NEWS Reviews Séries

REVIEW – ZONE 42

Ou quand, en France, sort une bonne web-série à suspense où l’on peut y voir brièvement le talentueux vidéaste Le Fossoyeur de Films…

Cette web-série de comédie-horrifique, dont le premier épisode est sorti il y a cinq mois, vient à peine de se terminer sur YouTube ▶ et a de quoi nous faire passer des moments des plus agréables.

Elle est produite et réalisée par un collectif de bénévoles et de passionnés du 7ème art appelé Diplodocus Films.

ZONE  42
Le Fossoyeur de Films

François Theurel aka Le Fossoyeur de Films est leur guest-star et intervient en y incarnant un narrateur fantasque tel que l’a été le Gardien de la crypte (Les Contes de la crypte).

Le pitch

Quatre hommes aux personnalités bien distinctes, accompagnés par une journaliste, travaillent pour une organisation mystérieuse appelée la Zone 42 qui est aidée par une ribambelle de gens à travers le monde.

Quel est leur but ? Résoudre des affaires auxquelles sont mêlés des monstres voire des créatures tirées des folklores les plus connus.

ZONE 42
Wallace, Stan, Mathilde, Ed, Prof

Le casting 

Il est tout simplement méconnu. Le seul comédien que j’ai pu trouver sur Twitter est Thomas Desenne qui joue le rôle de Wallace : le « badboy », blagueur, et bagarreur du groupe qui m’a légèrement rappelé celui de Mickey du très bon film Snatch de Guy Ritchie incarné par l’excellent Brad Pitt (Ocean’s, Fury, Troie). Les autres personnages sont donc ceux de Stan le grand gars costaud qui ne parle pas, de Mathilde la reporter, d’Edward Salem l’écrivain, et de Prof qui a des petits airs de Rick Grimes de la série The Walking Dead.

ZONE 42
Une petite partie de poker, les gars ?

Le perso’ avec lequel j’ai eu le plus de mal est celui d’Edward. Je trouve que le comédien manque un peu de charisme. C’est peut-être son personnage… Je suis peut-être un peu dur avec lui, mais vraiment, je n’ai pas accroché une minute à son personnage.

ZONE 42
Ed

Dans l’ensemble, je les ai trouvé très clichés : la belle journaliste à qui on ne donne aucune info voire très peu, le leader (Prof) qui se confronte à la tête brûlée de la bande qu’est Wallace à un certain moment, « l’intello » (Ed) qui en pince pour la journaliste et qui ne sert pas à grande chose à part créer un « monstre »…

Bref, c’est encore du déjà-vu qui aurait pu être évité ou amélioré, mais malgré tout, j’ai bien aimé ce que j’ai vu. Les comédiens, pour la plupart, font le job et les figurants sont vraiment top surtout vers la fin !

ZONE 42
Le nouveau Predator ?

Les inspirations

N’étant pas le plus grand fan du genre comédie-horrifique, je n’y ai décelé aucun humour ou alors aucune blague ne m’a fait rire : je ne suis peut-être pas le bon public, mais j’ai quand même su y trouver des références faites à la pop-culture en général.

Premièrement, le lettrage utilisé pour nommer les divers épisodes est le même où en tout cas est très similaire à celui pris pour le titre de la série Stranger Things. Ensuite, rien qu’en lisant le pitch ou en voyant les trailers, on peut reconnaître l’énorme réf’ faite ici à la trilogie culte Men In Black : une organisation secrète gouvernementale qui « chasse » des aliens.

D’autres sont moins frappantes voire plutôt subtiles telles que Shaun of the Dead de la trilogie Cornetto, Le Labyrinthe de Guillermo Del Toro, Stand By Me, les Gremlins, et même les Goonies. Des inspirations très eighties donc !

ZONE 42
Et si les monstres existaient ?

De plus, parlons un peu des miniatures des épisodes qui font très vintage et qui sont dessinés par l’artiste H3llcomix. Elles m’ont rappelé celles des comics Doggybags dont j’ai lu quelques tomes, publiés par Label 619, une maison d’édition française, qui fait des pulp fiction, oui, le film du même nom du grand monsieur Quentin Tarantino qui s’inspire beaucoup de ce style de kiosques old school.

Voici des covers de certains que j’ai et que je vous invite à lire : il y en a des intéressants !

 

Bref, qu’est-ce que ça vaut ? 

Et bien, elle vaut son petit détour, rien que pour ses références, ses comédiens qui jouent bien (ou tout cas qui essaient de faire au mieux), ses effets spéciaux et maquillages assez réussis : j’ai été très surpris de ce qui a été fait niveau monstre vers la fin.

Étant tombé dessus par pur hasard sur Twitter via un post du Fossoyeur, j’y ai jeté un œil pour voir ce que ça donnait, et finalement, je l’ai dévorée rapidement. La web-série prend le temps d’installer ce qu’elle veut nous raconter, et dès que c’est chose faite, on passe un bon visionnage. Je ne saurais que trop vous la conseiller !

Et c’est donc avec grand plaisir que je mets ici son trailer !

Et…

ZONE 42

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s