Jeux vidéo PC PS4 Test Xbox One

TEST – Fallout 76

La guerre ne meurt jamais.

Il est temps, 20 ans après la chute des bombes, que l’abri 76 ouvre ses portes !

Fallout 76_20181128145326

Ainsi, le 14 novembre 2018 est sorti Fallout 76, un RPG multijoueur post-apocalyptique sur PC, PS4 et Xbox One. Le jeu est entièrement jouable à la première et troisième personne, au choix du joueur. Vous pouvez passer de l’un à l’autre en appuyant sur un simple bouton. Dans le cas où vous ne connaîtriez pas le monde de Fallout, laissez-moi vous en parler brièvement avant de nous lancer dans le cœur du sujet.

Fallout 76_20181128143830

Fallout ? De quoi, qu’est-ce c’est en fait ?

Le monde de Fallout est une uchronie, un futur alternatif. La réécriture de l’histoire à partir d’un point donné. Comme dans les jeux Wolfenstein où le scénario prend part dans un futur où l’Allemagne nazie a gagné la guerre. Ici, l’intrigue du jeu est basée sur « comment était imaginé le futur dans les années 1950 ». Ainsi, l’histoire de notre monde et celle de Fallout divergent entre les années 1945 et 1947 avec une société partie dans le « tout nucléaire ».

De plus, la guerre froide va durer plus de 80 ans (et comme dans notre monde, la propagande était de mise : Bethesda a choisi de s’en amuser, les petites parodies patriotiques/anti-communistes sont nombreuses et souvent très drôles d’ailleurs). Elle va se solder par le déclenchement d’une guerre totale le 23 octobre 2077 avec des robots, des armures assistées, saupoudrée de chutes de bombes atomiques. Ainsi, toutes les technologies militaires ont été développées au profit des technologies domestiques.

Malgré tout, un peu avant la guerre, une entreprise du nom de VAULT-TEC a construit d’énormes abris anti-atomiques un peu partout. Officiellement, pour protéger la population.

Officieusement ? Avoir une grosse quantité de cobayes sous la main pour des expériences médicales et sociales plus ou moins douteuses. Chaque abri de VAULT-TEC avait un but différent.
Voici pour exemple une petite liste de quelques exemples d’abris croisés au cours des différents jeux :
– une femme pour 999 hommes (un autre abri avait cette proportion inversée),
– tous les résidents ont été cryogénisés (dans Fallout 4),
– le commandement à la personne la plus incompétente possible,
– les systèmes de survie volontairement sabotés ainsi les radiations n’étaient pas bloquées,
– un abri surpeuplé, 2000 résidents au lieu des 1000 prévus à la base,
– former des supers soldats en faisant des manipulations génétiques sur des enfants. Les parents ont été abattus juste après leur arrivée dans l’abri.

Bref, suivant les abris, les chances de survie était plus grandes dehors ! Les survivants de la guerre, parce que oui, il y en a eu, errent désormais dans un monde en ruine et essayent tant bien que mal de reconstruire un semblant de société.

Le pitch de Fallout 76

L’objectif de l’abri 76 était d’ouvrir ses portes 20 ans après la chute des bombes, c’est-à-dire une fois que les radiations seraient un peu retombées, afin de reprendre possession du monde. Cet abri était composé de la crème de la crème afin de pouvoir reconstruire au mieux la civilisation occidentale et son mode de vie.
Vous êtes un résident de l’abri, vous vous réveillez le lendemain d’une fête pour l’ouverture de l’abri en question et il est temps pour vous de sortir et de reconstruire le monde. Vous découvrez un monde hostile jonché de cadavres et monstres en tous genres. Votre but va être de parcourir la Virginie Occidentale, de comprendre ce qu’il s’est passé ces 25 dernières années et d’installer votre nouveau chez vous.

Fallout 76_20181128145210
Votre superviseur est parti avant vous, et vous explique avoir sa propre mission dans les Appalaches. En arpentant l’extérieur, vous allez découvrir que les survivants s’étaient plutôt bien organisés, que ce soient les anciens policiers, pompiers, ambulanciers… qui ont formé les Samaritains dans le but de venir en aide à la population. Seulement, ils sont tous morts visiblement. En retrouvant des documents et des enregistrements audio, vous allez suivre leurs pistes pour comprendre ce qui a bien pu achever les survivants de la guerre. Mais ce n’est pas tout car en plus de suivre la piste des Samaritains, vous allez devoir également suivre celle de votre superviseur. Elle vous a laissé des enregistrements et du matériel un peu partout sur ce qu’elle a pu analyser des restes des divers lieux qu’elle a traversé.

Comment ça se joue?

Le principe du jeu, c’est qu’il n’y a AUCUN PNJ (personnage non-joueur) humain dans tout le jeu. Vous ne croiserez que des robots, des super-mutants, des goules et toutes autres créatures affectées par les radiations. Sur le papier ça paraît assez étrange, mais bon, c’est un concept, ils ont essayé d’innover sur la série, alors pourquoi pas. Pour les quêtes, parce que comme dans tout bon RPG, il y a des quêtes, cela va de soi, pas de panique. Elles vous seront données par des appels radio, des holobandes (des sortes de cassettes renfermant un message audio que vous pouvez écouter ou réécouter à tout moment). Mais également de la part de robots encore en fonction.

Ce système permet d’avoir un peu un profil d’archéologue/enquêteur pour comprendre ce qui est arrivé aux gens dont la vie est visiblement détruite. Que s’est-il passé dans le coin pendant tout ce temps où vous, vous étiez dans à l’abri ? À vous de le découvrir. Il y a également des quêtes journalières que vous pouvez refaire un peu partout et qui sont propres à des lieux spécifiques. Entre ça, et l’exploration de cette immense carte, croyez-moi, il y a de quoi faire !

Fallout 76_20181120174518
Il s’agit également d’un jeu multi-joueur, tous les humains que vous croiserez seront d’autres joueurs. Vous pourrez les ignorer totalement, collaborer avec eux, ou vous battre les uns contre les autres.

Cependant, pour éviter les débordements et les joueurs  « toxiques » qui décideraient de ruiner la partie des autres, Bethesda a pris les devants. Premièrement, vous n’êtes que 24 joueurs, donc vous pouvez passer des heures sans croiser personne. De plus, lorsque vous tirez sur un joueur, vous ne lui infligez que 10 % de dommages. Si le joueur décide de répliquer, le combat commence et vous devenez ennemis. Le perdant pourra décider de se venger, ainsi une prime sera mise sur la tête du tueur. Si sur la carte tous les joueurs présents sont indiqués par un point jaune, ceux avec une prime seront indiqués en rouge, ainsi d’autres joueurs pourront décider d’aller le tuer afin de récolter la prime.

Au-delà de ça, vous pourrez vous balader par équipes de quatre dans les Appalaches. Le chat vocal est automatiquement ouvert, ce qui permet d’interpeller n’importe quels joueurs. À noter qu’il se ferme dès que vous rentrez dans un chat privé, comme par exemple la « Party » sur PS4 ou le groupe « Xbox Live » sur la machine de Microsoft.

Gameplay

Si vous avez joué à Fallout 4, vous ne serez pas perdus, c’est quasiment la même chose à quelques détails près. Le jeu est en mode survie, mais cette fois, il vous sera possible d’utiliser le voyage rapide, moyennant plus ou moins des capsules (la monnaie du jeu). Le système du S.V.A.V. a été modifié, mais j’y reviendrai plus tard.

Si vous n’avez jamais joué à Fallout 4, laissez-moi vous décrire tout ça dans les grandes lignes. On joue comme la plupart des jeux de tir à la première personne, en plus rigide sur la sensation. Comme il s’agit d’un RPG les dégâts des armes et les PV entrent massivement en ligne de compte dans les combats.

Fallout 76_20181128144638

En tuant vos ennemis ou en accomplissant des quêtes, vous gagnerez de l’expérience puis des niveaux. À chaque montée de niveau, vous pourrez choisir de mettre un point dans une caractéristique : force, agilité, intelligence… et choisir une compétence qui y est liée. Les compétences fonctionnent sous forme de carte. Vous en avez quelques-unes de départ et vous en gagnez aléatoirement tous les 5 niveaux.
Je suis assez mitigé sur le système, mais on va dire qu’ils ont voulu innover. Le nombre de compétences que vous pouvez équiper dépend de vos points de caractéristiques, à vous donc de choisir les bonnes suivant la situation et votre manière de jouer.

Fallout 76_20181126191341
Afin de faciliter les combats, le jeu comprend un mode de visée appelé S.V.A.V. (Système de Visée Assistée Vault-Tec). Auparavant dans les anciens Fallout, il ralentissait le temps pour choisir une partie du corps sur laquelle tirer. Comme le jeu est multi-joueur, on ne peut pas ralentir le temps à chaque fois que quelqu’un l’utilise, ce serait injouable. À la place, quand vous ciblez une créature, vous allez voir le pourcentage de précision et vous n’aurez qu’à tirer pour toucher même si vous n’êtes pas complètement en face.

Fallout 76_20181126170822

En plus de tout ça, il y a des notions de survie. Vous allez devoir boire, manger et vous soigner quand vous attraperez une maladie. N’ayez crainte, ce point-là est assez basique : il y a un seul remède pour TOUTES les maladies du jeu. C’est juste là pour rendre les choses cohérentes, après tout, vous êtes dans un monde bourré de radiations !

Il vous faudra également établir votre base à l’aide de votre C.A.M.P. (Centre d’Assemblage et de Montage Portatif). Vous pourrez le poser presque n’importe où dans la nature et construire votre petite base avec vos établis pour construire et améliorer vos équipements. Vous pourrez déplacer votre « chez vous » sans souci, votre précédente construction sera sauvegardée dans votre C.A.M.P. et vous pourrez la redéployer à l’identique si aucun obstacle ne vous en empêche.

Vous pourrez également stocker vos matériaux récupérés à gauche et à droite dans un coffre spécial. Rassurez-vous, personne ne peut vous le voler. Par contre, il va falloir être très sélectif, parce que les 600 kg max (ou alors 600 livres, ce n’est pas précisé) de matériaux et autres, vous allez très vite les atteindre ! C’est vraiment trop peu, vivement que ce soit augmenté ! Et c’est seulement depuis une mise à jour toute récente qu’on est est passé à 600, à la sortie du jeu c’était 400. C’est mieux mais toujours insuffisant, Bethesda a promis de continuer à l’augmenter graduellement.

Graphisme et direction artistique

Bon, on ne va pas se mentir, de toute façon, vous avez vu les screens, ce n’est pas très beau. C’est du même niveau que Fallout 4 avec les 2 ou 3 mods graphiques que vous pouviez rajouter en plus (disponibles également sur console, oui des mods sur console !).
Mais il faut tenir compte du fait que c’est grand, très grand. Et plus c’est grand moins c’est beau en général. Quand on regarde le panorama de loin ça passe, mais de près, ça pêche un peu. Les décors ont l’air de sortir d’un jeu datant d’au moins 5 ans.

Fallout 76_20181124141832

Par contre, ça, il faut le reconnaître, la carte n’est pas vide, loin de là. Malgré le fait qu’il n’y ait pas âme qui vive (en terme d’humains, bien entendu) il y a énormément de lieux à explorer qui, pour la plupart, ont leur petite histoire. Ainsi vous découvrirez ce que les gens ont pu vivre avant et après la chute des bombes.

Les environnements sont variés, il y a vraiment de quoi faire, chaque région a vraiment ses spécificités. Pour ma part, j’aime beaucoup cet aspect années 1950 du futur complètement dévasté en proie aux monstres et à la radiation.

Oui mais…

Si le jeu en lui-même est loin d’être mauvais, il y a pas mal de choses qui ternissent le tableau. À commencer par les nombreux bugs. En général, je n’en tient pas vraiment compte, parce qu’ils finissent par être patchés et qu’ils ne sont pas nombreux au point de gêner une expérience de jeu. Mais là, c’est vraiment abusé.

Fallout 76_20181129132256

J’ai vu des bêtas plus stable que ça. Ça va des cadavres de monstres qui se volatilisent avant d’avoir eu le temps de les fouiller aux disparitions d’objets de l’inventaire en passant par des bugs d’affichage monstrueux et des mécaniques qui fonctionnent quand ça leur chante. S’ajoutent à cela plusieurs détails extrêmement mal pensés. La capacité de votre coffre, comme expliqué plus haut, en passant par des menus plus qu’archaïques. Avec le temps fou qu’on y passe dedans, ils auraient mérité une ergonomie bien mieux optimisée. À quelques détails près, c’est la même chose que Fallout 3 sorti en 2008. Quant aux missions, elles ont beau être très nombreuses, cela relève principalement du FedEx (aller d’un point A à un point B comme un coursier).

Mon avis

En définitive, je dirai que Fallout 76 est un jeu sympa mais plutôt réservé aux fans de la série. En tant que nouveau joueur, vous pouvez vous y essayer, mais je vous recommanderai d’avoir des amis familiers de l’univers pour vous guider un peu et parcourir les Appalaches. Mais idéalement, je vous recommanderai peut-être d’essayer en premier lieu Fallout 4 puisqu’il coûte moins cher maintenant et que comme le gameplay est quasiment le même vous arriverez avec de bonnes bases sur Fallout 76.

Les bugs incessants pourraient bien venir à bout de votre patience, aussi il vaudrait peut-être mieux attendre un peu que Bethesda ait patché tout ça. La suite du contenu à venir ne promet que du bon, j’ai hâte de voir ce qu’ils nous réservent. En effet, j’ai découvert deux abris Vault Tec verrouillés, il semblerait que ce soient de futurs « donjons ». Affaire à suivre !

Note : 13/20

Les +

  • Une très grande carte aux environnements variés et plaisante à explorer
  • Jouer à Fallout avec ses amis, ça n’a pas de prix
  • Son univers riche
  • Des futurs ajouts qui ne promettent que du bon
  • Un multi pensé pour protéger des joueurs toxiques

Les –

  • Des menus plus que datés…
  • C’est quoi ce coffre trop petit ?
  • Pas très esthétique tout ça
  • Des bugs, des bugs et encore des bugs… même après plus de 80Go de mise à jour
  • Trop de missions FedEx
  • Si vous n’avez pas d’ami avec qui jouer vous allez vous lasser très vite

D’autre screens du jeu que j’ai faits au cours de ma partie :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s