Séries ZOOM

ZOOM – Les dramas

Vous voulez en découvrir davantage sur la culture asiatique et vous adorez les séries ? Alors le drama est fait pour vous !

Équivalents de nos séries télévisées, les dramas sont extrêmement populaires au Japon, en Corée du Sud et en Chine, et plus largement en Asie. Peu connue en Occident, c’est pourtant une forme de divertissement qui mérite que l’on s’y intéresse et en plein essor qui plus est !

Mais qu’est-ce que c’est ?

Né au Japon dans les années 1970, le nom « drama » signifie série télévisée et peut porter à confusion car en effet, dans les séries du genre, il n’y a pas toujours que du drame ou de la tragédie. Pas toujours fidèles à leur réputation de séries à l’eau de rose bien niais, les dramas offrent une grande diversité en terme de sujets : ça peut aussi bien aller du registre policier bien sombre aux romances effectivement clichés à souhait en passant par la comédie familiale. Bien que très similaires aux séries occidentales, il y’a néanmoins quelques différences.

boys

Les caractéristiques du drama

Contrairement à nos séries composées de multiples saisons, les dramas n’en comportent généralement qu’une seule voire deux à la rigueur mais c’est rare. Alors qu’au Japon une saison n’est constituée que d’une dizaine d’épisodes (on parle de format renzoku), en Corée du Sud, elle peut aller jusqu’à 25 épisodes voire même le double. Si ça peut en frustrer certains, ce format empêche en revanche les séries à rallonge qui perdent en qualité au fil des saisons. Cependant, pour compenser le fait qu’il y ait peu d’épisodes, chacun dure entre 45min et 1h, si ce n’est plus.

Dans les dramas, la musique a une grande importance, que ce soit sur le plan de l’histoire que par son impact sur le téléspectateur. L’OST, si exceptionnelle, amplifie le caractère émotionnel d’une scène et tend forcément à influencer notre perception sur celle-ci et sur le drama. Les génériques ont eux aussi leur rôle à jouer. L’opening, ou l’ending voire même les deux sont fréquemment interprétés par une des stars du drama et si on est fan de la personne en question, notre point de vue sur la chanson est nécessairement biaisé. Quand je pense à une OST de drama, Hikaru Utada me vient tout de suite en tête avec sa participation vocale dans Hana Yori Dango, écoutez-moi ça :

Et parlant des acteurs, il faut savoir que ceux-ci ne sont pas choisis par hasard. Oui bon ok il y’a forcément des castings mais pas seulement. Surtout courant au Japon, la plupart des acteurs de dramas sont des idols ou des célébrités locales. Ce sont eux qui incarnent et portent le drama. Petite parenthèse : une idol est une personnalité médiatique, entraînée souvent très jeune à jouer la comédie, chanter et danser. D’où l’intérêt marketing de les faire chanter sur le générique ou même carrément dans la série. Suite aux dramas, les idols deviennent généralement d’énormes stars dans leur pays comme ce fut notamment le cas pour Tomohisa Yamashita (« Yamapi ») au Japon et pour Yoon Kye Sang en Corée du Sud.

From 5 to 9
Yamapi dans From 5 to 9 (que je vous recommande)

Si on peut penser que la drama vise un public essentiellement féminin, ce n’est pas toujours le cas. Comme dit précédemment, qui dit drama dit variété de sujets. Prenons l’exemple de l’excellent Bloody Monday qui est un thriller policier adolescent. A priori, ça attire davantage les hommes et pourtant les deux genres regardent. Néanmoins, ce qui est sûr, ce que ce sont les jeunes qui en sont les plus friands et particulièrement les 10-25 ans.

En terme de scénario, les dramas sont souvent adaptés de mangas existants mais peuvent également être inspirés d’histoires vraies ou encore tout bonnement être originaux. Sans surprise, on y retrouve presque toujours de la romance. Il est vrai que l’on tombe souvent dans les clichés et que la fin est fréquemment plus que prévisible, mais reste que le spectateur passe généralement un bon moment. Il m’est parfois arrivée de verser une larme ou deux, que ce soit de rire ou de tristesse dans certains dramas ! Après bien entendu, c’est comme tout, des exceptions existent.

hana
Hana Yori Dango (2005)

On ne va pas se mentir, il est fréquent que les personnages soient assez caricaturaux et que l’humour soit assez… particulier. Mais on s’y fait. D’ailleurs, à savoir qu’il est habituel de voir des adaptations locales de dramas étrangers. En reprenant l’exemple de la seconde adaptation d’Hana Yori Dango en 2005 qui a fait un véritable carton au Japon, l’œuvre a été reprise en Corée du Sud, à Taïwan, ou encore en Chine.

Les différents styles de dramas

Les dramas sont souvent classés par thématiques. Allez, petit débrief des principaux.

Le home drama

dear

Drama se situant au cœur d’une famille, il met en avant ses membres, leur quotidien et les relations qu’ils entretiennent entre eux.

Des exemples ? Atashinchi no Danshi, Dear SisterDaisuki!!WomanCheer Up, Mr. Kim!Angry Mom, Pinocchio, High Kick!What Happens to My Family?Because Of You

Le trendy drama

nobuta

Ce genre de drama est celui qui est le plus régulièrement produit et qui connaît surtout le plus de succès. Il met en scène le train-train quotidien d’individus lambdas auxquels il est facile de s’y identifier, qui est souvent perturbé par un événement extérieur. On y retrouve les thèmes du monde professionnel, du milieu scolaire et comme tout bon drama qui se respecte, l’amour et l’amitié sont au rendez-vous.

Des exemples ? Last Cinderella, Hanazakari no Kimitachi e, Gokusen, Nobuta wo Produce, Kimi wa Petto, Boys Before Flowers, You’re Beautiful, Secret GardenDevil Beside You

Le drama policier / thriller

dogs

Des crimes, des enquêtes, des policiers, des méchants… vous connaissez le pitch.

Des exemples ? Unfair, BORDER, Tokyo Dogs, Kurosagi, Bloody Monday, Ouroboros, Kindaichi Shonen no Jikenbo, Ghost, God’s Quiz, IRIS, Sweet Spy, Memory LostThe Masked Lover

Le drama tragique

burning

Bon, comment l’indique son nom, c’est une série où il faut s’attendre à un peu pleurer. En général, le protagoniste principal vit soit un drame familial très difficile soit souffre d’une maladie incurable.

Des exemplesHajimemashite, Aishitemasu.Algernon ni Hanataba wo, Jotei, Koizora, 6 Persons RoomCain and AbelBurning For YouAutumn’s Concerto, Revive

Le drama historique

empress

Grande spécialité de la Corée du Sud et de la Chine, une bonne partie des dramas historiques se situent dans l’Asie féodale et nous offrent l’occasion d’en découvrir quelques coutumes et des décors de toute beauté.

Des exemplesAtsu Hime, JINByakkotaiKikokuMoon Lovers: Scarlet Heart Ryeo, Empress KiBridal Mask, JumongNirvana in Fire, Lan Ling WangThe Princess Weiyoung…

En bref

Dans les dramas, on y apprend davantage sur la culture et la mentalité asiatique en plus de se divertir. Les moments dramatiques, la complexité des relations humaines ou la légèreté de certaines scènes sont non seulement souvent dignes d’intérêt mais en plus enrichissants. Essayer, c’est l’adopter. Non bon ce n’est pas vrai mais pour tous les petits curieux qui n’ont jamais osé, vraiment allez-y.

 

 

Publicités

un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s