REVIEW – Game of Thrones (S08E02)

Le calme avant la tempête…

Après un premier épisode de retrouvailles qui permettait à la série de remettre les choses en place aussi bien pour les spectateurs que pour les personnages eux-mêmes, puisque de nombreuses révélations ont été faites, les créateurs de Game of Thrones nous offrent à présent un deuxième épisode de veillée aux allures d’adieux.

! ATTENTION SPOILERS ALERT !

Pas de bataille, peu de rythme, et pourtant les spectateurs ne seront pas déçus !

Dans cet épisode très nocturne, il est temps pour les personnages de se réunir et de se préparer au grand combat. À la nuit tombée, ami ou ennemi, chacun doit choisir avec qui passer ce qui sera peut-être sa dernière nuit dans le monde des vivants. Et le résultat est pour le moins étonnant !

GOT-review-S8e2-My-Geek-Actu-7

L’épisode est une suite de dialogues justes et pertinents. Parmi les événements qu’on attendait depuis longtemps, on retiendra le mea culpa de Jaime face à Bran pour l’avoir poussé par la fenêtre dans le tout premier épisode de la série, ce qui causa son handicap et marqua le début de la guerre entre les Stark et les Lannister. Ce même Jaime nommera chevalier Brienne dans une scène très émouvante qui en dit long sur les sentiments des personnages l’un envers l’autre. Pour rester dans le croustillant, Arya, dont on aurait presque oublié qu’elle était une femme, décide de goûter aux plaisirs de la chair avec Gendry, le bâtard forgeron de Robert Baratheon.

Et bien sûr, John révèle sa véritable identité à Daenerys.

La force de l’épisode est qu’il est construit comme un adieu fait aux téléspectateurs. Après une séance de retrouvailles et de mise à plat en début d’épisode, on assiste ensuite à la veillée de la bataille finale. Jolie image pour signaler l’arrivée de la longue nuit, mais aussi la fin du show tant aimé. Bien que le moment soit crucial et particulièrement triste, l’épisode arrive à nous tirer quelques rires et quelques larmes de joie, à l’image de l’ensemble de la série. Selon moi, cet épisode est une signature faite aux fans qui ont suivi la série et qui, à cet instant, ont véritablement le sentiment de dire au revoir à leurs héros devenus des amis de longue date avec lesquels ils ont vécu plein d’aventures, essuyé un nombre incalculable de pertes, mais autant de bons moments : tantôt drôles, épiques, voire espiègles, et souvent carrément jouissifs. Dans cet épisode galerie de portraits, revoir chaque personnage nous ramène à une saison, une aventure, un souvenir. D’ailleurs, beaucoup d’allusions aux batailles passées sont faites par Tyrion et ses acolytes autour du feu.
Et c’est avec un gros bagage émotionnel qu’on se dit : ça y est ! Après 8 ans de diffusion, Game of Thrones prend fin. Toutes les péripéties de nos héros les ont menés à ce point, toute la série a été construite pour nous mener à cette bataille. L’épisode commence à nous laisser cette impression douce-amère que le réalisateur nous a promise depuis longtemps pour la fin de la série.

Daenerys ou Sansa ?

La deuxième force de l’épisode selon moi est qu’il soulève deux problématiques qui pourraient bien s’avérer cruciales pour la suite.

GOT-review-S8e2-My-Geek-Actu-3.jpeg

En effet, nous nous retrouvons, après plusieurs saisons de glorification, face à une Daenerys glaciale qui agit de manière impulsive et cruelle, rappelant les dérives de son père, le Roi Fou. Dès le début de l’épisode, lorsque Jaime vient proposer son aide, elle le menace de mort (et sachant quel sort elle avait réservé au père et au fils Tarly dans la saison 7, j’avoue avoir eu un peu peur pour la peau de notre cher Jaime !). Ensuite, plus grave, Daenerys choisit délibérément de ne pas répondre à Sansa quand celle-ci lui demande ce qu’il adviendra du Nord si elle parvient à monter sur le trône. Le silence de la Reine des dragons en dit long, et on imagine qu’elle ne laissera sans doute aucun rival sur son passage. Enfin, le dernier élément qui nous inquiète, et sans doute le plus dramatique, est la réaction de la reine face à la tant attendue révélation de Jon sur sa véritable identité. Si elle ne lui saute pas au cou en apprenant qu’il est son neveu et que leur couple est, de ce fait, incestueux (bien que chez les Targaryen, tout est relatif), Daenerys ne prend même pas la peine de relever leur lien de parenté ; sa réaction ne laisse aucune place à l’humain. Au lieu de cela, elle a un mouvement de recul et réplique tout de suite que “C’est impossible”, avant d’ajouter que cette révélation ferait de Jon le dernier homme de la lignée des Targaryen, et qu’il pourrait donc prétendre au trône. Sa réaction paraît alors plutôt froide et ambiguë… Elle ajoute également que seuls son frère et son meilleur ami avancent cette affirmation et qu’ils n’en ont pas la preuve. On ne peut pas dire qu’elle saute de joie…

La question à se poser alors : pourquoi faire de Daenerys une reine impulsive, sans recul, parfois cruelle, voire dangereuse pour ses congénères, à seulement quelques épisodes de la fin de la série ? Les réalisateurs souhaiteraient-ils nous faire moins aimer ce personnage afin de justifier sa mort ?

GOT-review-S8e2-My-Geek-Actu-5

Sansa, a contrario, apparaît clairement comme LA reine légitime des peuples du Nord. Elle, qui décide de passer la veillée auprès des soldats, connaît tout le monde, fédère autour de sa personne, inspire la confiance de son peuple et agit de façon sage et réfléchie. Dans cet épisode, elle se rallie aux côtés de Brienne, choisit de pardonner Jaime et saute dans les bras de Theon lorsque celui-ci revient lui offrir son allégeance, prouvant que leur amitié est forte et sincère. Sansa, qui a grandi dans le Nord et qui est proche de son peuple, contrairement à Daenerys, apparaît comme la reine incontestée du Royaume.

Autre problématique que soulève l’épisode et qui n’est pas des moindres, la révélation de Bran quant à la raison de la venue des Marcheurs Blancs. Le jeune homme dit enfin explicitement que le Roi de la Nuit, au-delà de vouloir instaurer une nuit sans fin, le poursuit lui afin de l’éliminer car, étant la Corneille à 3 yeux, il se fait témoin de toute l’Histoire des 7 royaumes et la mémoire du monde des vivants. Mais est-ce vraiment la seule raison qui lie le Roi des Marcheurs Blancs à Bran ?

Nous vous donnons rendez-vous la semaine prochaine pour la review de l’épisode 3 de la saison 8 de Game of Thrones. En attendant, nous vous laissons à vos théories les plus folles pour tenter de deviner le dénouement de cette série événement !

Publicités

Laudine JACOBEE

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :