News ZOOM

ZOOM – Les tabous dans le cosplay #1 : Les cosplays achetés

Le monde du cosplay est un monde de partage, de création. Malheureusement, c’est un monde qui n’est pas toujours rose. Aujourd’hui, on parle de ces sujets qui ternissent notre passion.

Pour réaliser cet article, je suis partie à votre rencontrer Vons avez été nombreux à répondre à mes questions, à me partager vos histoires. J’ai décidé dans ce premier dossier de vous parler d’un sujet qui fâche : les cosplays achetés.

Lorsque j’ai commencé ma petite enquête, je pensais me retrouver face à deux teams bien distinctes : les pro-cosplay achetés et les anti-cosplay achetés. Finalement, le débat fait ressortir plusieurs points de vues. Chacun a d’ailleurs ses petites variations personnelles mais ici, je vais essayer de résumer. J’ai décidé de lister vos points de vue du plus « extrême » au plus « ouvert ».

Vos 4 points de vue

1 – Le cosplay acheté, du grand n’importe quoi

Selon certains cosplayeurs, le cosplay acheté va à l’encontre de l’esprit même du cosplay. Tout doit être fait par le cosplayeur, en tout cas un maximum. Le plaisir réel de cosplayer découle uniquement du fait de créer soi-même, crafter son cosplay. Cosplayer c’est alors créer avant tout. Un cosplayeur qui ne crée pas ce qu’il porte n’est pas un « vrai cosplayeur ».

2 – Le cosplay acheté, une possibilité

Point de vue partagé par de nombreux cosplayeurs qui créent eux-même leurs cosplays, pour eux acheter une partie ou un cosplay complet est possible, mais cela a moins d’intérêt. Le cosplayeur qui achète ses cosplay est alors accepté comme un « vrai cosplayeur ».

3 – Le cosplay acheté, quelque chose de normal « à condition »

La majorité des cosplayeurs avec qui j’ai discuté m’ont répondu la même chose : pour eux, acheter un cosplay est aussi normal que le fabriquer. Il est normal pour eux de commencer le cosplay en achetant quand on n’a ni les connaissances nécessaires ni le budget.

On peut même souligner que les cosplayeurs qui achètent leurs cosplays ont souvent une forte admiration de ceux qui ont la patience de créer les leurs.

4 – Le cosplay acheté, au même niveau que le cosplay maison

Point de vue plus rare mais présent, beaucoup d’entre vous m’ont répondu que pour eux aucune différence n’a à être faite entre un cosplayeur qui achète et un cosplayeur qui crée ses cosplays. Que tout se joue sur le role-play.

My Geek Actu - Les Tabous du Cosplay 1 - Illustration

Qu’est-ce que ça change dans la pratique ?

En fait, j’ai eu l’idée de cet article après avoir vu une publication. Pour les non-cosplayeurs qui me lisent, vous ne savez peut-être pas qu’ils existe de nombreux groupes Facebook où les cosplayeurs peuvent se retrouver : ils nous servent à poster nos WIP, à demander conseil, trouver un photographe ou former des groupes pour des conventions. Pourquoi je vous parle de former des groupes en convention ? Eh bien la publication en question avait, comme de nombreuses publications, cette condition de participation au groupe : « NOUS N’ACCEPTONS PAS LES COSPLAY ACHETÉS. »

Voilà en quoi le débat sur les cosplays achetés déteint sur la pratique. Même les cosplayeurs qui parfois acceptent le cosplay acheté chez les autres, une fois dans la pratique, le refusent même en collaboration.

Finalement, le cosplay acheté : oui ou non ?

Alors effectivement, il faut comprendre que lorsqu’on débute le cosplay, que l’on n’a ni connaissance, ni budget, on peut se tourner vers l’achat. Mais je pense également qu’il existe de nombreux tutos, groupes d’entraide qui solutionnent le manque de « connaissance » et qu’un cosplay fait soi-même coûtera (selon les cas) moins cher qu’un cosplay acheté. L’important est avant tout de prendre du plaisir dans la pratique du cosplay, n’oubliez jamais ça.

Crédits photos

Photo à la une :
Cosplay : Cosplayinspire.com

Photo Princesses Disney et Anastasia :
Cosplayeuses :
Mulan : Elfazelle Cosplay
Elsa : Nayti
Rapunzel : Tatsuki Cosplay
Anastasia : Ashend & the bad kitty cosplay
Fée Clochette : Ashigi Cosplay
Photographe : kok leng photographe

Publicités