Films News

REVIEW – Kimi No Na Wa

Le box-office de l’été arrive dans 2 mois en France.

Plus communément connu sous le nom de Your Name, Kimi no na wa est un film d’animation japonais réalisé par Makoto Shinkai, sorti le 26 août dernier au Japon. Il est adapté du roman de ce dernier, publié le 18 juin 2016 au Japon par Kadokawa.

Ce film est LE succès de cet été. Il s’est directement classé à la première place du box-office japonais avec plus d’un milliard de yens récoltés seulement après 3 jours de diffusion, dépassant même Le Voyage de Chihiro, Le Château ambulant, Princesse Mononoke et Ponyo sur la falaise des studios Ghibli. Et depuis quelques jours, le film à reçu le prix du Best Animated Feature Film de la 49ème édition annuelle de Sitges International Fantastic Film Festival qui a eu lieu en Espagne.

Le film sera diffusé dans 85 pays dont la France le 28 décembre prochain sous la distribution d’EUROZOOM.

yourname2-review-mga

L’histoire 

Kimi no na wa raconte la miraculeuse rencontre de Mitsuha et de Taki, deux personnes vivant des vies opposées. Mitsuha est une lycéenne qui vit dans une petite ville située dans les montagnes japonaises, aux côtés de sa petite sœur, de sa grand-mère ainsi que de son père alors que Taki est un lycéen qui vit une vie normale d’étudiant entouré d’amis et travaille même dans un petit restaurant italien.

Mais un jour, il fait un rêve dans lequel il est dans la peau d’une jeune fille qui vit dans une ville en montagne. Mitsuha, quant à elle, fait également un rêve dans lequel elle est dans un corps d’un garçon tokyoïte.

Quel est le secret qui se cache derrière ces étranges rêves qui échangent la vie de ces deux jeunes gens ?

Mon avis

Je ne suis pas une grande fan de Makoto Shinkai mais j’aime beaucoup son style très réaliste et épuré. Si vous avez vu 5 centimètres par seconde ou The Garden of the Words, l’esprit de Kimi no na wa n’est pas très loin. J’ai pu voir ce film en VOST et je vais dire (comme sur la toile) que c’est un très beau film.

L’histoire mixe beaucoup de genres tels que le slice of life, la romance, un peu de comédie, le gender bender et une autre que vous découvrirez. Entre rêves, vie et espace, on est facilement emporté. Les scènes se mélangent, on est parfois perdu, on ne sait pas ce qui se passe ou qui et qui. Même si Mitsuha est plus mise en avant que Taki, on s’attache aux 2 personnages principaux, on découvre comment l’un mène la vie de l’autre et vice-versa et c’est plutôt marrant.

Pour ma part, j’ai surtout cherché à savoir si ce film allait être comme 5 centimètres par seconde, c’est-à-dire un amour perdu qui donne une petite amertume à la fin.

Sinon au niveau des couleurs et du graphisme, il n’y a rien à dire hormis qu’ils sont à la hauteur de Makoto Shinkai, toujours aussi précis et réalistes. Je ne parle même pas des couleurs qui sont juste resplendissantes et donnent un vrai cachet au film. Les paysages sont assez réalistes et donnent envie d’aller au Japon pour les explorer.

Vous allez sûrement en entendre (ou avec déjà entendu) parler très prochainement. Dans tous les cas, j’ai hâte d’aller le (re)voir au cinéma !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s