Manga Reviews Seinen

REVIEW – Teacher Killer (tome 1)

« Merci pour cette leçon »

Teacher Killer est un seinen de Sharoh Hanten lancé en 2017, au Japon sous son nom original, Sensei no Yasashii Koroshikata. Le manga est publié aux Éditions Soleil, en France, depuis le 3 juillet dernier. Voici la sombre histoire d’un professeur, serial killer à ses heures perdues, et de sa disciple, une jeune fille en quête de revanche. Si vous cherchiez un bon thriller pour cet été, ce seinen conviendra tout à fait !

Le pitch

Riko Arisu cache un lourd secret. Témoin de la mort de ses parents étant enfant, elle ne vit que pour obtenir vengeance. Est-ce le hasard qui amène le meurtrier, des années plus tard, à être son professeur de biologie au lycée ? Et pourquoi accepte-t-il de devenir son mentor et de faire d’elle la complice de ses multiples assassinats ? M. Satô s’avère en fait être un chasseur d’assassins qui traque ses proies, tout en enseignant son « art » à Riko.

Très instructif

D’entrée de jeu, le manga entraîne le lecteur dans la folie meurtrière du duo professeur / élève. Ceux-ci punissent les criminels les plus tordus via des modes opératoires tout aussi malsains. Aussi, autant vous prévenir : âmes sensibles s’abstenir. En effet, que ce soit du côté des tueurs en série que de celui du professeur Satô (qui en est un aussi), les meurtres sont particulièrement bien présentés, et surtout, sanglants. Les dessins, sorte de mélange entre des traits typiques du shôjo et du seinen, sont agréables à regarder. Ainsi, les personnages aussi bien que les scènes d’action sont efficaces. Les regards et les différentes expressions des protagonistes sont par moments glaçants et l’auteur a bien joué là-dessus. Autre élément réussi proposé par l’auteur : la double narration et les parallèles entre le quotidien « normal » du tandem Satô / Riko et celui des meurtriers, qui ajoute du rythme et de l’intérêt au manga.

Très prenant, le seinen est savamment maîtrisé. Les « cours particuliers » que donne Satô à Riko sont fascinants, bien qu’également à tendances morbides. Le professeur, tel un profiler, fait des interrogations sur des cas criminels à sa jeune disciple afin d’établir la psychologie des coupables, de même que leur raisonnement. On comprend vite que la logique de ceux-ci défie toute rationalité. La mangaka présente dans ce premier volume, des crimes tant odieux que bien travaillés.

Un bon seinen

En dehors de son aspect sanglant, le manga suit la relation Satô / Riko. Le duo est sympathique à sa façon, malgré le côté toxique qui s’en dégage. Le professeur Satô est, au premier abord, insouciant au lycée mais change instantanément de personnalité au moment de commettre un meurtre. Cela fait de lui un protagoniste vraiment spécial, qui ne manque pas de contrastes. Riko, quant à elle, est un personnage plutôt calme et sombre, accroché à son désir de vengeance. Confrontée quotidiennement à l’individu qui a tué ses parents, elle cherche par tous les moyens à lui rendre la pareille, en apprenant de celui-ci. Le synopsis à ce niveau-là est un peu WTF mais fonctionne plutôt bien. Néanmoins, sous ses airs de jeune fille que rien ne surprend, l’auteur n’hésite pas à montrer sa vulnérabilité. Après tout, elle n’a que 16 ans.

Si la relation entre le professeur et son élève marche, évidemment, on sent que cela va tourner à la romance. Que ce soit par leur proximité ou les pensées de la lycéenne, Sharoh Hanten fait comprendre au lecteur que les sentiments de ses personnages principaux vont remettre en question leurs principes, enfin surtout du côté de Riko. Pour autant, attention, le caractère violent du manga n’est pas prétexte à la romance. Quoi qu’il en soit, le seinen est, à mon sens, abouti et réfléchi.

En bref

Ce premier tome de Teacher Killer est très divertissant. Le pitch donne envie et au fil des pages, le manga ne m’a pas déçue. J’ai hâte d’en savoir plus sur le passé de Satô et surtout, de lire la conclusion du seinen. Vivement la sortie du tome 2, prévue le 9 octobre prochain !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s