Borderlands® 3_20190915101215

TEST – Borderlands 3

JAMAIS DEUX SANS TROIS :
4

Résumé :

ll ne faut pas oublier que certains plats, tel le cassoulet, sont meilleurs réchauffés. Sans renouveler la formule, il fait tout ce qu’on attend d’un jeu estampillé Borderlands, et en mieux. Un cel shading plus beau que jamais, une VF aux petits oignons et un gunplay bien plus agréable.

Borderlands 3 est un FPS “looter-shooter”(c’est-à-dire que vous avancez dans le jeu avec une excuse pour tirer sur tout ce qui bouge, et vous trouvez continuellement de l’équipement) sorti le 13 septembre 2019 sur PC, PS4 et Xbox One. Développé par Gearbox et édité par Take-Two Interactive, Borderlands 3 est la suite directe de Borderlands 2, sorti le 18 septembre 2012.

Borderlands® 3_20190927144920

Passer après l’immense Borderlands 2 et sa durée de vie de 7 ans, n’était pas chose aisée. Le jeu a bénéficié d’un suivi constant de la part de Gearbox jusqu’à un dernier DLC sorti en juin 2019, qui faisait un peu le lien entre Borderlands 2 et 3. Mais ce DLC n’est pas obligatoire pour comprendre l’histoire. Pour ma part, je trouve que ce Borderlands 3 s’en sort vraiment très bien. Il ne réinvente pas la roue, il a des défauts, il aurait pu faire mieux (non mais sérieusement cette conduite de véhicule qu’on dirige à la caméra, on en parle ou pas ?!) mais ce qu’il fait, il le fait quand même bien et les nouveautés sont vraiment bienvenues.

Le pitch et l’architecture du jeu

À la fin de Borderlands 2, on trouve une carte de la galaxie montrant qu’il y a d’autres arches (sortes de gros coffres-forts extraterrestres remplis de butins et parfois de gros monstres). Lilith, surnommée aussi le faucon ardent, en rapport à ses pouvoirs de feu, est le commandant des pillards écarlates, et décide de partir en quête de ces arches.

Borderlands® 3_20190927151055

À noter qu’elle était un des personnages jouables du premier volet. Et comme vous êtes un chasseur de l’Arche, vous avez rejoint les pillards écarlates, parce que l’appel du butin, c’est votre dada. Mais vous n’êtes pas seul sur le coup ! Les jumeaux Calypso, Tyreen et Troy, deux espèces de streamers/influenceurs des internets galactiques ont uni tout un tas de clans de bandits à travers la galaxie, et comptent bien vous damer le pion ! Les bandits les vénèrent comme des dieux.

Borderlands® 3_20190916192207

Honnêtement je m’attendais à une grosse critique sur le culte de la personnalité des influenceurs du web et de leurs défenseurs (les white knights dans le jargon de l’internet) mais ça reste seulement en surface. Bon après, on ne va pas se mentir, on ne joue pas à Borderlands pour faire de la réflexion, mais pour tirer sur des trucs et pour le florilège de blagues de goût plus ou moins douteux qui vont avec.

Borderlands® 3_20190916192225

Comme dit plus haut, on a appris dans le précédent jeu qu’il y a plusieurs autres arches dans toute la galaxie. Ce Borderlands 3 va donc nous faire voyager ! ENFIN on quitte Pandore !

Par contre ne vous attendez pas à un gros dépaysement. C’est plus varié que les volets précédents, mais rien non plus de mirobolant.
Pour ce faire nous voyagerons à bord du Sanctuary 3, un immense vaisseau spatial qui servira de hub central.

Vous retrouverez un peu toute la clique des pillards écarlates que vous aviez dans la ville de Sanctuary du deuxième volet de la série. Comme votre profiteur de guerr…. heu, vendeur d’arme préféré, Marcus !

Borderlands® 3-My-Geek-Actu-TEST62

Moxxi, la plantureuse tenancière du bar à machines à sous,

Borderlands® 3-My-Geek-Actu-TEST61

Ellie l’imposante mécanicienne qui gère les véhicules

Borderlands® 3-My-Geek-Actu-TEST63

ou encore Claptrap, l’insupportable petit robot qui vous guide pour le tutoriel et qui en loupe pas une pour faire de monumentales “bêtises” (pour rester poli).

Borderlands® 3_20190915104658
Claptrap dans toute sa splendeur

Et en parlant du tutoriel, lui et tout le début du jeu sont bien plus digestes que dans l’opus précédent. Les compétences des persos sont accessibles dès le niveau 2 et non pas au niveau 5.

Le gameplay

Si la base du gameplay reste la même, à savoir un FPS à tendance RPG avec BEAUCOUP de loots, il y a tout de même des différences avec les opus précédents. En voici quelques-unes…

La première chose et pour moi une des plus notables, c’est le gunplay. Ce que je trouvais un peu regrettable dans la série Borderlands, c’est qu’on avait certaines armes qui étaient intenables. Dès qu’on tirait avec, ça bougeait dans tous les sens. Notamment avec les pistolets-mitrailleurs. Dans Borderlands 3, c’est enfin stable. Les armes se comportent comme dans n’importe quel FPS digne de ce nom. Avec bien évidemment les spécificités de la série comme les dégâts élémentaires, les looks improbables, les fusils à pompe qui consomment 4 munitions par tir et qui ont un chargeur de 5…. Avec des milliards de flingues différents, on finit forcément par tomber sur des combinaisons discutables qui finiront chez Marcus, en échange d’un peu d’argent.

Maintenant certaines armes ont un mode de tir secondaire. Par exemple, l’une d’elle avec des tirs élémentaires va avoir un autre élément sur son tir secondaire. Pour d’autres, ça va être un sélecteur de tir (passer du semi-auto au full-auto). Et des fois, ça va carrément être une autre arme. Par exemple, un fusil de sniper qui en guise de tir secondaire se transformera en lance-roquette. Pour rester dans les armes, autre ajout et pas des moindres, on peut ENFIN acheter toutes les munitions qu’il nous manque avec la pression d’un simple bouton !

Borderlands® 3_20190923201418
OUI!!!! On peut ENFIN faire le plein de munitions juste en appuyant sur triangle !

Concernant les véhicules, il y a plus de personnalisation et on peut éjecter un bandit d’une voiture et la lui voler. Ce qui permettra entre autres de la scanner dans un auto-lock (station de matérialisation de véhicule) où vous enregistrerez ces éléments afin d’équiper votre véhicule avec. Ainsi, un véhicule vous attaque avec une arme qui lance des éclairs à la place des mitrailleuses habituelles ? Volez-le et vous pourrez vous aussi en avoir sur votre véhicule. Par contre, si vous espériez une meilleure conduite, oubliez ça, on dirige toujours les véhicules avec la caméra….

Borderlands® 3_20190920133407
Et pour finir, une dernière petite nouveauté assez notable, elle concerne le multijoueur. Maintenant vous avez 2 modes.
– Le coopératif, le loot et le niveau des ennemis sont complètement instanciés. C’est-à-dire, quand vous ouvrez un coffre ou tuez un ennemi, le loot qui vous voyez à terre, vous êtes le seul à le voir. Vos coéquipiers, eux, verront d’autres objets. Et c’est plus ou moins pareil pour les ennemis. Si vous êtes niveau 15 dans une zone de votre niveau, que votre équipier qui vous a rejoint niveau 20, les ennemis vous apparaîtront au lvl 15 et lui les verra lvl 20.
– Le compétitif, qui revient à la même chose que dans le jeu précédent. Le loot est par terre, tout le monde le voit et peut le ramasser et les niveaux des ennemis dépendent seulement de la zone où vous êtes.

Les nouveaux chasseurs de l’arche

Borderlands® 3_20190927145027
Ils étaient forts, ils étaient beaux, ils sentaient bon le sable chaud…

À chaque nouveau Borderlands, vous incarnez de nouveaux héros. Ils sont au nombre de quatre, comme d’habitude. Et il est bien possible qu’ils en rajoutent comme avec Borderlands 2 où ils avaient mis 2 personnages jouables, de plus avec un DLC. Les personnages se jouent de la même façon sur le gameplay de base. Il n’y en a pas un qui fera plus de dégâts de base, qui visera mieux, qui courra plus vite… Non. En fait, la différence se fait sur leurs compétences propres qui s’utilisent avec la touche dédiée. Je ne vais pas vous décrire l’intégralité des arbres de compétences, juste la base. Mais prenez note que chaque compétence peut changer de comportement indépendamment de ce que vous débloquez ou non dans l’arbre de compétences.

Borderlands® 3_20190916203406

FL4K, Le roi des bêtes :

Borderlands® 3-My-Geek-Actu-TEST38

Il s’agit d’un robot qui possède un familier de combat. Il en a trois différents, et vous pouvez en changer a tout moment. Votre familier est en permanence à côté de vous, il se bat à vos côtés. Vous avez la possibilité d’utiliser une compétence pour le faire doubler de volume et le rendre plus fort temporairement, lancer 2 animaux volants enflammés qui se dirigeront automatiquement sur la cible pour exploser ou alors, devenir invisible et enchaîner 3 tirs critiques avant de réapparaître.

Moze l’artilleuse :

Borderlands® 3_20190927145112

Moze à la capacité de faire apparaître un mecha et d’embarquer dedans.

Son mecha va avoir différentes armes que vous choisissez dans l’arbre de compétences. Et petit bonus pour la coop, il est doté d’une mitrailleuse sur le toit, et un place pour un autre joueur pour monter au poste de tir. Dommage que la vue à la troisième personne rende son utilisation quasiment impossible, le personnage prend la moitié de l’écran….

Zane l’agent spécial :

Borderlands® 3_20190924173957

Lui, a 3 compétences distinctes. Et au lieu de seulement pouvoir en équiper une, il peut sacrifier son emplacement de grenade au profit d’une deuxième. Vous avez la possibilité de faire apparaître un double de vous-même qui servira de leurre pour les ennemis. Un drone qui va combattre avec vous ou, de poser à terre une barrière qui vous protégera de TOUS les tirs ennemis alors que vous, vous pourrez tirer à travers en bénéficiant ainsi d’un bonus de dégât.

Amara la sirène :

Borderlands® 3_20190927145124
Dans l’univers de Borderlands, les sirènes sont des êtres dotés de super-pouvoirs. Il ne peut en exister que 6 en même temps dans l’univers. Amara est capable de matérialiser des poings géants et de leur donner 3 possibilités d’actions différentes, mais vous n’en choisissez qu’une à la fois, bien évidemment. Vous avez la possibilité d’attraper un ennemi et l’immobiliser temporairement, soit un coup au sol faisant une attaque de zone. Ou une sorte de tir en avant qui touchera tous les ennemis alignés devant vous.

L’humour

Borderlands® 3-My-Geek-Actu-TEST64

Ayant toujours fait partie de l’ADN de Borderlands, l’humour sera bel et bien toujours au rendez-vous dans ce nouvel opus. Mettez la finesse de côté et attendez-vous à quelques blagues sur les excréments et sur l’endroit par où ils en sortent. Bon il n’y a pas que ça, mais ça ne vole pas bien haut non plus. Voyez ça comme un humour “redneck” et absurde. Des fois, les bandits lâchent des phrases un peu sorties de nulle part en mourant. Du genre “le curcuma c’est bon pour ce que t’as” (oui, c’est une vraie phrase du jeu) ou ce bon vieux Marcus (le marchand d’armes) qui a toujours LA punchine à sortir quand vous allez le voir. Exemple, quand vous vous approchez d’un distributeur de munitions pour faire le plein des fois il sort : “Des munitions! Sans ça, tu as juste l’air d’un glandu avec un presse-papier“. Il y a aussi certaines quêtes, qui par leur nature même, sont très drôle. Je pense notamment à celle où une commandante de la résistance d’une planète en guerre vous demande d’aller lui chercher du café. Quand vous y arriverez vous comprendrez, je ne voudrais pas vous gâcher la surprise.

Mais malheureusement, l’humour de ce Borderlands 3 tombe assez souvent à l’eau. Comme si ils avaient voulu trop en faire et essayer de surenchérir sur Borderlands 2. Le problème est que les Jumeaux Calypso font pâle figure à côté du Beau Jack. Ils ont le mérite d’être différents et tout autant dangereux, mais niveau charisme, c’est un peu comme passer du Joker à l’Homme-Mystère.

Mon avis

Alors, au final, est-ce que ce Borderlands 3 vaut le coup ? Oui complètement. Par contre même si vous n’avez pas vraiment besoin de jouer au précédent, si vous ne connaissez pas la série, il serait peut-être mieux de jouer à Borderlands 2 avant. Vous le trouverez facilement à prix dérisoire. En revanche, si vous êtes sur console, prenez la version PS4 ou Xbox One, elles bénéficient d’une bien meilleure stabilité et du 60fps. Si les Jumeaux Calypso ne sont pas très mémorables, ils font le café et revenir dans l’univers de Borderlands fait plaisir. Les nouveautés rajoutées sont vraiment les bienvenues et le cel shading est plus beau que jamais ! Ce qui veut dire que le jeu devrait très bien vieillir. En plus, c’est un très bon jeu pour s’amuser entre amis en local ou en ligne.

Publicités

Billy-Dubos

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :