Reviews Séries

REVIEW – Le Prince des Dragons

Vous recherchez un anime avec un univers heroic fantasy plutôt réussi ? J’ai peut-être ce qu’il vous faut !

The Dragon Prince, ou en français Le Prince des Dragons, est une série télévisée d’animation fantastique américaine créée pour Netflix par Aaron Ehasz (Avatar : le dernier maître de l’air) et Justin Richmond (Uncharted 3 : L’Illusion de Drake) et produite par Wonderstorm. La saison 1 est sortie le 14 septembre 2018.

le-prince-des-dragons-review-my-geek-actu-chut

Le pitch

Il y a encore quelques années, humains, elfes et dragons vivaient en harmonie dans le monde magique de Xadia. Dans ce monde, la magie provient de six sources principales : la Terre, l’Océan, le Ciel, le Soleil, la Lune et les Etoiles. Mais un jour, un mage humain réussit à dompter une nouvelle forme de magie : la magie noire. Rapidement, une guerre globale avait frappé Xadia, à la suite de quoi, les humains ont du apprendre à vivre reclus, fermés des autres espèces, coupables d’avoir détruit l’œuf du prince dragon.

le-prince-des-dragons-review-my-geek-actu-sorciere

Callum et Ezran sont frères. Enfin demi-frères. Et surtout, ils sont tous les deux les fils du Roi du monde des humains. Un jour, alors qu’une escouade d’elfes de nuit avait planifié l’assassinat de ce roi, Rayla, la plus jeune mais aussi la plus talentueuse des elfes, tombe sur les deux frères. Ensemble, ils vont trouver par le plus grand des hasards, un œuf luisant et magique : l’œuf du prince dragon. Ils décident alors de partir en quête pour la terre des dragons afin de rendre l’œuf à sa mère dragonne et ainsi calmer les tensions entre les peuples. Mais qui dit quête dit voyage et donc problèmes « en veux-tu, en voilà ». Et ce, pour notre plus grand plaisir !

review-le-prince-dragon-oeuf-gif.gif

L’univers

Des elfes, des dragons, des villages, des monts à gravir, de la magie, des monstres énormes, des châteaux, des méchants bien trop prévisibles et une quête dont l’objectif est de ramener un objet très loin de chez nos héros : nous sommes bien dans une aventure à la Tolkien. Avec Le Prince des Dragons, tous les codes du genre sont là et sont respectés quasiment sans faute, comme s’il s’agissait d’un rendez-vous incontournable. Et en même temps, si Aaron Ehasz et Justin Richmond n’inventent rien avec cette série, ils auront eu la présence d’esprit de respecter un style déjà bien présent dans l’inconscient collectif sans faire la faute d’aller marcher sur les plates bandes (peut-être déjà trop usées) d’un Game of Thrones sanguinolent à souhait (attention, je ne dis pas que je n’aime pas – juste qu’il est plaisant de voir encore des choix scénaristiques tournés à l’opposé).

le-prince-des-dragons-review-my-geek-actu-ez
Personnellement, je trouve le dessin particulièrement agréable !

La tonalité légère utilisée ici me plaît pour une raison simple : on voit à des kilomètres les événements qui vont se produire mais il arrive un moment où, en tant que spectateur averti, on les attend presque avec impatience tant leur arrivée est plaisante. Ainsi, comme s’il s’agissait d’un bon shônen, on suit l’évolution des trois personnages principaux (et ils ont du chemin à faire les bougres) au cours de ce voyage d’apprentissage.

le-prince-des-dragons-review-my-geek-actu-elfe

Un Wakfu version Netflix

Bienvenue au sommet du mont « bien-pensance ». Et même si je suis personnellement convaincu de certains des bienfaits de celui-ci, Netflix pousse parfois le bouchon vraiment trop loin dans le délire. En soit, ce que cherche à faire Netflix à travers ses choix est bien. Mettre des personnages de toutes ethnies (surtout avec de l’heroic fantasy, c’est d’autant plus logique), penser à exploiter un personnage muet, c’est top ! Le seul point qui me gêne, c’est que ça se voit, puisque c’est souvent faire de façon maladroite.

Heureusement, à l’instar d’un Wakfu, si les sujets sont sérieux, le traitement est assez léger et laisse place à des blagues parfois potaches, parfois plus fines dédiées à un public adulte. Toujours est-il que c’est bien dosé et que l’on retrouve, à chaque épisode, avec plaisir, les personnages de cette épopée très « tolkiennienne ».

le-prince-des-dragons-review-my-geek-actu-elfe-2

Pourquoi comparer avec Wakfu ? Pour la quête, pour l’univers, mais surtout parce que Wakfu est le résultat de l’imaginaire signé Ankama du jeu vidéo Dofus. Avec Le Prince des Dragons, Netflix a voulu réitérer la chose, mais dans l’autre sens ! En effet, le projet ne concerne pas que la série animée mais aussi une série de jeux vidéo.

La sortie du premier jeu serait d’ailleurs prévue pour l’année prochaine. Avec un style visuel entre dessin et « cell-shading », c’est tout à fait logique. Le rendu du jeu et de la série devraient alors être assez similaires et créer une vraie cohérence. Et vu l’étendue de l’univers introduit dans la série, il y a en effet beaucoup à faire autour. À noter que dans la saison 1, les personnages n’évoluent que dans deux des cinq régions de Xadia.

le-prince-des-dragons-review-my-geek-actu-roi.jpg

Mon avis

Le Prince des Dragons n’est certainement pas une série animée géniale. Son pitch n’est pas particulièrement original et la patte Netflix, remplie de bonnes intentions, tirent nos soupirs les plus lourds. Pourtant, grâce à ses visuels très réussis, la série se regarde et se délecte avec une facilité déconcertante.

J’ai terminé la saison 1 et j’attends avec impatience la saison 2 pour que nos trois compères puissent avancer dans leur quête (que l’on sait semée d’embûches mais à la fin positive) et dégommer le grand méchant.  D’autant plus qu’avec un univers aussi vaste, il y a beaucoup de choses à faire et à imaginer en jeu vidéo. J’ai hâte de voir que ce Wonderstorm nous réserve… Peut-être Le Prince des Dragons aura-t-il, comme Wakfu, réveillé en moi un enfant assoupi depuis trop longtemps ?

Publicités

(2 commentaires)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s