Cosplay News ZOOM

ZOOM – Les tabous dans le cosplay #2 : les critiques sur le physique

Ah le cosplay ! Ce monde de partage, de bonne humeur, de… ah oui désolée, aujourd’hui, on parle du côté sombre de la force. Aujourd’hui, on aborde les critiques sur le physique !

Alors vous me direz sûrement que je suis mal placée pour parler d’un sujet pareil, car j’ai la chance d’être à peu près ressemblante au moule de la société actuelle. C’est pourquoi j’ai décidé aujourd’hui de partir à votre rencontre et de vous prouver qu’au final tous les physiques sont critiqués voire harcelés.

MGA - Cosplay Critique su rle Corps Gif 1

La critique sur le physique prend une autre ampleur dans le cosplay car non seulement on juge le physique de la personne, mais aussi sa non-ressemblance au personnage. J’ai décidé de prendre 3 exemples de critiques que l’on peut entendre aujourd’hui en convention ou lire dans les commentaires des photos, parce qu’après tout, derrière un écran, il est facile de se cacher.

Avant de commencer j’aimerais vous remercier pour toutes vos réponses, je n’ai pas pu tout utiliser mais vos histoires m’ont vraiment aidée à écrire cette article.

Critique n°1 : Aeres et le transgenrisme

Témoignage d’Aeres :

Personnellement je suis cosplayeur depuis le 1er mars, je ne fais que des créations personnelles et je suis transgenre. J’ai eu le droit en convention au même regard que dans ma vie de tous les jours par certains. Quand j’ai repris ceux qui ne me connaissaient pas par rapport à mon genre dans certaines conventions, j’ai eu le droit à des regards dégoûtés voire à des « tu te fous de moi ? ». La révélation que je suis transgenre, de femme à homme a également entraîné des gestes déplacés que ce soit toucher l’emplacement de ma poitrine cachée sous mon binder* ou approcher la main de mon entrejambe pour, je cite, « vérifier si j’ai ce qu’il faut ».

Pour votre information, cela s’appelle de la transphobie. En recevant le témoignage d’Aeres, je me suis rendue compte que l’acceptation dont nous disons tous faire preuve n’est pas toujours réelle. Le cas d’Aeres est un peu spécial mais il peut aussi s’appliquer à tout cosplayeur faisant du crossplay. Beaucoup critiquent ce phénomène, pensant qu’on devrait simplement cosplayer des personnages de notre genre. C’est faux, faites ce que vous voulez.

Critique n°2 : Sophie et les formes

Témoignage de Sophie :

J’ai fait le cosplay de Chocho Akimichi (Boruto), elle est ronde, je me suis dit que c’était parfait pour ma morphologie. J’ai rejoint un groupe à la Paris Manga il y a quelques années. Il y a deux « photographes » qui sont venus nous demander des photos de groupes. Sur les centaines de photos, il n’y en a pas une seule où j’apparais. Pourtant j’étais bien présente… Au milieu des allées j’ai entendu des réflexions du genre « les gros qui font du cosplay c’est affreux », »avec un corps comme elle, je ne ferais jamais de cosplay, c’est horrible ». 

MGA - Cosplay Critique su rle Corps Gif 2
Moi dépitée par ce que j’entends en convention

Sophie a même choisi un personnage dont la morphologie était semblable à la sienne, pourtant nous répétons sans cesse que le corps ne devrait jamais rentrer en ligne de compte. On cosplaye ce qu’on veut. Malgré son choix de ressemblance, elle subit quand même des réflexions en convention, comme quoi notre douce communauté côté public n’est vraiment pas tendre.

Critique n°3 : Salomé et la sexualisation de personnages

Témoignage de Salomé :

Pour ce qui est du physique, c’est plutôt le fait que l’on ne ressemble pas au personnage : taille, poids, seins etc… Étant assez grande, ma poitrine paraît importante et c’est assez difficile de la masquer quand le personnage s’y prête peu. J’ai pensé que le physique ne l’emportait pas et j’ai réalisé mon cosplay malgré le corset, j’ai eu des remarques plus ou moins gentilles comme quoi je sexualisais le personnage, ce que je pouvais comprendre, mais elles ont été très nombreuses au point de créer un réel ras-le-bol. Mais le pire aura été durant les free hugs. Certains se sont permis de me toucher les seins sous prétexte « que je n’attendais que ça ».

Et on se demande pourquoi certaines cosplayeuses ne veulent plus aller en convention ? Si les cosplayeurs respectent la plupart du temps leurs consœurs, ce n’est pas le cas du public qui se permet parfois… un peu tout ce qu’il veut. Le cosplay prône la liberté. Nous cosplayons qui nous avons envie de cosplayer. Je vais me permettre de parler au nom de toutes les femmes qui cosplayent : et si nos corps sexualisent un personnage qu’il en soit ainsi. Ces deux derniers témoignages vont m’aider à vous parler d’un cas complètement contraire, le mien.

Critique n°4 : Mathilde et sa taille

Je cosplaye et écris sur le cosplay depuis quelques temps déjà. Des conventions, j’en ai fait, des costumes j’en ai recréés et deux points sont toujours revenus. Le premier n’est autre que ma taille, le deuxième concernant mes formes. Effectivement, Mère Nature ne m’a offert qu’un 1m56, qu’un bonnet B, mais m’a dotée de hanches et de fesses. Alors quand j’ai cosplayé Daenerys de Game of Thrones, Asuna de Sword Art Online ou même Ciri de The Witcher on m’a répété, un peu en boucle : « Mais tu es trop petite« , « Mais t’as trop de hanches, t’as trop de fesses. » Salomé et moi avons vécu des expériences inversées, si elle est trop femme pour certains personnages, je ne le suis pas assez. Sauf qu’en fait… Elle est comme il faut et moi aussi.

MGA - Cosplay Critique sur le Corps Gif 4.gif
Et toi aussi dans le fond t’es comme il faut

Quand on travaille des jours entiers sur un costume pour que le seul retour qu’on en ait soit un commentaire entendu dans la vie de tous les jours ET déjà trente mille fois en convention, comprenez qu’à un moment, on arrête. Certains ont, comme moi, le mental nécessaire pour résister aux critiques. D’autres non.

D’autres arrêtent complètement le cosplay à cause du harcèlement. Le monde du cosplay est constamment remis en question, combien de reportages, d’articles nous ont montrés comme des freaks, des gens dérangés. Nous ne pouvons pas nous permettre de laisser ça se produire au sein de notre communauté. Alors la prochaine fois qu’une situation de ce genre se produit devant vous, n’hésitez pas à défendre la personne. Ce n’est qu’un hobby pour pas mal de cosplayeurs, alors laissons-les profiter de celui-ci.

MGA - Cosplay Critique su rle Corps Gif 3
En d’autres termes : aimez-vous merde !

J’aimerais, avant de vous laisser repartir sur le web, remercier tous les gens qui nous ont envoyé leurs histoires et tout particulièrement Aeres, Salomé et Sophie. Merci à tous les trois !

*binder : le binder sert à cacher la poitrine lorsqu’on cosplaye un homme, il est très utilisé dans le crossplay

Crédits photos
Photos de couverture :
Cosplayeur : David Chan Cosplay en Mrs Doubtfire
Photographe : Zeintsu

Publicités

(6 commentaires)

  1. personnellement je n’est jamais osez le cosplay parce que j’ai une peau noir.
    comme la majorité des perso sur les quels je veut faire un cosplay ont une peau blanche j’ai toujours peur que sa fasse tache alors je ne me suis jamais lancer parce que dans ma tête c’était « ont a jamais vu une noir en cosplaye », du moins pas de façons « sérieuse » . puis les critiques. vraiment j’ai peur qu’ont ce moque de moi a cause de différence..alors j’ose rien.

    J'aime

    1. Je répondrai en une seule phrase: Sache que mon cosplay préféré de Cendrillon, la version du dessin animé, a été fait par une jeune femme noire. Ne te concentre pas sur les critiques, si tu veux le faire: fais-le. Bien évidemment qu’il y a des femmes et des hommes noirs qui font du cosplay, heureusement même, au niveau pro aussi. Ne te laisse pas arrêter par ça.

      J'aime

  2. Bonjour,

    Alors il s’agit d’un article assez intéressant ! Mais étant une personne concernée par le premier témoignage j’ai vu une coquille. En effet, vous parlez de « sexe » (cosplayer des personnages de notre sexe) alors qu’il s’agit du genre.
    Le sexe est uniquement l’organe, le genre quand à lui est ce dont en quoi nous nous identifions !

    Perso j’ai un pénis comme sexe mais je ne me considère pas comme un homme !

    J’espère que cet ajout est assez compréhensible et pourra vous aider. Si besoin de plus d’infos ou si vous avez des questions, n’hésitez pas à venir me voir.

    Pearl

    J'aime

  3. Très bien, comment faire quant on ne désire pas voir de perso sexualisé ? J’ai autant le droit de ne pas vouloir en voir qu’elle d’en faire, mais visiblement c’est la mode, alors ? Une solution pour nous ? J’arrête définitivement les conventions ?

    J'aime

    1. Et bien il faut se rappeler d’une chose: les cosplayeurs cosplayent et créent avant tout pour eux, pas pour le public. Si vous n’avez pas envie de voir des cosplay sexy, sexualisés et bien… Suivez des cosplayeurs qui ne le font pas, je suis désolée je n’ai vraiment pas d’autres conseils… Mais les cosplayeurs font ce qu’ils veulent, ils adaptent leurs costumes comme ils en ont envie.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s