5 BONNES RAISONS – de regarder The Boys

Et si les super-héros n’étaient pas tous gentils ?

Nouvelle série phare de la plateforme Prime Video (une des composantes du service Amazon Prime), The Boys a démarré en juillet dernier avec une première saison qui rencontre un franc succès. Basée sur le comics du même nom, The Boys nous dépeint un monde où les super-héros tiennent plus des instagrameurs que des héros de DC Comics ou Marvel.

1# – L‘univers

Imaginez qu’Henry Cavill et Gal Gadot soient réellement Superman et Wonder Woman. Mais qu’en réalité, ils n’en n’aient pas grand-chose à faire d’aider les gens. Que seuls leur image et l’argent que ça leur rapporte comptent pour eux.

"TheBoys" Ep105 D03Photo: Jan Thijs 2018
La Reine Maeve et Le Protecteur

Remplacez Superman par “Le Protecteur” (Homelander en VO), Wonder Woman par la Reine Maeve, le tout dirigé par Vought International qui gère leurs moindres faits et gestes, en tenant compte que les différents super-héros présents dans la série sont, pour la plupart, inspirés par la Justice League. Eh bien voilà, c’est ça l’univers de The Boys.

the-boys-the-seven-amazon-release-date.jpeg

#2 – Le pitch de base

Hughie Campbell, un banal employé sans histoire d’un petit magasin d’électronique, voit sa petite amie littéralement exploser dans ses mains. La raison ? Un super-héros du nom de A-Train ayant les mêmes pouvoirs que Flash (oui, oui, celui de DC Comics) lui est passé à travers en courant et est reparti aussi sec. 

2252223.jpg-r_1920_1080-f_jpg-q_x-xxyxx
Hughie et sa copine, quelques secondes avant le drame

Décidé à se venger, il rencontre un homme du nom de Billy Butcher qui hait les super-héros et veut les faire tomber de leur piédestal, ainsi que Vought International qui les couvre, pour de bon. Leurs crimes impunis ont assez duré. Je préfère ne pas en dire plus pour ne pas vous gâcher l’intrigue. Ce n’est pas le pitch le plus original, mais combiné à l’univers qu’il propose, il devient accrocheur. Et pour une fois, les super-héros ne sont pas les gentils, ça reste peu commun comme schéma.

#3 – Le casting

Le choix du casting est toujours déterminant pour une série. Que ce soit de parfaits inconnus ou des têtes d’affiche, ça ne change rien, ce qui importe, c’est qu’ils jouent bien. Et pour The Boys, c’est impeccable. S’ils sont tous très bons, il y en a deux à mon sens qui sortent du lot. Le premier, Karl Urban, que vous avez sans doute vu en Eomer, dans Le Seigneur des Anneaux, en Judge Dredd dans Dredd sorti en 2012 ou encore dans Thor: Ragnarok (ou Ragnajoke, à vous de voir) en tant que Skurge. Il joue ici Billy Butcher. 

Mon deuxième coup de cœur va à Antony Starr qui tient notamment le rôle de Lucas Hood dans la série Banshee. Il joue un Homelander extrêmement convaincant. Il est à la fois droit, fier de représenter l’Amérique et de sauver des gens, mais quand il change d’expression, il devient relativement effrayant.

Après tout, il peut vous réduire en cendres d’un simple regard vu qu’il a exactement les mêmes pouvoirs que Superman.

#4 – Une saison courte et efficace

boys

Peut-être que pour vous, ce serait un argument qui ne vous donne pas envie de regarder. Mais JUSTEMENT, une saison courte c’est parfait ! Surtout quand elle est disponible dans son intégralité, tout de suite. Il faut plus le voir comme un film de 8h (à peu près). L’avantage d’une saison de 8 ou 10 épisodes, c’est que l’histoire avance, va à l’essentiel et ne s’éparpille pas dans des arcs scénaristiques dispensables. J’ai mieux savouré une saison de 8 épisodes qui avance pleinement son intrigue plutôt que des saisons de 24 épisodes qui tournent en rond. 

#5 – Parce que c’est bien

chace
Là, vous vous demandez sûrement “mais il est sérieux ?”. Et la réponse est oui. Je m’explique. N’êtes-vous jamais tombé sur un film ou une série qui avait tout pour réussir, mais qui s’est planté royalement ? Parce que finalement, si le pitch marchait bien au final, l’histoire était mal amenée et la direction artistique bancale au possible ? Comme exemple, je pourrais vous citer Suicide Squad où mettre en scène une telle équipe avait un excellent potentiel, avec un casting bien choisi et au final…. on a eu ce qu’on a eu…. Au passage, si vous voulez un bon film mettant ces vilains en scène, je vous suggère Batman Assault: on Arkham et Hell To Pay. Ce sont deux excellents films d’animation (voilà c’est cadeau, ça me fait plaisir).

Bref, c’est une très bonne série, les personnages bénéficient d’un bon développement, l’intrigue se tient bien, visuellement c’est réussi, à part la perruque de la Reine Maeve dans certaines scènes.

 

Crédits photos : Copyright Jan Thijs / AMAZON PRIME VIDEO

Publicités

Billy-Dubos

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :