Manga Reviews Seinen

REVIEW – Marion (tome 1)

Marion ou le fabuleux destin d’une jeune fille des rues !

Marion est un manga de type seinen écrit et dessiné par la talentueuse Yuu Hikasa. Lancée en septembre dernier en France par Komikku Éditions, l’œuvre est une série en deux tomes. C’est aujourd’hui une histoire aussi douce que poignante, située en plein cœur de Paris, que la rédaction vous présente ! Sans aucun doute un de nos coups de cœur de cet automne, à consommer sans modération.

COUVERTURE MARION T01

Le pitch

Paris, 1940. Marion est une môme des rues. Montée à la capitale pour de mauvaises raisons, elle est la meneuse d’une bande de garnements qui détrousse les gens. Mais un jour, son destin va basculer. Aaron Rosenbergest est compositeur et le directeur musical du Doelion, un des plus prestigieux music-halls de Paris. Il monte un spectacle sur Jeanne d’Arc, mais à un mois de la première il n’a toujours pas de chanteuse principale. Alors qu’il se promène dans la rue, il entend Marion chanter et il est totalement époustouflé par sa voix. Il lui propose le rôle sur un coup de tête, mais la jeune fille est très méfiante. Alors que l’armée allemande est aux portes de Paris, une aventure incroyable va débuter pour Marion !

img 05

Paris je t’aime

Dès les premières pages on le voit : ce manga est une véritable déclaration d’amour à la Ville Lumière. Les rues de Paris sont extrêmement bien dessinées, au point que c’en est vraiment spectaculaire. Habitant à Paris actuellement, je peux vous dire que les décors sont véritablement bluffants et je me prends à imaginer les scènes de l’histoire dans le Montmartre d’aujourd’hui sans difficulté. On sent que l’auteure a passé beaucoup de temps à observer la capitale française, et ce avec minutie. Ainsi, que l’on habite la ville ou non, on se retrouve en complète immersion dans le Paris de l’époque. Car oui, il faut également souligner l’importance du cadre temporel de l’histoire. Se situant en 1940, quelques semaines seulement avant l’invasion allemande, le lecteur fait une plongée au cœur de l’Histoire. Le contexte historique est parfaitement retranscrit et bien qu’étant une fiction, mêler la réalité à celle-ci est judicieux et original pour une œuvre de ce genre. L’intrigue est savamment travaillée, de même que la chronologie des événements qui ne perturbe en rien la lecture.

img 02

Mais ce n’est pas uniquement le décor parisien et la temporalité dans laquelle l’intrigue se situe qui rend la lecture si absorbante. En effet, Marion dégage une ambiance « française » également par ses dialogues, ses mises en scène et on note même l’incontournable pessimisme français à travers les conversations des habitants. Et bien entendu, le scénario en fait de même en plaçant, au centre de l’histoire, Marion, une adolescente au caractère aussi trempé qu’ambitieux qui quitte sa ville natale, Tours, pour réaliser son rêve à Paris. Le cliché de la « provinciale » (ce mot est horrible, je sais) qui part à la capitale mener à bien ses objectifs professionnels et personnels est aussi bien français qu’international.

Marion, une femme d’aujourd’hui

Vous cherchez une bonne raison de lire ce manga ? Le personnage de Marion à lui tout seul vous convaincra. Au début de l’histoire, la jeune fille de 15 ans vit dans les rues de Montmartre et connaît bien des difficultés. Elle vole pour survivre, brillant par son intelligence et sa malice. Mais Marion est également quelqu’un de profondément juste et bon. Surnommé « le chaton » par les Parisiens qui ont eu l’occasion de la croiser, cet esprit libre porte bien son nom. Franche et généreuse, elle ne se prive pas de dire ce qu’elle pense et a un sacré cran. C’est une jeune femme en avance sur son temps, allant contre les diktats de son époque (son cadre de vie l’y obligeant aussi).

img 03

Cependant notre héroïne a une faiblesse (comme tout être humain certes) et pas des moindres : sous sa grande méfiance des hommes, elle en est, en vérité, terrifiée. Sans faire de spoil, le lecteur prend connaissance de son passé dans ce premier tome et le moins que l’on puisse dire, si ce n’est pas une grande surprise, cela reste justifié. Les émotions de Marion, mais également des autres personnages, sont très bien véhiculées et on ne peut qu’éprouver de l’empathie pour eux. Par exemple, la jeune fille est ici confrontée à ses peurs et déceptions du passé. Elle doit apprendre à faire confiance alors qu’elle a été profondément blessée. Touchant tout le monde, ce questionnement est subtilement mis en scène dans ce manga intelligent qui pousse à la réflexion.

img 06

Les autres personnages sont tout aussi bien présentés, que ce soit au niveau du dessin que de leur personnalité. Sous des coups de crayon doux et apaisants, les traits des protagonistes sont assez différents des mangas « habituels » et on dirait presque un mélange entre bande-dessinée et manga. Outre les graphismes, dans Marion, nous faisons connaissance avec des personnalités hautes en couleur, que ce soient les enfants des rues ou les membres du Doelion. Il me tarde d’en savoir plus sur Aaron, personnage simple en apparence mais bien plus complexe et mystérieux sous la surface. Il en va de même pour l’antagoniste, Jules Lion, que nous découvrons à la fin de ce premier tome.

En bref

Vous l’avez compris : ce chef-d’œuvre m’a énormément surprise et surtout plu ! Différent de ce qu’on a l’habitude de lire, Marion nous propose un récit palpitant riche en émotions et en rebondissements ! L’héroïne voit ses rêves s’accomplir petit à petit alors que le tonnerre gronde au loin, à savoir l’ombre de la guerre et de la déception. Mais je ne vous en dis pas plus, à vous de lire cette histoire fascinante ! En ce qui me concerne, je n’ai qu’une hâte : lire le second et ultime tome de Marion qui sort le 14 février prochain.

Publicités

un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s