Reviews Séries

REVIEW – Titans

Qu’on le veuille ou non, probablement l’une des meilleures adaptations de comics en série TV.

Titans est une série US créée par Greg Berlanti, Geoff Johns, Akiva Goldsman et Sarah Schechter, diffusée depuis le 12 octobre 2018 sur le nouveau service streaming de DC Entertainment et Warner Bros., DC Universe. La série est disponible sur Netflix depuis le 11 janvier 2019.

Il s’agit de l’adaptation live action des comics Teen Titans de l’univers DC mais n’a aucun lien avec les séries ArrowFlashSupergirl et Legends of Tomorrow. D’ailleurs, si ces dernières ciblent un public assez jeune, ce n’est pas du tout le cas de Titans qui appartient à la catégorie Dark de DC Universe.

titans-dc-universe-review-my-geek-actu-robin

Le pitch

Dick Grayson, premier Robin décide de sortir de l’ombre de son mentor Batman et quitte Gotham pour rejoindre les forces de l’ordre à Détroit. Il fait alors la rencontre d’une jeune fille totalement perdue, Rachel Roth, issue d’une famille « compliquée » et qui semble connaître le passé de Dick ainsi que les circonstances de la mort de ses parents. Intrigué, il va accompagner la jeune fille à comprendre qui elle est et ce qu’elle doit devenir. Au cours de leurs péripéties, Dick et Rachel vont faire la rencontre de Hawk et de Dove, de Starfire, de Beast Boy ainsi que de la Doom Patrol. Guidés par des intérêts communs et la forte volonté de protéger Rachel, Dick, Starfire et Beast Boy vont former les Titans afin de lutter contre une organisation souhaitant apparemment le retour du père de Rachel. Mais qui est-il et que veut-il ?

titans-dc-universe-review-my-geek-actu-group
À regarder comme ça, bof. À regarder dans la série, top !

L’univers

Lorsque j’ai vu passer les premiers visuels de la série, Titans est passé pour moi du stade de l’inintérêt à celui du refus presque total. Il aura fallu qu’un ami (qui n’a lui-même pas vu la série) arrive à me convaincre de la regarder car, je cite, « il y a Batman à la fin ». Mon intérêt était clairement suscité. J’ai donc décidé de regarder, un peu nonchalamment, la série produite pour la plateforme DC Universe, sous le label Dark. Et, si les premières images du show n’étaient pas vraiment alléchantes, c’est finalement l’ambiance et l’univers de la série qui ont très rapidement eu raison de moi.

titans-dc-universe-review-my-geek-actu-batman

L’ambiance de la série, disons-le, est extrêmement riche. Mélangez la violence et le réalisme du film Watchmen, les costumes du Batman de Tim Burton avec les histoires de Frank Miller ou encore d’Alan Moore et vous avez l’univers et l’ambiance de la série Titans. À la fois très glauque, très sombre, particulièrement agressive, la série prend le parti du réalisme de la violence plus que de la crédibilité du monde réel : nous sommes dans une vraie série de comics. Aucun complexe, aucune retenue, la série nous présente des personnages physiquement puissants à la psychologie souvent fragile qui devront œuvrer pour faire le bien tout en tuant, parfois sans retenue.

starfire-titans-my-geek-actu

La réalisation, très soignée, offre aux spectateurs des couleurs (essentiellement du noir et du bleu) et des plans dignes d’un univers d’horreur sans pour autant surprendre trop de spectateurs par des visions d’horreur. L’univers est celui qu’il est, celui d’un monde déchu dans lequel Batman est un monstre qui tabasse la vermine pour la justice et parfois presque pour son plaisir. J’ai eu l’impression par moments de voir une version modernisée du Batman joué par Michael Keaton. Le costume, assez similaire est d’ailleurs un clin d’œil assez évident. Nous noterons cependant quelques effets spéciaux un poil ratés, surtout lorsqu’il s’agit des mouvements surnaturels des personnages.

titans-fk-batman-review-my-geek-actu

La recherche de soi

La recherche de soi sera une des thématiques les plus fortes du show. Pour cause, si les Titans forment un groupe de 4 super-héros, nous noterons très rapidement la création de deux couples (au sens binaire du terme). Robin et Starfire, les deux adultes, sont tous les deux à la recherche de leur identité. Kori (Starfire) qui a perdu la mémoire et a oublié son passé, évolue en cherchant à se rappeler qui elle est alors que Robin, au contraire, tente de comprendre qui il est et ce qu’il doit devenir tout en faisant avec son passé. Un parallèle des plus subtils mais pertinent lors du déroulement des événements. De l’autre côté, nous avons Rachel et Gar. Alors que Rachel (Raven) a vu sa mère se faire tuer devant ses yeux, elle essaye de comprendre qui elle doit devenir alors qu’elle se sent seule au monde tandis que Gar, qui devient rapidement un ami fidèle, tente de comprendre qui il veut devenir alors que lui, même orphelin, a toujours fait partie d’un groupe : la Doom Patrol.

doom-patrol-my-geek-actu-titans.jpg

Des comics animés

Parfaitement intégrés aux œuvres existantes (The Dark Knight Returns, Teen Titans, The Killing Joke, etc.), les Titans évolueront dans un monde où une grande majorité des vilains du Batman-verse seront évoqués, dans lequel la Justice League s’est constituée, dans laquelle chaque super-héros a un acolyte (Wonder Girl, Robin en tant que Jason Todd, etc.). Alors que la série Gotham nous propose de nous plonger dans l’univers de Batman (mais avec un Bruce Wayne enfant puis adolescent), la série Titans veut nous faire vivre l’expérience d’un monde où Batman existe vraiment et dans lequel Robin le croise par moments. Ainsi, le show nous offre avec parcimonie quelques plans de la Batcave, de la Batmobile, du costume de Batman, de son ombre, de ses antagonistes (le Joker, le Sphinx, Double-Face, etc.). Assez pour que l’univers posé soit dingue, mais pas à outrance pour ne jamais trop en dévoiler et laisser les Titans au premier plan. C’est brillant.

jason-todd-titans-tv-show-my-geek-actu.jpg
J’ai d’ailleurs bien apprécié voir Jason Todd en second Robin, amorçant pour Dick Grayson le passage au costume de Nightwing, personnage très apprécié des fans.

Alors que je ne suis pas forcément fan du réalisme dans les films tirés d’univers de comics (ça appartient au comics, n’essayez pas de me faire croire que ça pourrait exister), l’ambiance imaginée pour la série, noire à s’en damner, permet au show une réelle fidélité aux comics. Jusque-là, jamais je n’avais autant trouvé une série cohérente avec ses œuvres d’origine. Pour cause, il faut croire qu’avec sa nouvelle plateforme DC Universe, DC et Warner ont enfin trouvé une façon de nous offrir un contenu de qualité grâce à un format adapté. Après tout, peut-être que les films, destinés au grand public, sont condamnés à n’être qu’humour et légèreté, là où les fans de comics pourront s’y retrouver en regardant des séries d’adaptations fidèles. Dans un sens, c’est peut-être pour le meilleur.

teentitans-2d-1487264804741_1280w

Mon avis

Titans est probablement la plus grosse surprise qu’il m’ait été donné de voir. J’en reste bouche bée. Si le show comporte quelques petits défauts, il frôle la perfection tant il est bien réalisé, bien porté par ses acteurs, bien scénarisé, fidèle aux comics mais surtout puissant et cohérent dans son univers. C’est un avis assez personnel, mais la série prend place dans mon top 3 immédiatement.

téléchargement (3)
En voir toujours un peu mais jamais trop m’a offert un frisson dingue !

SPOILER sur la scène de fin

À l’ultime fin de la série, Trigon, démon et père de Rachel, arrive sur Terre et pervertit l’esprit de Dick. En parallèle, on peut voir un humain sur-bodybuildé sortir d’un bocal avec l’inscription « 13 ». Il s’agit en réalité du clone de Superman, Superboy, membre fondateur des Teen Titans et qui sera (du coup) présent pour la seconde saison, accompagné de Krypto, son chien. Autant dire que j’ai très très hâte de voir la suite ! D’autant plus si, comme ce devrait être le cas, Kid Flash ne devrait pas tarder à être de la partie…

Publicités

(3 commentaires)

  1. C’est clairement un cran au-dessus des séries CW, normal en même temps si cela doit représenter l’ouverture de la plateforme DC. Sur la saison 1 en elle-même, j’ai apprécié le traitement assez dur des personnages, même si évidemment, Rachel-ado me rend fou, même son traitement est bien mené. Bien que l’on voit arriver Trigon, le big méchant des premiers temps en comic books, j’ai par contre trouvé que cette saison manquait d’enjeux, se contentant de poser le décors avec beaucoup de coups de mou. Cela étant, je suis impatient de découvrir cet univers, en particulier des show comme Doom patrol ou Swamp thing.

    J'aime

Répondre à patate des Ténèbres Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s