Manga Reviews

REVIEW – La Rose écarlate

Une « Robin des Bois » française au XVIIIème siècle, éprise de liberté et de justice.

À la frontière du manga, une œuvre, alliant le style de la bande-dessinée franco-belge et des mangas, a vu le jour en France depuis 2005. J’ai l’honneur de vous présenter La Rose écarlate, bande-dessinée réalisée par Patricia Lyfoung.

Qui est Patricia Lyfoung ?

La Rose écarlate REVIEW My Geek Actu 1

Patricia est née en 1977 en France. Elle est très vite attirée par le dessin et c’est tout naturellement qu’elle fait des études dans le domaine du dessin, à l’école des Gobelins. Après plusieurs années à travailler en tant qu’assistante de storyboard pour Totally Spies et Martin mystère (deux dessins-animés de mon enfance! Que demander de mieux !), elle se tourne vers la BD.

Le premier tome de La Rose écarlate est publié en 2005 aux éditions Delcourt et depuis cette année-là, Patricia fait rêver ses fans avec la sortie d’un nouveau tome. Récemment, elle a sorti une nouvelle bande-dessinée en collaboration avec Philippe Ogaki (Les Guerriers du silence) et Patrick Sobral (Les Légendaires), intitulée Mythics. Peut-être avez-vous déjà rencontré cette gentille petite dame sur le stand Delcourt lors d’une Japan Expo ?

De quoi parle La Rose écarlate ?

C’est bien beau de vous faire un article sur La Rose écarlate, encore faudrait-il que je vous dise de quoi il est question dans cette œuvre et pour cela rien de tel que le synopsis du premier tome : Je savais que je te rencontrerais.

« Maud, une jeune fille rêveuse et éprise de justice, vit en France au XVIIIème siècle.
L’assassinat incompréhensible de son père l’oblige à rejoindre Paris où vit son grand-père, un noble dont elle ignorait jusqu’à l’existence.

Elle y croise la route du Renard, un brigand des grands chemins qu’elle admire.

Mais elle ne sait encore rien du secret que lui a légué son père et que convoite un mystérieux individu. »

Avec ce petit synopsis vous devez vous douter que la jeune Maud va vivre, sous les traits de la charismatique voleuse la Rose écarlate accompagnée de son fidèle compagnon et modèle, le Renard, d’innombrables aventures toutes aussi folles et trépidantes les unes que les autres.

L’univers de La Rose écarlate

L’histoire se déroule principalement en France, c’est d’ailleurs pourquoi les noms des héros sont majoritairement français. Mais cela n’empêche pas notre jeune héroïne de nous faire découvrir de magnifiques pays à travers ses voyages comme l’Italie, la Turquie, la Russie…

Notre Maud de la Roche vit au XVIIIème siècle, mais il est assez compliqué de définir des dates exactes. L’indice que nous avons c’est qu’à partir d’un moment, la jeune femme se rend au château de Versailles et en analysant les dessins nous voyons que les bâtiments sont bien avancés. Alors soit Maud vit sous le règne de Louis XV soit sous le règne de Louis XVI. J’ai eu beau refaire tous les tomes (la bonne excuse !) je n’ai pas trouvé de réponse à cette question.

Si au début de cet article, j’ai écrit « une Robin des bois française », c’est pour la simple raison que comme le fait le Robin que nous connaissons tous, la Rose écarlate et son acolyte, le Renard, volent les riches pour redonner aux pauvres.

La Rose écarlate REVIEW My Geek Actu 24

Qu’est-ce qui me plaît dans La Rose écarlate ?

C’est difficile de dire ce qui a fait que cette bande-dessinée m’a plu tout de suite, car j’en suis une fan inconditionnelle ! Je dévore les tomes à chaque sortie et je ne désire qu’une chose : avoir la suite entre les mains le plus tôt possible. J’ai adoré tous les personnages et surtout Maud (non sans blague ! J’ai déjà réalisé deux tenues de ce personnage et c’est pas fini !) ainsi que Guilhem !

Ce qui m’a plu également, c’est le fait que ce n’est pas toujours la même intrigue, mais que l’auteur travaille par arcs. À ce jour, La Rose écarlate a eu deux arcs complets et l’auteur vient d’entamer le troisième arc. Il ne faut pas oublier également les tomes hors séries que Patricia réalise avec Jenny (Pink Diary et Comme un garçon) intitulé La Rose écarlate : Missions. Déjà six tomes de publiés depuis 2013 en plus des treize tomes de la série principale.

Qu’est-ce qui me déplaît ?

Ce qui me déplaît avec cette BD ? LE FAIT D’ATTENDRE UN AN AVANT D’AVOIR LA SUITE ! Ressentez mon manque et mon envie de connaître la suite, car à chaque fois Patricia nous laisse avec un suspense insoutenable… Mais j’aime tellement cette série que j’en oublie vite le fait que l’auteur laisse un suspense de dingue… enfin… je l’oublie jusqu’à la fin du dernier tome publié et que je lis !

Ensuite, ce qui peut déplaire également (même si pour moi ce n’est pas un point négatif), ça serait le fait que c’est une bande-dessinée assez girly et qui risque de ne pas plaire à tout le monde à cause de cela…

Alors, plutôt BD ou manga ?

C’est compliqué à dire… autant pour le style et les dessins nous retrouvons le style des mangas, autant pour la forme (format du livre) nous retrouvons le style des BD.

De ce fait, je trouve que c’est compliqué à le mettre plutôt dans une catégorie que dans une autre. Moi, je vous propose de dire que c’est une : Bande-Manga (ok, la chaleur ne me réussit pas !).

La Rose écarlate REVIEW My Geek Actu 4

Conclusion

Courez, volez, rampez ou montez à dos de licorne ou de poisson-volant, mais cette œuvre vaut largement le détour ! D’ailleurs, le tome 14 sortira le 17 octobre 2018.

Alors on n’hésite plus et on va la lire !

La Rose écarlate REVIEW My Geek Actu 3
Couverture du tome à paraître le 17 octobre 2018

Je souhaite par ailleurs finir cet article avec des verbatims que j’ai récoltés auprès de lecteurs de cette série :

« Originale, tant par l’histoire que par le graphisme »

« Histoire qui nous captive dès les premières lignes »

« Une aventure girly, pleine de rebondissements. Au design élégant qui sait vous transporter dans l’époque »

« Épique »

« Elle est éducative dans un sens vu que ça apprend pas mal de valeurs etc »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s