Reviews Séries

REVIEW – Supergirl (saison 1)

On s’envole, on s’envole !

Supergirl est une série produite par Greg Berlanti, également instigateur des séries ArrowFlash, Legends of Tomorrow, Black Lightning et j’en passe. Toutes font parties de l’univers DC Comics et ont chacune un succès retentissant auprès des cibles jeunes. La barre est donc assez haute pour Supergirl qui doit se montrer à la hauteur. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce n’est pas une grande réussite…

supergirl-review-my-geek-actu-gif

L’histoire

La série traite des aventures de Kara Danvers, aussi connue sous le nom de Supergirl, à National City. Celle-ci est la cousine de Kal-El/Superman, qui réussit elle aussi à s’échapper de Krypton. Arrivée bien plus tard que son cousin sur Terre, il aura déjà bien grandi et sera devenu le Superman qu’on connaît. Elle sera confiée à la famille Danver qui vont l’élever et l’aider à maîtriser ses pouvoirs (ça vous rappelle quelqu’un ?). Toute la saison va traiter de l’alternance entre les deux vies de Kara qui est officiellement secrétaire dans le journal de Cat Grant et l’apprentissage de Supergirl auprès d’une organisation : le DEO, pour qui sa sœur adoptive travaille, et qui l’aidera à stopper les menaces auxquelles National City devra faire face tout du long de cette première saison.

Les deux « vraies » menaces sont Maxwell Lord, un scientifique, patron de son organisation qui cache beaucoup de secrets, et les évadés de la prison kryptonienne de Fort Knox, dont font partie la tante et l’oncle de Supergirl. En effet, toute la saison s’articule sur le combat que mène Kara contre les attaques de sa tante ainsi que les manigances de Maxwell Lord, sur les problématiques de sa vie personnelle, avec les sentiments qu’elle éprouve pour Jimmy Olsen qui se trouve en couple avec la sœur de Loïs Lane, Lucy. Mais aussi sa patronne Cat Grant qui a des soupçons sur la double vie que mène son assistante. Beaucoup de storylines dont la plupart sont très pauvres en contenu.

supergirl-review-my-geek-actu-2

La vie de Kara

On voit tout le long de la saison une Kara dans le doute, assez naïve et fragile mais cherchant à être l’égal de son cousin. Elle sauve des gens mais en commettant des erreurs. Heureusement, elle peut toutefois compter sur le soutien de sa sœur adoptive, Alex, qui fait tout pour protéger Kara et l’entraîner du mieux qu’elle peut pour éviter qu’elle se fasse tuer. La relation entre les deux sœurs reste assez touchante et très intéressante à suivre bien que la plupart du temps l’aide n’est qu’à sens unique car le personnage d’Alex n’a pour ainsi dire aucun rôle important si ce n’est réconforter sa petite sœur et lui cacher un secret.

supergirl-review-my-geek-actu-4

La tante de Kara fait partie des ennemis que devra affronter Supergirl alors que celle-ci éprouvait beaucoup d’affections à son égard. Cela est plutôt bien retranscrit dans les flashbacks de la vie de Kara sur Krypton où sa tante était recherchée pour ses convictions rappelant un peu le général Zod pour Superman. Sa présence sur Terre a un impact émotionnel pour l’héroïne et permet à la série de creuser sur le thème de la famille qui est un des thèmes principaux de cette saison.

Pour le second ennemi de Supergirl, Maxwell Lord, celui-ci est présenté comme une sorte de nouveau Lex Luthor (avec des cheveux). À savoir un scientifique de génie, patron d’une organisation, profondément irrité par la présence de Supergirl ou d’aliens en général, sur Terre.

Enfin pour ce qui est de sa vie personnelle, l’évolution de la relation qu’entretiennent Cat Grant et Kara est un des points forts de la série. Une relation de patron autoritaire à assistante dévouée qui évolue très bien au fil de la saison pour devenir une relation de confiance, d’amitié et de respect. Bien que sa patronne ait des doutes sur l’identité de Kara celle-ci arrive à dissiper ses doutes avec une pirouette basique. Au niveau du scénario, ça ne tient pas toujours la route, mais bon… Superman arrive bien à changer d’identité en mettant des lunettes…

supergirl-review-my-geek-actu-enfant

Originalité es-tu là ?

On ne va pas se le cacher, après avoir vu la saison 1, on se dit qu’elle ressemble étrangement à la série The Flash, également produite par Greg Berlanti. L’organisation qui aide Supergirl à traquer les aliens et méta-humains dans National City ressemble beaucoup à Star Labs, le patron du DEO cache un secret tout comme Harrison Wells, le patron de Star Labs, le personnage de Jimmy Olsen dont Kara est éprise est déjà avec quelqu’un, à l’instar d’Iris, le love interest de Barry dans The Flash. Il y a de nombreuses autres similitudes mais je vais vous les épargner.

Bref tout ceci est donc du déjà-vu, ce qui est dommage et il y a par moment une suite d’épisodes où nous avons l’impression de tourner en rond : un évadé attaque la ville, on appelle le DEO qui appelle Supergirl, elle se prend une raclée, on identifie les points faibles de l’ennemi puis Supergirl revient et le bat. Voilà, j’ai résumé une majeure partie des épisodes de la saison 1. On se rend compte que 20 épisodes pour cette saison c’est peut-être trop long et que beaucoup sont là pour combler le vide.

La série The Flash avait apporté quelque chose à l’univers DC Comics de Greg Berlanti, avec un fil rouge intéressant qui pouvait rendre le spectateur fou, tant l’environnement autour du méchant principal notamment était complexe. Avec Supergirl, cela devient assez usant quand on comprend la mécanique et qu’on a l’impression de revoir tout le temps les mêmes choses. Les scénaristes ne se sont pas renouvelés, ce qui est dommage, tant la série avait du potentiel.

supergirl-review-my-geek-actu-comics

Effets spéciaux et scènes d’actions

La série repose en grande partie sur ses costumes, ses effets spéciaux et ses scènes d’actions. Heureusement, les costumes sont plutôt fidèles aux comics. Certains font appel aux images de synthèses (pour J’onn J’onnz et Silver Banshee notamment) et sont plutôt bien réussis. Les scènes où Supergirl vole sont également très bien faites mais parfois pour les effets spéciaux on peut voir que la série atteint ses limites en termes de budget. Autre exemple : lorsque l’on voit des immeubles s’effondrer ou des trains exploser, les FX ne sont pas toujours de grande qualité.

Ces scènes de combats sont plutôt bien réalisées mais on remarque encore une fois les limites budgétaires de la série qui préfère réaliser des combats pour des moments importants et face à des ennemis comme sa tante Astra ou Livewire où les combats ont un rendu plutôt bon voire très bon. Mention spéciale pour le combat dans les airs face à Astra qui rappelle le combat de Zod et Superman dans Man of Steel. Mais il arrive que certains combats soient mal réalisés comme celui où s’affrontent Bizarro et Supergirl qui est criard avec ses sauts et ses arrêts dans les airs, et où on remarque bien que l’actrice est attachée.

supergirl-review-my-geek-actu-combat

Mon avis

Là où The Flash nous avaient apportés un univers réussi et une saison 1 intrigante, Supergirl pêche en voulant copier cet univers ainsi que des univers à droite à gauche comme Man of Steel mais en moins bien. Le personnage de Winn Schott qui est le personnage le plus représentatif en termes de potentiel gâché par les scénaristes n’a ici qu’un épisode centré sur lui traitant de son père criminel qui aurait dû mériter une plus grosse attention que seulement un épisode. Sinon, tout le reste du temps on le voit se morfondre d’avoir été friendzoné par Kara. Les mystères sont présents mais pas très intéressantz et la menace des évadés de Fort Knox est au final une sorte de pétard mouillé. Le point fort de la série reste malgré tout ses personnages attachants et pour ceux qui ont eu le droit à plus d’un épisode de traitement, ont une histoire très intéressante, qui donne envie d’en connaître plus sur le personnage et espérer qu’il ait plus de storylines dans le futur. L’ambiance de la série repose beaucoup sur la famille, l’amour… Mais arrivé à un point où cela devient systématique, on finit par en être lassé. Enfin les scènes de combats et le costumes sont bien mis en scènes mais pour les effets spéciaux, c’est vraiment tout ou rien.

Si vous êtes fans des comics Supergirl ou de la série The Flash allez-y mais je pense que si vous n’êtes pas fans de série de super-héros ou que vous comptiez vous y mettre en commençant par regarder Supergirl, cela ne vous intéressera pas des masses et vous donnera vite envie de zapper.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s