Manga Reviews Séries

REVIEW – Wakfu (saison 3)

« Ne t’inquiètes pas ma petite cochonne, tu ne finiras pas en saucisson ! »
– Pinpin (saison 2)

Produite par le géant du streaming Netflix où elle est disponible depuis peu avec ses anciens épisodes, cette troisième saison a été diffusée sur les chaînes francophones du 2 au 17 septembre 2017.

WAKFU

L’univers

Alors qu’est-ce Wakfu ? Crée par Ankama, c’est un MMORPG soit un jeu de rôle massivement multijoueur, mais aussi des mangas et un anime dont on va parler ici. Ce dernier comprend trois saisons et des OAV sortis en 2014 qu’il faut absolument voir si vous ne voulez pas être légèrement perdu lors de ce visionnage.

WAKFU

Les anciens adversaires

Pourquoi vais-je un peu vous parler d’eux ? Pour mieux comprendre cet univers atypique, il est nécessaire de faire un focus sur les adversaires face auxquels la Confrérie du Tofu s’est retrouvée auparavant.

  • Nox est un puissant et redoutable Xélor, c’est-à-dire un maître du temps telle que l’était la divinité Chronos dans la mythologie grecque. Il a été l’une des premières et grandes menaces de la toute première saison. On en découvre plus sur le personnage lors de l’OAV nommé Wakfu – Episode HS : Noximilien l’horloger.
  • Qilby est un scientifique et aventurier Eliatrop, un être capable de créer des portails de téléportation, et est lié en quelque sorte à Yugo. C’est un homme qui a été rejeté par les siens pour une soi-disant trahison et qui avec le temps est devenu de plus en plus brisé voire totalement fou.
  • Ogrest, comme son nom l’indique, est un Ogre qui a été créé par « accident » des mains d’Otomai : un alchimiste Feca. Attristé par la perte de sa bien-aimée, il a noyé son terrible chagrin sur le Mont Zinit. Dès lors un énorme déluge s’est abattu sur le monde des Douzes.

Le pitch

Les membres de la Confrérie, qui au début sont chacun de leur côté, se retrouvent vite et s’allient à nouveau pour faire face à un nouvel ennemi qui se révèle être assez dangereux. Cet ennemi n’est autre qu’Oropo une personne aux pouvoirs mystérieux et cachant son identité sous une grande cape aux airs de hiboux.

WAKFU

Les personnages

On retrouve donc la Confrérie du Tofu – Yugo le jeune Eliatrop, Amalia la princesse Sadida, Ruel le vieil Enutrof, Tristepin l’ancien demi-dieu Iop, Evangelyne la charmante archer Cra, et désormais les enfants de ces derniers appelés Flopin & Elely – trois ans après l’évènement causé par Ogrest dans les OAV de 2014 où Adamai, le frère « reptilien » de Yugo, a fini par rejoindre La Fratrie composée d’Echo une Eniripsa et d’autres demi-dieux du Monde des Douzes.

WAKFU

L’animation

Elle est très bien maîtrisée. On voit qu’avec le temps les dessinateurs et illustrateurs se sont sacrément améliorés via des programmes comme Adobe Flash. Il y a de belles techniques utilisées ! Certains plans vous rappelleront le célèbre et culte anime : Dragon Ball Z. C’est fluide, propre, varié et toujours autant coloré.

WAKFU

L’influence

Comme dit plus haut, on reconnaît le gros clin d’œil fait aux mémorables Dragon Ball et DBZ que ce soit par son animation que par son scénario. En plus d’avoir des beaux plans, des bonnes grosses scènes de bastons qui rappelleront ceux de Goku versus Freezer ou encore celles de Gohan versus Cell, et bien l’histoire est plus ou moins similaire dans le sens où le héros principal, Yugo, doit arrêter un ennemi possédant 7 artefacts : 6 Dofus et l’Eliacube. Ça ne vous rappelle rien ? La fameuse quête des 7 Dragon Ball.

Wakfu saison 3 Review My Geek Actu

De même pour le fait qu’ils doivent affronter plusieurs « petits » adversaires au fur et à mesure de cette saison. Dans Dragon Ball GT, Goku, entouré des siens, finit par devoir affronter 7 adversaires étant tous une « incarnation » d’une des Dragon Ball.

De plus, il faut noter que le nouveau design du personnage d’Adamai et sa personnalité n’est pas sans rappeler ceux de Freezer et du Joker (DC Comics) en plus adouci cependant.

WAKFU

Mon avis 

J’ai bien aimé. Malgré certains épisodes un peu enfantin, mais assez drôles, et bien j’ai passé de bons moments. J’ai vu certains vidéastes comme le Chef Otaku dire qu’ils n’ont pas compris la fin, qu’elle n’avait pas été aboutie. Personnellement, je trouve qu’elle est satisfaisante. Je ne m’attendais ni à moins ni à plus. Elle m’a plu comme l’ensemble de la saison.

Les personnages sont plus attachants, plus travaillés, et plus mûrs. D’ailleurs, le ton est plus sombre voire plus mature tout simplement. La relation Yugo – Amalia fut belle et m’a rappelé mon amour d’enfance sur certains points. La famille de Tristepin est vraiment cool et touchante. On en apprend un peu plus sur Ruel et son passé obscur.

WAKFU

En bref 

Je vous la conseille beaucoup. Elle est belle et attendrissante. C’est un bel anime et franchement si c’est la dernière saison, et bien, cela me convient. Je trouve qu’Ankama a réussi à faire quelque chose d’assez cohérent où l’on retrouve une multitude de références comme le fait que les Iop sont inspirés des Templiers, que les Cra, eux, sont en quelque sorte des Elfes, les Enutrofs : des « nains » car ils aiment l’or, les Eniripsa : des « fées », car ce sont des guérisseurs magiques, qu’il y ait « l’ère » du Steampunk, des dragons venant de la culture nipponne, etc.

Wakfu saison 3 Review My Geek Actu yugo

D’ailleurs, leur plus grande inspiration est l’époque féodale et ne me dites pas que vous ne l’aviez pas vu car je ne vous croirai pas 😉
Bref, regardez là absolument, elle est vachement cool ! Allez, je vous fais la bise du Monde des Sacrieurs 😀

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s