Manga Reviews

REVIEW – Violet Evergarden

Il n’y a pas à dire, les light novels font de bons animes !

Bonjour ! Aujourd’hui on va parler de Violet Evergarden, un anime en une seule saison qui est exclusivement sur Netflix chez nous. On vient d’apprendre qu’un projet suivra cette saison de 13 épisodes qui vient de se terminer, aussi peut-être verrons-nous une OAV, un film ou une seconde saison ? Affaire à suivre !

Qu’est-ce que c’est ?

Violet Evergarden est à la base une série de light novels écrite par Kana Akatsuki et illustrée par Akiko Takase. L’œuvre se voit adaptée par le studio Kyoto Animation pour une diffusion début 2018, qui vient donc de se terminer avec 13 épisodes. On rencontre Violet, héroïne éponyme, une jeune fille/femme qui est en convalescence, et qui se retrouve avec des bras mécaniques après avoir perdus les siens à la guerre.

vp1Fsvt

Celle-ci étant terminée, elle n’a plus aucun intérêt à être soldat, et va être prise en charge par l’ami de son tuteur : le major Gilbert (ou « Gilberto » à la japonaise, ça sonne mieux… Oui les japonais ont un problème avec les noms). N’ayant connu que le combat, la violence et les ordres, Violet (ou « Violetto ») doit maintenant réussir à s’intégrer à la société et aux civils pour comprendre le monde qui l’entoure.

Violet_fighting

Pour cela, elle devient une « poupée de souvenirs automatiques » sous le regard de Claudia (au fait, Claudia est un homme… Je vous avais prévenus !) l’ami de son major, qui gère la compagnie et s’occupe d’elle. Ces poupées (qui sont, apparemment, toujours des femmes) ont plusieurs rôles : désignées ainsi, elles sont chargées de retranscrire des messages ou des sentiments sur une machine à écrire ou sur du papier. Cela peut être une lettre, un texte officiel, ou quoi que ce soit qui puisse se rédiger à la demande du client.

x240-kkR
Le major Gilbert qui a toujours pris soin de Violet

Mais comment faire quand on ne sait même pas décrire ses propres sentiments ni ceux des autres ? C’est ce que va apprendre Violet, motivée par les derniers mots entendus de la bouche de son major, qu’elle ne comprend malheureusement pas.

Ça vaut le coup ?

De très loin : oui ! Je viens seulement de vous donner le pitch de base de cet anime. Très vite en regardant chaque épisode, on ressent une profondeur et une narration qui est je pense, unique car venant d’un écrivain. Les questionnements sur les sentiments, le rapport à l’autre, la souffrance et la perte d’êtres aimés, le choix des mots et des émotions ou la guerre sont intéressants et bien différents des mangas habituels.

Violet Evergarden - 05 - Large 26
Une des premières clientes de Violet

L’histoire se déroule dans un monde inspiré de notre XIXe/XXème siècle (univers germanique comme vous l’avez probablement deviné aux prénoms) avec un côté un peu steampunk, et cela semble très réaliste et vraisemblable. Violet va donc se déplacer et voyager pour rédiger des lettres à la demande de ses clients, rencontrant des gens aussi différents les uns que les autres, avec des histoires et chemins de vie spécifiques à chacun.

Visuel et bande-son

Pour être tout à fait sincère, ce qui m’a attirée en voyant la vignette sur Netflix, c’est le titre et le design. Mon dieu, mais que c’est beau ! L’animation est fluide, le character-design magnifique, les paysages sublimes. C’est tout de suite ce qui m’a emballé : même les scènes de violence (warning : c’est interdit -16 ans) sont belles.

original
Si ce n’est pas magnifique…

Les couleurs sont chatoyantes et lumineuses, tels des reflets de pierres précieuses (vous comprendrez héhéhé) et on peut observer un superbe travail sur la lumière et les textures des paysages. Autre point, la musique ! L’opening est très sympa, signé TRUE et intitulé Sincerely, il colle parfaitement à l’univers de la série. La bande-son générale est elle aussi très belle et agréable à écouter.

Violet-Evergarden

Mon avis

Ce qui est génial, c’est que Violet, alors qu’elle apprend à devenir « humaine » et à ressentir, va être celle qui soigne les blessures et apporte du bonheur aux gens qui l’entoure. Netflix a tapé dans le mille avec cet anime unique. C’est une série avec une aura de mystère, poétique, sensible et vraiment sympa. Elle met en avant l’aspect humain que nous avons tous en nous, et la difficulté que nous pouvons trouver pour nous exprimer. Si vous lisez mes reviews, vous savez probablement que j’ai la larme (assez) facile, cependant équipez-vous tout de même d’un paquet de mouchoirs, vous risquez d’être émus plusieurs fois. Un conseil : regardez et vous comprendrez !

Voilà un petit aperçu pour vous donner envie !

Publicités

(2 commentaires)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s