Lifestyle

FOOD – Le mochi

Ah ouais j’aime trop les mochi, les trucs avec la glace et tout…

NON ! NON ! NON ! Hum, excusez moi les amis, c’est sorti tout seul ! Aujourd’hui on va discuter d’une gourmandise venue tout droit du pays du Soleil-Levant : le mochi. Préparez-vous un thé, sortez de quoi grignoter, ça risque de vous émoustiller les papilles !

Le mochi, qu’est ce que c’est ?

Que l’on soit bien d’accord : ce que l’on nomme « mochi » n’est pas réellement ce que nous qualifions de pâtisserie en France. Oui je dis bien en France, car au Japon, il est possible et courant de manger cette pâte gluante toute douce telle quelle ou saupoudrée de matcha (poudre de thé vert japonais) par exemple.

le_mochi_petit_gateau_traditionnel_japonais_au_danger_insoupconne_8714

Comment c’est fait ?

Le mochi est une pâte gluante faite à partir de farine de riz gluant (oui ça fait beaucoup de fois le mot « gluant » !) servant dans de nombreux plats, snack et surtout pâtisseries. Il est traditionnellement préparé dans un immense mortier, le usu, avec une technique bien spécifique. On mélange le riz gluant appelé mochigome avec de l’eau pour ensuite faire une cuisson à la vapeur. On vient ensuite « battre » ou modeler la pâte pour qu’elle ait cette consistance particulière à la fois fondante et élastique qui fait le mochi ! Je vous met une vidéo juste en dessous pour que vous compreniez bien à quoi cela ressemble.

Il existe aussi des machines à faire le mochi, mais la technique traditionnelle reste plus impressionnante et agréable à regarder.

Bien sûr vous pouvez préparer votre mochi à la maison aussi, et de façon plus simple.  Il vous suffit de mélanger de la farine de riz gluant avec de l’eau, et hop cuisson vapeur ou même au micro-onde ! Cette technique est approuvée par moi-même, pas d’inquiétudes mais attention à ne pas se brûler !

Ça se mange comment et quand ?

On peut utiliser le mochi de plein de façons différentes ! Il s’agit en général de snacks préparés sur les stands des festivals au Japon, ou tout simplement dans la rue. Le mochi fait vraiment partie de la street food japonaise, au même titre que des brochettes à emporter ou des takoyaki (boulettes de pâte fourrées au poulpe). Le mochi est présent à toutes les occasions et à tous les goûts ! En brochettes, dans les Wagashi (nom des pâtisseries traditionnelles japonaises contrairement aux Yogashi, pâtisseries importées d’Occident), en barquette, fourré, sous forme de billes ou glacé !

rice_cakes
Tout le monde aime le mochi pour sa douceur, son aspect « fluffy » et tous les choix possibles pour le déguster !

C’est un met traditionnel qui se mange toute l’année, mais particulièrement à la nouvelle année et les grandes fêtes annuelles. Tout le monde aime le mochi, alors on trouve toujours une excuse pour en manger !

Quelques exemples de recettes

Daifuku : ou l’association du mochi gluant à la douceur de la pâte de haricot rouge sucré, une recette classique.

daifuku-mochi

Dango : brochette de boulettes de mochi. Tricolores, à l’anko (pâte de haricot rouge), sucrée, au sirop ou grillée, vous avez le choix !

mitrashi-dango-84005_1920
Dango au sirop

Kirimochi : des petits rectangles de mochi à faire griller, souvent consommés avec une sauce sucrée ou salée selon l’envie !

kirimochi

Zenzai : soupe de haricots rouges sucrée avec du mochi dedans.

2017_yamau0058

Où manger et commander des pâtisseries à base de mochi

La Maison du Mochi

Capture d_écran 2018-10-09 à 21.30.54

Créé par Mathilda Motte après avoir vécue au Japon, la Maison du Mochi est une boutique en ligne mais pas que. Coffrets à thème, de saison ou à composer, vous trouverez forcément votre bonheur ! Et comme je le disais, elle propose aussi des ateliers de cuisine selon la saison et adapte le menu à cuisiner. Alors, vous hésitez encore ?

Capture d_écran 2018-10-09 à 21.29.32
Les créations entre Orient et Occident…

Pâtisserie TOMO 

Capture d_écran 2018-10-09 à 21.55.52

Au cœur de Paris se cache un salon de thé ou vous pourrez venir goûter des mochi au matcha et des daifuku, ainsi que des wagashi de saison et leurs dorayaki franco-japonais. Bien sûr, cela s’accompagnera d’un thé, chocolat chaud au matcha ou d’un thé glacé ! Et il y a aussi des ateliers dégustations deux dimanches par mois. Je sais, ça donne envie 😉

Capture d’écran 2018-10-09 à 21.54.51.png

Aki Boulangerie

Située rue Sainte Anne, non loin de TOMO, cette boulangerie bien connue des amateurs, propose des pains japonais, bentos/sandwichs, snacks, pâtisseries et boissons. N’hésitez pas à y faire un tour, vous trouverez forcément quelque chose à grignoter dont des mochi !

L’image contient peut-être : nourriture

Pour conclure, tout le monde peut trouver mochi à son pied. Oui, il fallait que je fasse cette vanne, désolée… Que vous soyez sucré ou salé, j’espère que cette petite explication et sélection vous a plu, et que surtout vous irez en goûter si vous ne connaissez pas cette pâte divine ! ♥

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s