Jeux vidéo PC PS4 Switch Test Xbox One

TEST – Immortal Redneck

Serious Sam, es-tu là ? Est-ce toi qui te caches derrière ce nom étrange ?

Immortal Redneck est un jeu-vidéo de type FPS (First Person Shooter – Tir à la Première Personne), développé et édité par les studios Crema, sorti en France le 10 mai 2018 sur PS4, Xbox One, Steam, OSX et Nintendo Switch. Le jeu est vendu en moyenne 19,99€ sur les stores.

Le jeu trouve son originalité dans son concept a priori simple de FPS, pourtant mêlé à de l’aventure et une progression dans des donjons, tout en exploitant des éléments de rogue-lite. Pour ma part, si je n’avais pas entendu parler du jeu avant, je l’ai découvert sur Nintendo Switch. Il faut dire que les jeux FPS sur Switch passent peu inaperçus tant ils sont peu nombreux.

immortal-redneck-test-my-geek-actu-nintendo-switch-humour

Des inspirations solides

Grand fan de Serious Sam depuis ma plus tendre adolescence, j’ai toujours eu un faible pour les jeux FPS totalement WTF dans lesquels on tire sur tout ce qui bouge, sans trop savoir pourquoi, ni sans trop savoir sur quoi, d’ailleurs. Forcément, avec Immortal Redneck, tout est là. Enfin presque.

Commençons par le titre, qu’on traduirait en français par Le Beauf Immortel. Ça donne envie, non ? Si on se rappelle bien des vannes douteuses et bien lourdes de Serious Sam, notre Redneck est ici un poil plus discret et ne se servira finalement de son nom que pour faire un gros clin d’œil avisé à son ainé. En réalité, le parallèle le plus évident se trouve sur le terrain de jeu : l’Égypte et les pyramides, référence directe à Serious Sam: First Encounter. Mais lorsque l’on creuse un peu, j’entends par là « lorsque l’on joue au jeu plus de 10 minutes », on se rend compte que Immortal Redneck va finalement beaucoup plus loin.

immortal-redneck-test-my-geek-actu-nintendo-switch-egypte

Un bon FPS ?

Immortal Redneck est selon moi un jeu des années 2000-2010. De son gameplay arcade au concept retro jusqu’au style visuel évident, le jeu ne peut que me rappeler les anciens Quake, Serious Sam, Prey, Doom ou encore Time-Splitter, des FPS bien funs. Ainsi, côté gameplay, vous ne serez pas déroutés par Immortal Redneck qui est tout ce qu’il y a de plus classique, peut-être même un peu sage. Sa seule originalité se trouvera sur Nintendo Switch où il vous sera possible de viser au gyroscope. J’ai d’ailleurs noté que si le gyroscope de la Switch était très agréable sur The Legend of Zelda: Breath of the Wild, il est plus difficile à manier sur un FPS où la réactivité nécessaire tendrait à être plus importante.

immortal-redneck-test-my-geek-actu-nintendo-switch-piece

Côté graphismes, si le jeu se dote d’une direction artistique très sobre et peu créative à mon goût, j’ai été un peu dérouté par des graphismes assez faiblards sur Nintendo Switch. Quelques textures bien moches risqueraient de vous surprendre. Globalement, je ne peux pas dire que le jeu soit joli. Mais zut, on s’en fout. Ce n’est pas vraiment ce qu’on va attendre d’une expérience comme celle-ci. Disons juste qu’il est assez propre pour s’amuser.

immortal-redneck-test-my-geek-actu-nintendo-switch-tuto

À noter que les versions Steam, Xbox One, PS4 et Mac sont globalement plus fines que la version Nintendo Switch, particulièrement moyenne…

Un concept finalement très original

Vous tirez sur tout ce qui bouge, certes. Les monstres sont chelous, certes. Mais dès vos premières minutes de jeu, vous risquez de faire rapidement face à une dure réalité, vos limites. En gros, vous allez mourir. Très vite. Et très souvent.

En réalité, oubliez les jeux en ligne droite puisque Immortal Redneck est un jeu aux composantes et à la progression en rogue-lite (qu’on différenciera ici du rogue-like). En effet, suite à votre première mort, vous découvrez votre arbre de compétence et pourrez ainsi améliorer votre personnage. Votre objectif sera alors de jouer, mourir et rejouer jusqu’à réussir à terminer chacune des trois pyramides du jeu générées de façon procédurale. Eh ouais, faut être bon. Pas juste apprendre par cœur les emplacements des monstres.

immortal-redneck-test-my-geek-actu-nintendo-switch-arbre-de-compétence

Ainsi, vous pourrez augmenter l’attaque de votre personnage, améliorer sa défense, ses points de vie, apprendre des pouvoirs, débloquer de nouveaux personnages, de nouvelles classes, une boutique pour acheter vos armes, etc. Très vite, vous comprendrez que mourir, bah ce n’est pas grave du tout. Ce qui compte, c’est de gagner assez de pièces et d’expérience pour progresser. Ce système de jeu, né du mélange entre un FPS et un rogue-lite, est très intelligent car il permet de créer une expérience tout à fait nouvelle : non seulement vous pouvez enfin jouer à un FPS « détente » mais en plus, vous pouvez jouer à des parties très courtes (5 à 15min max) tout en mourant et pourtant avoir le sentiment du travail accompli. Bizarrement, on y prend un grand plaisir.

immortal-redneck-test-my-geek-actu-nintendo-switch-offrande-sacrée
N’oubliez pas de dépenser tout votre argent avant de vous lancer dans une pyramide, sinon les dieux le feront pour vous !

Mon avis

Étrangement, Immortal Redneck est un mélange intéressant entre un FPS solide inspiré de nos Quake ou Serious Sam de notre adolescence et un rogue-like simplifié permettant, ensemble, de créer un jeu profondément arcade dans lequel, au cours de sessions courtes, vous allez apprécier prendre le temps de progresser dans votre petite pyramide. Il n’est pas vraiment beau, son gameplay n’est pas vraiment novateur, mais on s’amuse. Et finalement, n’est-ce pas le plus important ?

immortal-redneck-test-my-geek-actu-nintendo-switch-trop-drole

Note : 15/20

Les +

  • Le mélange FPS et rogue-lite
  • Les touches d’humour
  • Une vraie détente
  • Serious Sam me manque…

Les –

  • Visuellement pas dingue
  • Gyroscope pas toujours pratique
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s