Reviews Séries

REVIEW – Bady Trash E01

On vous en parlait il y a peu, les séries sur les super-héros ont le vent en poupe. Avec avoir longuement teasé sur sa sortie, le premier épisode de Bady Trash est disponible sur Youtube.

Le pitch

Bady Trash c’est l’histoire d’un mec qui sort de prison et qui ne semble pas du tout avoir compris la leçon. Toujours motivé par l’argent et la cocaïne, celui-ci décide de se remettre dans le circuit mais sera rapidement ralenti par les nouveaux justiciers qui font régner l’ordre. Dans ce premier épisode, on assiste donc à la remise en selle de Dan, l’ex taulard en chemise hawaïenne (interprété par Jay Viallet, le créateur de la série), allant chercher ce qui lui est dû chez un petit dealer de son ancien réseau.

Bady Trash Review My Geek Actu.jpg

L’ambiance

On ne va pas se mentir, c’est assez violent. Pas tellement physiquement mais psychologiquement (d’ailleurs interdit au moins de 16 ans). Le sexe et la drogue font partie intégrante de ce premier épisode. À voir si les prochains seront aussi trash. Le premier épisode repose sur la dichotomie entre Dan qui ne parvient pas à se ranger et Floyd, ex grand psychopathe (comme on peut le comprendre lors des premières minutes) qui souhaite faire quelque chose de bien de sa vie.

En bref

Le premier épisode remplit ses fonctions : il pose l’intrigue, nous présente les personnages et leur psychologie et nous donne envie d’aller plus loin. Ce qui m’intéresse sont les justiciers alors j’espère les voir rapidement 🙂
Retrouvez l’épisode sur Youtube ici.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s