Jeux vidéo Nintendo Switch Test Wii U

TEST – The Legend of Zelda: Breath of The Wild

Chaque nouveau Zelda est un événement que tout joueur doit surveiller.
Pour Breath of The Wild, comme pour Ocarina of Time il y a 19 ans, c’est plus que jamais le cas.

The Legend of Zelda: Breath of the Wild est un jeu vidéo japonais d’action-aventure en monde ouvert développé par Nintendo EPD avec l’aide de Monolith Soft et édité par Nintendo sur Wii U et Nintendo Switch. Le jeu a accompagné le lancement de la nouvelle console du constructeur nippon, la Nintendo Switch, le 3 mars 2017.

The Legend of Zelda Breath of the Wild Test Menu d'accueil
L’écran d’accueil

S’agit-il d’un Zelda ?

Après 7 ans de travail acharné, Nintendo nous offre enfin un nouveau Zelda, après le très bon The Legend of Zelda: Skyward Sword. Avec Breath of The Wild, Hidemaro Fujibayashi avait un objectif : casser les codes d’un Zelda. Ainsi, le schema exploration, donjon, boss, récompense était selon lui dépassé et Link devait évoluer d’une nouvelle façon.

The Legend of Zelda Breath of the Wild Test Vue
Cette fois, on ne vous dira pas quoi faire. Vous ferez ce que vous voudrez !

Si vous êtes un habitué des Zelda, vous retrouvez dans Breath of The Wild de nombreuses choses : les personnages, les symboles forts, les donjons, les courses à cheval, les ennemis, etc. Ce qui change vraiment, c’est le système de jeu, totalement revu.

The Legend of Zelda Breath of the Wild Test Reveil
Après 100 ans, le réveil pique un peu…

Dans un monde réellement totalement ouvert, au gameplay très proche d’un The Witcher 3: Wild Hunt, Link découvre une terre d’Hyrule dévastée par le mal. Alors qu’il a récupéré ses forces pendant une centaine d’années, il doit retourner combattre le mal, dans un contexte particulier, celui de l’échec. Zelda, princesse d’Hyrule, protège son peuple depuis plus de 100 ans pour que le mal ne s’échappes pas de l’enceinte de son chateau.

The Legend of Zelda Breath of the Wild Test Ruines
Comme un air de The Last Guardian ?

Autre point de gameplay revu : plutot que de très longs donjons, vous aurez souvent à résoudre les énigmes courtes de très nombreux petits donjons. Pour savoir où se trouvent ceux-ci, vous devrez grimper au sommet de tours et ainsi débloquer les informations locales de chaque zone et pouvoir observer (de tout en haut) les donjons cachés sur la carte. Ce schema rappelle naturellement la série des Assassin’s Creed.

The Legend of Zelda Breath of the Wild Test Cuisine
J’avais peur que Link soit obligé de manger pour ne pas mourir. Mais non, cuisiner n’est pas obligatoire. Ca vous permettra juste de préparer des recettes, des potions, etc. pour reprendre de la vie.

Un vrai retour à la nature

La nature, c’est la mode. Regardez Eagle Flight, Horizon Zero Dawn, etc.
Dans Breath of the Wild, les terres d’Hyrule sont dévastées, Link se réveille donc dans un monde qui est revenu à l’état de sauvage. D’où le titre. Du coup, Nintendo en a profité pour rendre le jeu plus réaliste.

Fort de sa réussite avec la série des jeux Monster Hunter, Link a soudainement appris à chasser, à cuisiner, à provisionner, à se lotir contre les éléments. Link se fatigue (et vite même), Link sait enfin sauter et grimper (vous aurez d’ailleurs une totale liberté de mouvements), Link n’a plus de cheval attitré qui, lorsqu’il siffle, court vers lui même s’il vient de l’autre côté de la carte. C’est fini. Votre cheval, il faudra l’attraper tout seul, le dresser, le calmer, lui donner un nom, rester à proximité de lui, etc.

The Legend of Zelda Breath of the Wild Test Terry marchand
Immense plaisir de croiser Terry, le marchand ambulant !

Est-ce que tout cela rend l’expérience moins agréable ?
C’est la forte impression que m’avait donnée le dernier Final Fantasy XV. Ce n’est pas le ressenti que j’ai avec ce Breath of The Wild. Le jeu, devenu un réel RPG, reste tout autant fun. En bref, il s’agit bien d’un Zelda, nul doute à ce niveau là pour ma part.
Par contre, Link a bien évolué. Pour le meilleur selon moi.

The Legend of Zelda Breath of the Wild Test Personnalisation de l'équipement
Les menus sont ergonomiques et clairs.

Un univers parfait : Un mélange entre Zelda et Okami

Ce qui m’a le plus marqué dans ce Zelda, c’est l’incroyable respect dont il fait preuve envers la culture japonaise. Alors que Link évoluait jusque là dans des ambiances plutot européanisées, il est cette fois parachuté dans un univers très japonais et croisera plusieurs cerisiers en fleurs, plutot lieux d’offrandes japonais types, etc.
La musique, tout droit inspirée des sons aériens de Flower ou d’Okami, fait également honneur à la tradition japonaise.

The Legend of Zelda Breath of the Wild Test Cerisier japonais
Des cerisiers japonais ?

Graphiquement, il ne faut pas se mentir, vous n’aurez pas la même qualité que sur un Uncharted 4: A Thiefs End lancé sur PS4 Pro. La Nintendo Switch n’en est tout simplement pas capable. Par contre, non seulement le monde ouvert est gi-gan-tesque, mais en plus il apparaît sans aucun temps de chargement. De plus, la proposition artistique est parfaite. Proche d’un Okami déssiné au pinceau, The Legend of Zelda: Breath of the Wild est finalement sauvé par sa direction artistique hors norme.

The Legend of Zelda Breath of the Wild Test Tradition culture japonaise
Point de culte (qui vous fait gagner des coeurs)

Il y a des univers, conçus par des imaginaires tels, que le joueur n’a pas envie d’en ressortir. The Legend of Zelda: Breath of the Wild en fait définitivement partie.
Ce que j’attends en premier lieu avec un open-world d’aventure, c’est d’être complètement plongé dans l’univers, de m’imaginer vivre dedans, m’imaginer évoluer dedans et avoir envie d’y rester. Découvrir plus de secrets, dresser mon cheval, acheter une maison, me balader. Voilà par exemple ce qui fait que, selon moi, ce Breath of the Wild est une merveille. Parce que la magie prend. Complètement.

The Legend of Zelda Breath of the Wild Test Intérieur japonais
Un intérieur japonais comme les autres…

Mon avis

Les avis sur le web sont unanimes. The Legend of Zelda: Breath of the Wild est un chef d’oeuvre absolu. JVC a même offert au jeu la fameuse note de 20/20 qui n’avait été attribué jusque-là qu’à son grand-frère The Wind Waker, un autre monstre du jeu-vidéo.

The Legend of Zelda Breath of the Wild Test La Légende
Ce Breath of the Wild rentrera sans nul doute dans la légende !

Pour ma part, je regrette quelques limites techniques et bugs en tous genres. D’autant plus que mon cheval (il s’appelle Chocolat. Oui oui) fait souvent des siennes. Mais ce n’est pas tant de sa faute que de celle de mon JoyCon gauche qui, comme de nombreux joueurs, fait des siennes.
Mais bon. Je ne vais pas dire que l’on frole l’excellence, on y est quand même bien.


logo MGA avisNote : 19/20

Histoire : 19/20
Gameplay : 18/20
Graphisme : 18/20
Univers : 20/20
Références : 19/20
Musique : 19/20
Capacité à se sentir chez soit et envie d’y retourner : 20/20

Encore une fois, nous le repetons, nos critères sont tout à fait subjectifs. Il s’agit là de mon expérience de jeu d’un point de vue très personnel.

The Legend of Zelda Breath of the Wild Test Foret

Publicités

(8 commentaires)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s