Reviews Séries

REVIEW – Les Têtes vides

Tiens, un dessin animé. Tiens une super-série de SF !

Mais quelle surprise que Les Têtes vides ou en anglais The Hollow, nouvelle série Netflix sur laquelle je suis tombé totalement par hasard ! En effet, lorsque j’ai commencé le premier épisode, je m’attendais à un dessin animé sympa et léger pas franchement prise de tête. Mais dès la fin du premier épisode, je sentais bien que la série avait plus à proposer ! Et le pari est réussi. On en parle !

Les-tetes-vides-review-my-geek-actu-zarbi

Mais alors, c’est quoi ?

Les Têtes vides (alors attention, le nom n’a aucun rapport avec la série, je cherche toujours mais je ne vois vraiment aucun lien direct ou indirect) est une série télévisée d’animation américaine créée par Vito Viscomi et diffusée depuis le 8 juin 2018 sur Netflix.

Attention, cet article comportera de nombreux SPOILERS qui certes, pourraient carrément vous donner envie de regarder la série mais aussi vous gâcher quelques beaux moments. Évidemment, je ne dévoilerai pas les dernières minutes de la série qui révèlent le twist principal de l’intrigue. Je vous invite donc, si vous voulez garder la magie des 10 épisodes d’une durée moyenne de 20 min, de passer directement au dernier paragraphe « mon avis » !

Les-tetes-vides-review-my-geek-actu-bunker

Le pitch

Trois adolescents : Adam, Mira et Kai (ça se prononce Kaï) se réveillent tous les trois dans une pièce sans porte ni fenêtre. Ils ont totalement oublié qui ils sont et pourquoi ils sont là. La seule chose qu’ils trouvent est une machine à écrire sur laquelle ils vont devoir taper un mot de passe afin de pouvoir sortir de leur prison de béton. Mais voilà, une fois sortis, ils se retrouvent totalement perdus dans un monde étrange et magique rempli d’énigmes, de monstres et de portails.

Très vite, Adam, Mira et Kai se rendent compte d’une chose plutôt cool : ils ont des super-pouvoirs. En effet, si ceux de Kai mettent un peu de temps à se dévoiler, il maîtrise un élément bien sympa : le feu. Mira, quant à elle, peut nager comme un poisson et communiquer avec les animaux. Enfin, Adam a la force d’un titan et se bat comme un ninja. En bref, le trio envoie du lourd !

Les-tetes-vides-review-my-geek-actu-foret

Les mondes et références geeks

Au-delà du sujet geek classique et des PNJ (dont je parlerai plus tard dans l’article), le film fait de nombreuses références aux univers geeks. Tout d’abord, les personnages vont rencontrer de nombreux monstres très stéréotypés : des chiens de l’enfer, des minotaures, des zombies, des titans de glace, la mort, des araignées vampires, un dragon, etc.

D’autres part, les maps, les environnements rappellent eux aussi des paysages geeks très connus : des temples de Tomb Raider, au désert de Jakku de Star Wars jusqu’aux tunnels du Seigneur des Anneaux, tout est là pour nous mettre dans un mood des plus agréables ! Mais… vous sentez bien que toute cette culture pop va bien nous mener quelque part, non ? En effet…

Les-tetes-vides-review-my-geek-actu-maison

Ready Player 3

N’importe quel gamer aura rapidement compris de quoi il s’agit : nos trois compagnons sont enfermés dans un jeu-vidéo. Mais pourquoi ? Par qui ? Ça, je vous ne le dirai pas. Je vous laisse quand même un peu de suspense. Ce qui est bien, c’est qu’en réalité, tout au long du « jeu », des éléments (clairement affichés) sont là pour nous faire comprendre qu’il s’agit d’un jeu : le maître du jeu incarné par « zarbi », la carte du monde qui ne se dévoile que lorsque le joueur a déjà parcouru une zone, le sac rempli de l’équipement type du joueur : une carte, un pack santé, une lampe torche, des clés, etc. Mais il y’a aussi l’arbre auquel il faut rapporter l’ichibo, une branche magique, pour terminer la quête principale. Tout rappel un bon vieux jeu-vidéo rétro. D’ailleurs, ce grand arbre qui parle rappellera aux plus fans un certain The Legend of Zelda: Ocarina of Time

Les-tetes-vides-review-my-geek-actu-la-mort

D’autre part, chaque épisode est composé d’une façon assez similaire :

  1. ils tombent dans un piège et doivent se sortir d’une situation difficile en affrontant des ennemis.
  2. ils tombent sur un PNJ (Personnage Non Jouable) présent uniquement pour leur donner une phrase énigmatique qui leur servira par la suite
  3. ils résolvent l’énigme
  4. affrontent un boss
  5. demandent de l’aide ou sont sauvés par un deus ex machina.

En gros, tous les épisodes sont en fait des niveaux d’un jeu-vidéo de type RPG (role playing game ou jeu-vidéo de rôle avec quêtes, pouvoirs, etc.). Mais du coup, la magie retombe dès les premiers épisodes, quand on a compris tout ça ? Pas du tout, c’est là où la série est vraiment savoureuse. Si vous savez exactement comment se déroule un épisode de Scooby-Doo ou un Super Mario Bros, le plaisir reste le même à chaque fois, c’est la même chose avec The Hollow / Les Têtes vides. Les personnages sont tellement attachants et l’histoire tellement bien montée que même si on en voit les ficelles, le plaisir n’est pas gâché.

Les-tetes-vides-review-my-geek-actu-glace

Mon avis

Alors que je m’attendais à un dessin animé léger et déconnant, je me suis retrouvé face à une série totalement geek, aux références extrêmement nombreuses, au pitch ultra cool, à l’humour très détente et aux personnages très attachants. Je ne vous dis qu’une seule chose : regardez Les Têtes vides (en anglais The Hollow), il s’agit d’un de mes grands coups de cœur de cette année, assurément !

Publicités

(2 commentaires)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s