Reviews Séries

REVIEW – Devilman Crybaby

J’ai découvert l’anime Devilman Crybaby il y a peu sur Netflix. Et quand on ne connait pas, ça peut surprendre !

Pour la petite histoire

Je ne parlerai ici que de la série anime Devilman Crybaby sortie le 5 janvier 2018 sur Netflix. Je tiens à faire cette précision car à l’origine, Devilman est un manga dessiné par Kiyoshi Nagai aussi appelé Gō Nagai (Goldorak, Mazinger Z, Cutie Honey, Violence Jack, etc.) et publié entre 1972 et 1973 dans le Weekly Shōnen Magazine. Les mêmes années, le manga se voit adapté en anime, en 39 épisodes précisémment.

Devilman Crybaby Review My Geek Actu 72
Forcément, en presque 50 ans, les dessins ont changé.

En voici le pitch originel :

Depuis des siècles, les démons ont dominé la Terre. Finalement emprisonnées dans la glace, ces forces démoniaques attendent patiemment la venue de l’Armageddon, lorsque Satan apparaîtra et les mènera à la victoire. Avec la fonte des glaces, la situation semble menaçante pour la Terre, mais grâce à son cœur pur, Akira est capable d’exploiter la puissance du démon Amon et devient alors Devilman. En utilisant ses nouvelles capacités, il se bat pour l’humanité. Mais alors que les démons reviennent, où se trouve Satan ?

Devilman Crybaby Review My Geek Actu Anime 72

Le pitch

Le bien ? Le mal ? La série évoque ces concepts avec un certain recul.
A priori Akira Fudo, le personnage principal, est quelqu’un de plutôt timide et fragile. Mais lorsqu’avec son meilleur ami, Ryo Asuka, ils suivent la piste de démons, Akira, pour sauver son ami en danger, se transforme en Devilman, le sur-démon par excellence. Si l’apparence humaine d’Akira change après cela, il décide toute de même de faire « le bien » en tuant des démons. Avec Devilman Crybaby, le Mal fait le bien quand le Bien fait le Mal, parfois sans s’en rendre compte. En somme, le pitch est resté le même que celui de l’anime originel et ça, c’est plutot cool.

Devilman Crybaby Review My Geek Actu

Une nouvelle direction survitaminée

Le travail de Masaaki Yuasa (réalisateur), Ichirô Ôkôchi (scénariste) alié à l’histoire originale de Kiyoshi Nagai nous donne un résultat totalement atypique. En effet, Devilman Crybaby a une pate visuelle unique entre dessins traditionnels asiatiques et violence moderne. Si vous n’aimez pas trop les mangas/anime où ça part dans tous les sens juste pour gagner du temps, vous serez ravis avec Devilman Crybaby. Parce que ça va vite, très vite. C’est d’ailleurs le tout premier épisode qui aura été décisif pour moi. Et même si c’est parfois cru, trè cru. Au point d’arriver à me surprendre.

Devilman Crybaby Review My Geek Actu Art Asiatique

Sans tabou, sans censure

Alors là, pour le coup, quand on reproche aux animes de ne pas être comme les mangas car plus edulcorés, ce qui est courant mais très triste, il serait difficile de faire ce reproche à Devilman. Ou alors dans l’autre sens. Des meurtres, du sexe, de la nudité, du viol : tout ce que notre réalité connaît de plus dur, Devilman Crybaby l’exploite fièrement. J’ai d’ailleurs reconnu la violence rencontré dans Fire Punch qui m’avait tant surpris. Sauf que là, c’est encore plus fort. C’est encore plus déstabilisant. D’ailleurs, la musique (évidemment absente des mangas) ajoute clairement quelque chose à cette univers sombre et malsain. Non seulement elle est originale mais en plus elle est particulièrement rapide et malaisante. Qu’on l’aime ou non, l’ambiance est intense.
Devilman Crybaby Review My Geek Actu Generique

Mon avis

Devilman Crybaby est un anime inspiré directement de l’oeuvre de Gō Nagai. Traité de façon légèrement différente, plus moderne peut-être, Masaaki Yuasa nous propose un anime carrément barré dont les frontières classiques de la censure ne semble guère être des freins. L’anime se permet tout et le crache haut et fort, se permettant ainsi d’offrir une ambiance et un univers riche, profondément malsain et à la direction artistique unique. Qu’on aime ou pas, c’est plutot réussi.

Devilman Crybaby Review My Geek Actu Kira 72

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s