Films Manga Reviews

REVIEW – A Silent Voice

Parfois, la réponse est aussi simple qu’apprendre à écouter…

Ah, l’animation japonaise. On l’aime sur My Geek Actu, surtout quand elle nous touche en plein cœur. C’est le cas du film dont nous allons parler ici, A Silent Voice/Koe No Katachi, que j’ai eu l’occasion de voir l’été dernier déjà…

1OzcrSIUJE20AJSynr8rAsooeIw

Le pitch

Basé sur le manga de Yoshitoki Oima, le film reprend l’ensemble de l’histoire racontée dans les livres. Ainsi, nous rencontrons Shoya Ishida, jeune garçon habitant dans une ville de taille moyenne comme il en existe des milliers au Japon, dont le quotidien va être bousculé par l’arrivée de Shoko Nishimiya, une nouvelle dans la classe. Shoko est différente des autres enfants : elle est sourde/malentendante. Nous suivons donc les actions de Shoya, insolent et brutalisant la petite fille car quand on est enfant, on peut être très bête et méchant, car bien souvent ignorant. Malgré les tentatives de faire « ami ami » avec Shoya, et d’avoir plus ou moins réussi à s’intégrer dans la classe, cela ne se finit pas bien, et Shoko part de l’école. Voici le début du film, l’essentiel de l’histoire se déroule après ces événements.

ASV-1-720x405  zjrhuareh15rk7snxbsx

Les années ont passées et Shoya s’est retrouvé à la place de Shoko, il est seul désormais et les autres se moquent de lui. Il ne supporte pas le regard d’autrui, et est devenu au final une personne timide et plutôt renfermée. Au lycée, il va retrouver Shoko et souhaite s’excuser de son comportement et de ses persécutions lorsqu’il était jeune. De ce fait  ces deux personnages vont construire au fur et à mesure une relation d’amitié très particulière, attirant de nouveaux personnages (que ce soit amis ou famille) et affrontant les aléas que la vie (pas toujours facile) va leur imposer.

Les thématiques

A Silent Voice est un film fort et traite de sujets sensibles et difficiles. Handicap, la confiance en soi, la solitude, la mort/bonheur, le harcèlement, l’amitié et tout ce qui peut graviter autour de ça. C’est un anime sensible et intelligent, qui nous fait nous poser des questions, ou bien clarifie des réponses. Si vous êtes un petit cœur fragile comme moi, attendez vous à pleurer plusieurs fois au long du film et à la fin. C’est aussi beau et chouette, que ça peut être dur et triste. Mais ne vous inquiétez pas, ça finit bien.

A_silent_voice

Visuel et son

C’est beau, très beau ! Là aussi on a envie de se balader en vélo sur les rives d’un fleuve, comme un lycéen japonais au printemps. Les environnements sont très bien réalisés tout comme les détails. Les reflets de l’eau, la lumière rendent très bien, le character design est joli, l’animation fluide.

87f7679c

Comme l’anime traite de la surdité, les moments de silence (fictifs ou vraisemblables) et le fait que Shoko et sa façon de parler soit réalistes m’ont énormément plus. Et cela est probablement du au fait que Pony Canyon n’est pas un studio, mais une maison de disque produisant des animes, films et jeux-vidéo. Du coup, good job les gars !

En bref

Je recommande ce film à tout le monde. Je ne comprends d’ailleurs toujours pas pourquoi il n’est pas aussi connu que Your Name, sorti la même année. Pour tout vous dire, A Silent Voice est juste derrière niveau box-office, donc le chiffre d’entrée est conséquent, et pourtant personne de mon entourage n’en a entendu parler. Zut. Moi je le préfère : émouvant, intelligent, original, rédempteur, A Silent Voice a tout pour plaire !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s