, au niveau de l’animation, le studio Bones (Fullmetal Alchemist : Brotherhood, Noragami) a une nouvelle fois fait un excellent travail, nous offrant des affrontements d’anthologie.

Mon avis

My Hero Academia incarne parfaitement la nouvelle génération de shônens après des mastodontes du genre comme One Piece, Naruto ou Fairy Tail. Cette troisième saison est riche en révélations, en combats très bien chorégraphiés et surtout en émotion. Je vous la recommande chaudement, d’autant que la suivante vient tout juste de commencer !

Publicités

Anna LESBROS

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :