Article sponsorisé

ZOOM – Fortnite et l’e-sport

Fortnite est-il le prochain grand frisson de l’e-sport ?

Alors que League of Legends se prépare pour son deuxième plus grand tournoi international de l’année en Europe avec le Mid-Season InvitationalOverwatch League est au milieu d’une saison de jeunes talents impressionnants avec les matchs de championnat d’été qui approchent gentiment. Dota 2 se dirige vers son Super Bowl sous la forme de The International (pour la première fois à Vancouver), le monde du jeu de combat a les yeux rivés sur Evolution 2018 à Las Vegas en août, et parle de « Vegas », un Tyler « Ninja » Blevins qui bat des records de streaming à gauche et à droite dans Sin City. Bref, c’est l’effervescence un peu partout !

esport My geek actu LOL.jpg

Mais jetons un coup d’œil sur les scénarios réels d’e-sport actuel pour le cas de Fortnite, un des jeux qui, ces derniers temps, donne juste un peu trop dans le battage médiatique.

La réalité

Est-ce que Fortnite s’adresse aux joueurs de jeux-vidéo occasionnels ? Bien sûr. Est-ce que cela signifie qu’il ne peut pas devenir le prochain grand jeu d’e-sport ? Non. À l’époque où League of Legends commençait à faire parler de lui en tant que titre compétitif il y a presque dix ans, les fans d’autres e-sports pensaient que le jeu était « trop décontracté » pour s’introduire dans le courant dominant. StarCraft II, le roi des e-sports occidentaux à l’époque, était en avance sur la complexité et la profondeur en tant que jeu, et comment League of Legends, qui semblait être un clone de Dota plus facile à contrôler, pouvait-il devenir un e-sport sérieux ?

Aujourd’hui, nous en sommes au même point avec Fortnite. Bien qu’Epic Games n’ait pas fait de projets concrets en ce qui concerne son jeu et ses e-sports très populaires, une chose l’emporte sur tout : le public. L’événement en direct de Ninja à l’Esports Arena de Las Vegas a eu plus de 600 000 téléspectateurs simultanés sur Twitch, et quand on voit une telle fascination pour un jeu – même si l’événement était centré sur un des plus grands noms de joueurs actuels – cela ne peut signifier que de bonnes choses quand il s’agit d’e-sports. Ninja ne peut pas à lui seul faire de Fortnite un jeu sérieux en e-sport, mais le joueur de 26 ans peut certainement être une force motrice dans le processus.

esport My geek actu 2.jpg

Les 45 millions de joueurs qui cherchent à jouer en mode Thanos, le méchant du dernier blockbuster en date de Disney ou encore avec les Avengers, ne se rendent pas forcément compte de toute la stratégie développée autour du jeu-vidéo. Au-delà de l’influence des gamers stars, il y aussi, dans le cas de Fortnite, le travail passionnant de Celia Hodent, une Française de 40 ans qui utilise la psychologie en programmation. L’ancienne employée d’Ubisoft cherche à développer des outils pour que les joueurs comprennent facilement le but du jeu, sa philosophie, et qu’il la partagent sur les réseaux sociaux. Avec ce genre de stratégie, tout est possible pour Fortnite en e-sport…

Une chose est sûre, l’histoire de l’e-sport continue de s’écrire à chaque instant, plus rapidement et de manière surprenante que quiconque puisse la prédire, et nous souhaitons à Fortnite de beaux jours à venir en e-sport.

Article invite de Marie Zaé

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s