Films NEWS Reviews

REVIEW – Pirates des Caraïbes : La Vengeance de Salazar

Nulle cause n’est perdue… Le film qui sauve la série ?

La franchise Pirates des Caraïbes est de retour 6 ans après le dernier épisode La Fontaine de Jouvence qui fut un échec par rapport aux trois premiers films.

Une attente aussi longue pour un film qui nous promet un retour aux sources avec le come-back d’anciens personnages ainsi que l’arrivée de nouveaux protagonistes et des réponses à de nombreuses interrogations : comment Jack Sparrow est-il devenu capitaine ? Que sont devenus Will Turner, Elizabeth Swann et leur fils ?

Synopsis

Jack Sparrow et ses compagnons se lancent dans la quête du Trident de Poséidon, sur lequel le Capitaine Teague détient des informations précieuses.

Cet artefact légendaire, qui donne tous les pouvoirs sur les océans, est leur seul moyen d’esquiver les fantômes du redoutable Capitaine Salazar, échappés du Triangle des Bermudes pour éliminer tous les pirates des océans.

Le synopsis nous donne un aperçu de l’histoire de ce volet, mais c’est en réalité bien plus complexe, car le film repose beaucoup sur les relations des personnages et leurs identités. En réalité ce n’est pas le capitaine Jack Sparrow qui tient à récupérer ce Trident, mais bien le jeune Henry. Pourquoi ? Vous pouvez vous en douter si vous avez vu la trilogie. Mais comment persuader Jack Sparrow de l’accompagner ? Rien de mieux qu’une menace de mort d’un ennemi qui ne peut être vaincu qu’en obtenant ce fameux Trident non ? Voilà, vous avez le pitch maintenant !

Casting

Le film est réalisé par Joachim Rønning et Espen Sandberg, un duo de cinéastes norvégiens surnommés les « Roenberg ». Ils ont réalisé Bandidas, Kon-Tiki ou encore la série Marco Polo.

On y retrouve les acteurs récurrents des quatre épisodes tels que Johnny Depp (Jack Sparrow), Geoffrey Rush (Hector Barbossa) ou encore Kevin McNally (Joshamee Gibbs). Mais de nouveaux personnages font également leur apparition : Javier Bardem (Armando Salazar), Brenton Thwaites (Henry Turner) et Kaya Scodelario (Carina Smith), ce qui apporte un air de renouveau à la franchise ! Les retours d’Orlando Bloom (Will Turner) et Keira Knightley (Elizabeth Swann) ainsi qu’une apparition de Paul McCartney font évidemment du bien !

Paul McCartney Pirates des Caraibes My Geek Actu

C’est un plaisir de retrouver Johnny Depp pour une nouvelle aventure du capitaine Jack Sparrow ! Et avec l’annonce du retour d’Orlando Bloom en Will Turner dans ce volet, je ne pouvais rien demander de mieux niveau casting ! Mais ce n’est pas eux qui m’ont le plus intrigué et intéressé durant ce film. Ce sont les nouveaux venus, Henry et Carina auxquels on s’attache vraiment vite : on a l’impression de déjà les connaître du fait des relations et des identités de ceux-ci.

La transmission

Les deux nouveaux personnages rappellent en effet la relation entre Will Turner et Elizabeth Swann avec une Kaya Scodelario qui a un des rôles féminins les plus puissants de la série, avouons-le. À eux deux, ils forment donc l’héritage de cette saga, la nouvelle génération. C’est finalement dans une continuité logique que se pose ce dernier volet de la licence, en proposant aux spectateurs un cycle, un relai générationnel qui ne cesse de faire vivre les pirates. Et ça c’est beau.

2625300

Mon avis

Après un quatrième volet désastreux, ce retour aux sources permet à la série de revenir en force. Il s’agit d’un nouveau départ avec les éléments clés de la licence, des pirates, des morts-vivants, des relations mouvementées, des navires et de la magie !

Pirates des Caraïbes : La Vengeance de Salazar est le film que les fans des trois premiers films ont toujours voulu. Un retour aux origines de la franchise, des personnages charismatiques, des effets spécieux exceptionnels, une aventure aussi fun que le veut la licence, mais aussi touchante, nous donnant tout ce que l’on voulait pour un épisode final de la première trilogie.

En conclusion, ce film est certainement un des meilleurs de la saga Pirates des Caraïbes, si vous avez apprécié les premiers, foncez-y les yeux fermés car c’est ce qu’aurait dû être le quatrième film. 🍿

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s