Films Reviews

REVIEW – Venom

« Je suis Venom… »

Il faut l’avouer, quand ils ont annoncé un projet de film Venom, la hype est vite montée. Puis on nous a dit qu’il n’y aurait aucun lien avec Spider-Man… ensuite on a appris que le film serait juste PG-13 (déconseillé aux moins de 13 ans). Bref, l’excitation est vite redescendue mais j’ai voulu lui laisser une chance et je suis allé le voir. Ai-je bien fait ? Je vous dis tout ici même !

Synopsis

Eddie Brock est un journaliste qui aime taper là où ça fait mal dans ses reportages. Alors qu’il enquête sur la Life Foundation, il va découvrir que la firme travaille sur un projet « médical » mêlant homme et symbiote extraterrestre. Forcément, à mettre son nez où il ne faut pas, Brock va se faire « contaminer » et va vite se rendre compte qu’une chose contrôle son corps et son esprit. Cette chose porte le doux nom de Venom.

Mon avis

Dans les comics, Venom fait partie des méchants badass de l’univers Marvel. Son rapport entre le bien et le mal qui joue à l’équilibriste et son lien fort avec Spider-Man/Peter Parker en font un vilain intéressant avec énormément de potentiel. Depuis sa première apparition en 1984 jusqu’à nos jours, le personnage a eu énormément d’histoires et de styles différents et donc en faire une adaptation cinématographique était une bien belle idée en soi. Mais soyons honnêtes, Sony s’est totalement planté. Laissez-moi vous expliquer pourquoi point par point.

Scénario

Et on commence avec le plus gros point noir de ce film, à savoir son histoire. Déjà, faire un film Venom en retirant tout ce qui a un rapport de près ou de loin avec Spider-Man bah… ça marche pas. Au-delà de ça, ce film enchaîne tellement de clichés gros comme une maison que j’arrivais à sortir les répliques bidons quelques secondes avant les personnages du style :

– Mais vous n’y arriverez pas tout seul !
– Mais je ne suis pas tout seul…

L’histoire met énormément de temps à se lancer, Venom passe du gros méchant prêt à tuer tout le monde sur Terre à un gentil petit lapin qui veut ensuite les sauver en une minute chrono (je ne rigole pas) et le film est rempli d’incohérences de ce genre.

Pour faire simple, on ne ressent aucune empathie pour les personnages, aucun danger, rien et… rien.

Réalisation

Bon, Venom n’est pas non plus à jeter aux oubliettes, je vous rassure. Niveau réal, c’est correct. L’image est belle, les scènes d’action sont intéressantes et le visuel du Venom peut passer même si (ok je vais me faire taper), je préfère quand même le style de celui du film de Sam Raimi dans Spider-Man 3

img_1639.jpg

Casting

Niveau casting, ça passe à peu près. Michelle Williams (The Greatest Showman) est assez bien, Riz Ahmed nous joue le célèbre méchant directeur d’une grosse entreprise comme dans tout film cliché qui se respecte et enfin Tom Hardy tente de sauver les meubles en interprétant un Eddie Brock plutôt convainquant. Il faut savoir que même Tom Hardy a craché sur le film avant sa sortie, c’est pour dire.

En bref

Venom avait un énorme potentiel. Faire un film sur ce méchant dans un style semi film d’horreur aurait été incroyable… hélas on se retrouve là avec un énième film de super-héros pas terrible dans la même lignée que L’incroyable Hulk (les deux films se ressemblent beaucoup trop d’ailleurs). On s’ennuie, les quelques blagues sont lourdes (bon ok sauf une qui m’a fait bien rire #ascenseur), pas une seule goutte de sang (les gars c’est Venom quand même) et une histoire tirée par les cheveux et remplie d’incohérences… bref, Venom, bah c’est vraiment pas terrible !

Attention spoil !

Si vous avez encore le courage de rester un peu dans la salle après le film, vous aurez le droit à deux scènes post-générique. Une première totalement bidon avec un Woody Harrelson affublé d’une perruque orange ridicule dans une prison qui nous sort « quand je sortirais, ça sera un vrai carnage » en référence a un autre symbiote de l’univers du tisseur (scène tellement grossière que je m’attendais à le voir nous faire un clin d’œil en mode « Hey ! Hey ! Vous avez compris la référence ! »).

À la toute fin du générique, vous aurez le droit à 5 minutes inédites du prochain film d’animation Spider-Man: New Generation prévu pour décembre 2018. Et ça par contre c’est cool car ça confirme amplement que ce film va être génial ! J’ai passé un meilleur moment devant ces 5 minutes d’extraits que devant les deux heures de film… C’est grave quand même !

Bon sur ce, je vous laisse vous faire votre avis, moi je retourne me regarder Spider-Man 3 qui… bah au final n’était pas si mauvais !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s