Manga Reviews

REVIEW – Les Mémoires de Vanitas

Paris, selon la légende.

Le manga Les Mémoires de Vanitas (The Case Study of Vanitas ou encore Vanitas no Carte en japonais) proposé par Jun Muchizuki, également auteur de Pandora Hearts, a déjà 3 ans au Japon puisqu’il est sorti en mars 2015. Il est édité par Square Enix (rien que ça !) et est sorti en 2017 en France aux éditions Ki-oon.

Pour être honnête, le genre steampunk et vampires c’est pas trop pour moi, mais « OH MON DIEU LE MANGA SE PASSE À PARIS », Alors nous y voilà.

Les Mémoires de Vanitas Review My Geek Actu Pandora Hearts

Ouvrons ce grimoire

Les Mémoires de Vanitas se déroule comme dit précédemment à Paris au XIXème siècle (donc, en pleine révolution industrielle). Notre personnage principal s’appelle Noé, il s’agit d’un jeune homme, ma foi très attachant, à la recherche d’un livre nommé Les Mémoires de Vanitas (vous ne vous y attendiez pas, avouez). Au début de l’histoire, Noé, dans sa grande bonté d’âme, va sauver une femme en plein malaise. Celle-ci se révèlera par la suite n’être autre qu’une vampire. En essayant de sauver Amélia d’un « docteur de vampires », Noé apprend que celui-ci détient le fameux livre. Après un affrontement mêlant Noé à Vanitas (le détenteur du dit livre), Noé va prendre conscience du but de Vanitas qui n’est autre que de sauver tous les vampires. Noé décidera alors de se joindre à lui. « Pourquoi ? » Ah ah, je vous vois venir, bien sûr que je ne vous le dirai pas ! Pas de SPOILER ici.

 

La forme et le fond

Je vous mentirais si je vous disais que les dessins sont moches. Chara-designs, décors, gestion des trames et ombrages, expressions faciales, scènes d’action : tout est réalisé à la perfection ! Le manga, très mature, bénéficie d’ailleurs d’une version française parfaitement retranscrite. Les dialogues sont naturels et sonnent souvent vrais : quand Vanitas commence une phrase avec un minimum de sérieux, un gag se produit obligatoirement à la suite ! Ce qui rend le personnage totalement attachant.

Les Mémoires de Vanitas Review My Geek Actu Manga Noé

En parlant de personnages attachants, revenons-en à Noé. Alors qu’il nous est présenté comme le personnage principal, il est en réalité un stéréotype du personnage secondaire qui mange beaucoup de bonbons sans jamais sourire. Sauf que là, c’est bien le personnage principal. Noé est un grand enfant, au fond, et se demande souvent pourquoi ses actions sont perçues comme drôles. Il est rarement bien compris des autres. C’est ce qui le rend si captivant. Et on le remarque dès les 20 premières pages du manga !

Les Mémoires de Vanitas Review My Geek Actu Manga

L’action

Eh bien, eh bien, en plus d’un scénario solide et de dessins carrément cool, les scènes d’actions ne manquent pas non plus et… comment dire… WOW, quoi ! Disons qu’à chaque fin de combats, le personnage comme le lecteur ressent une forte impression d’accomplissement. Même si l’ennemi n’est pas vaincu d’ailleurs. Le côté sans gêne et sans faiblesses de Vanitas accentue la chose et rend n’importe quel combat palpitant ! Ajoutez à cela la réaction totalement hilarante des personnages aux alentours, que ce soit l’adversaire ou les personnages secondaires au combat.

Les Mémoires de Vanitas Review My Geek Actu Manga Planche

Mon avis

Pour conclure, je tiens à remercier Jun Mochizuki, pour avoir réalisé ce chef-d’œuvre du genre qu’est Les Mémoires de Vanitas. J’ai adoré lire chacune des pages de ce manga et je ne trouve aucun reproche à lui faire. J’espère que cela vous aura donné envie de le lire et de lire les autres œuvres de la mangaka !

bouton cta my geek actu

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s