Jeux vidéo PC PS4 Switch Test Xbox One

TEST – Nine Parchments

« Oh I’m not done yet ! » Vous allez adorer entendre cette voix insupportable, croyez-moi !

Nine Parchments est un jeu vidéo de type beat’em all RPG coopératif en vue isométrique développé et édité par Frozenbyte et sorti en 2017 sur PS4, Xbox One, Steam et Nintendo Switch.

nine-parchments-test-my-geek-actu-nuit

Pitchez-moi un concept

Nul doute, Nine Parchments est bien un jeu imaginé par le studio finlandais Frozenbyte, déjà à l’origine de la trilogie des jeux Trine. Personnellement, j’aime beaucoup Trine, pas dans ce qu’ils apportent en difficulté mais plus en possibilités de bonnes soirées de déconnade entre potes, sur un même canapé. Et ça, ça se fait rare. Malheureusement pour le studio, le dernier opus de la trilogie Trine a un peu fait un flop (je l’avais pourtant trouvé assez sympa perso), il était donc normal que Frozenbyte se relève avec un nouveau concept.

C’est vraiment fun de pouvoir initier des amis au hack’n slash (mais sans souris), on voit que la Switch se diversifie de plus en plus ! Merci les jeux PC. – Adrien

nine-parchments-test-my-geek-actu-vert

Nine Parchments, c’est un jeu totalement novateur (hum hum – ironie) avec un système de jeu basé sur cinq éléments magiques (feu, glace, électricité, vie et mort – un peu comme Magicka, oui oui). Côté histoire, rien de foufou, vous incarnez un apprenti mage quand tout à coup, le mal apparaît. Et du coup, vous devez casser du méchant. Oui, c’est naze. Mais en même temps, a-t-on vraiment besoin d’en savoir plus ? Bon, jusque là, le jeu ne se démarque pas trop.

nine-parchments-test-my-geek-actu-rose

Un gameplay pas plus original

Vous dirigez votre personnage, évoluez par étapes et phases de sauvegarde. En gros, le jeu n’invente rien. Pour moi, ce n’est pas un point négatif, le jeu étant de facto très accessible dans sa version « avec manette ». Oui, je précise car sur Nintendo Switch, le jeu est jouable à plusieurs avec un seul JoyCon en main. Et là, qu’on le dise, c’est plus compliqué.

Les contrôles du JoyCon sont vraiment injouables ! Prévoyez une vraie manette, car cela risque de pourrir votre soirée ! – Adrien

nine-parchments-test-my-geek-actu-iceberg

J’ai également noté que sur Switch, il était préférable de jouer sur TV que sur écran portable. Pour cause, comme il s’agit d’un jeu en vue isométrique, votre personnage semble tout à fait rikiki sur l’écran de la Switch. On peut jouer, mais c’est n’est pas aussi agréable. Heureusement, si côté gameplay, on reste dans le classique le plus plat, le jeu se distinguera dans un premier temps par son image.

nine-parchments-test-my-geek-actu-boss

Et visuellement ?

Appelons un chat, un chat : le jeu est magnifique. Non seulement les univers (encore une fois très prévisibles et vus/revus/déjà-vus/encore-vus) sont riches mais ils sont surtout extrêmement soignés. Les effets de lumière, les textures, j’ai trouvé à peu près tout joli. C’est d’ailleurs un bond en avant par rapport à Trine qui avait, certes, une direction artistique incroyable, mais qui était techniquement plus limité. Là, qu’on se le dise, c’est très très beau. C’est pour moi le gros point fort du jeu et l’une des raisons pour lesquelles je continue à y jouer malgré une certaine redondance dans les missions.

J’ai d’ailleurs noté une bande-son toute aussi réussie, douce et épique à la fois. La direction artistique est réussie et on rentre dans le jeu sans souci.

nine-parchments-test-my-geek-actu-lianes

Deux personnages

À la base, Nine Parchments promet 9 personnages jouables. Dans la réalité, il en est légèrement différemment. En effet, lorsque vous lancerez votre première partie, vous aurez la désagréable surprise de vous rendre compte que seulement 2 personnages sont disponibles. Alors, en soit, il est toujours intéressant de braver les quêtes les unes après les autres pour débloquer un nouveau personnage. J’entends. Le problème, c’est que le jeu propose de jouer d’emblée à 4 joueurs en local sur un même écran (coop)… avec 2 personnages. Bof. Cette erreur me surprend car le studio avait bien pensé avec Trine à proposer d’emblée plusieurs personnages jouables. Je ne comprends pas ce choix hasardeux.

À noter que si vous souhaitez débloquer de nouveaux personnages, il faudra atteindre presque la moitié du jeu et réussir une série d’épreuves au challenge parfois assez relevé.

nine-parchments-test-my-geek-actu-portails

Ça va piquer

Côté difficulté… c’est compliqué. Si vous jouez à plusieurs, vous devrez rapidement mettre en place une stratégie où l’un de vous incarne un healer (entendez par là un mage avec un sort de soin qui permettra au reste de l’équipe de ne pas crever trop rapidement). Le truc (assez logique) c’est que plus vous êtes de joueurs, plus les monstres sont nombreux. Sauf que la taille de la carte n’évolue pas. Ainsi, à 4 joueurs, le nombre d’ennemis et d’actions rend souvent les combats assez illisibles. C’est plus marrant, beaucoup plus marrant même, mais c’est terriblement plus dur.

nine-parchments-test-my-geek-actu-monstres

Au contraire, si vous jouez seul, les monstres seront beaucoup moins nombreux, les combats deviendront totalement lisibles et la difficulté sera clairement revue à la baisse. En gros, dès qu’on bloque, faut passer en solo, quitte à moins s’amuser. C’est assez agaçant car soit le jeu est drôle mais un poil trop difficile, soit il est tout à fait fade et linéaire mais assez facile. Nous n’avons pas réussi à trouver de juste milieu.

nine-parchments-test-my-geek-actu-fleurs

Mon avis

Nine Parchments est un bon jeu bourré de défauts. Son gameplay est simple, l’histoire est anecdotique, le fait de ne pouvoir jouer qu’avec 2 personnages au début est très agaçant et la difficulté n’est pas toujours bien jaugée. Pourtant, le jeu est très joli, son univers est plaisant et la simplicité du gameplay créent une forme de sympathie assez addictive.

« Un jeu sympa avec un univers graphique très joli. Le fait de pouvoir jouer en local à 4 est très cool. Par contre, 2 personnages pour commencer c’est vraiment pas top. De plus un peu trop dur par moment. Niveau gameplay la prise en main est simple et efficace » – Nina

nine-parchments-test-my-geek-actu-plage

Note : 14/20

Les +

  • Visuellement charmant
  • La BO est soignée
  • Gameplay ultra accessible
  • Étrangement addictif

Les –

  • Histoire sans intérêt
  • Deux personnages seulement au début
  • Difficulté mal jaugée

NB : Un des personnages débloquable du jeu n’est autre qu’Amadeus, le mage de la série Trine. Sympa, ce petit clin d’œil.

Mes screenshots de Nine Parchments :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s