Jeux vidéo News PC PS4 Test

TEST – No Man’s Sky

Qu’il était difficile de rédiger ce test…

Pour tout vous dire, noter et même juger de l’expérience proposée par No Man’s Sky est extrêmement difficile car dépend de chacun d’entre vous. Elle dépend des planètes que vous allez découvrir, de votre capacité à vous faire votre histoire à vous, de votre capacité à pouvoir attendre des heures avant de comprendre quoi que ce soit. Pour ma part, j’ai joué une grosse vingtaine d’heures (par intermittences).

No Man's Sky_20160823140628
Tout commence par la galaxie…

Pour rappel, No Man’s Sky est un jeu vidéo de science-fiction, développé et édité par Hello Games, sorti sur PS4 le 10 août 2016 (et 12 août pour la version PC). La grande originalité du jeu est sa capacité à créer des planètes de façon aléatoire. Le joueur découvre alors un univers généré au fur et à mesure de son avancement.

No Man's Sky_20160815184932
Ok, ça c’est beau quand même !

Graphismes et musique

Impossible de dire si le jeu est joli ou moche. En fait, il arrive à ce rare exploit d’atteindre les deux extrêmes à la fois. Je vous explique ma pensée : certains mondes (créés aléatoirement) sont magnifiques, d’autres sont terriblement laids. Pas de bol, jusque là, je n’ai dû visiter qu’un seul monde visuellement sympathique. Tous les autres sont d’une laideur inégalée… Mais ça fait partie du jeu ma pauvre Lucette.

No Man's Sky_20160823142543
Ne nous mentons pas, les astéroïdes sont juste là pour vous faire c****
No Man's Sky_20160815182047
C’est dingue comme ils ne font pas peur les monstres…

Au niveau de la bande-son par contre, heureusement, rien n’est créé aléatoirement. Et pour le coup, l’ensemble reste très cohérent. Soporifique à mort, mais cohérent. Et même plutôt agréable à écouter tant que vous ne jouez pas seul à 3h du matin, luttant contre l’envie de dormir, sortir, lire un livre de philosophie, faire du repassage, promener votre chien et j’en passe.

No Man's Sky_20160815181529
Paye ton trader intergalactique…
No Man's Sky_20160823142740
Le commerce version 3.0

L’objectif

Globalement, ça reste assez flou quand même… En fait c’est à vous de vous créer de l’intérêt. Sinon, très vite, le jeu n’en a plus.

No Man's Sky_20160815170519
Parfois c’est beau, parfois c’est moche. Souvent, c’est moche.

Le pitch du jeu est le suivant (non parce qu’il y en a un quand même) : vous incarnez un aventurier de l’espace (genre Star Trek) et pilotez dans la plus grande solitude un vaisseau spatial que vous pourrez améliorer, changer, etc. Votre mission : rejoindre le centre de l’univers (il en a un, oui). Mais pour cela, il va falloir trouver des matières premières afin de construire des pièces, objets, etc. Concrètement, vous êtes seul dans votre vaisseau à découvrir des planètes complètement vides pour farmer des matières premières, construire vos améliorations et enfin changer de galaxie. Puis recommencer.

No Man's Sky_20160815192706
Parfois c’est beau… mais en même temps je fais des screenshots quand c’est beau.

Comme je vous le disais, l’intérêt du jeu, finalement, c’est de vous imaginer vraiment à la place de votre personnage, de vivre l’expérience. Mais bon… on peut se l’avouer, c’est quand même pas facile.

No Man's Sky_20160823144641
Vitesse… LUMIÈRE !

L’effet No Man’s Sky

On devrait donner un nom à ce phénomène qui n’est pourtant pas nouveau mais dont NMS fait un exemple absolument probant. Mais c’est quoi ? Lorsque le jeu a été présenté, les planètes étaient belles, équilibrées, la faune dynamique et variée. Mais lorsque vous jouez vous à l’aventure, les planètes sont moches, incohérentes, les animaux moches et sans vie.

No Man's Sky_20160823144402
« Fais signe OUI de la tête »

Le fait n’est pas nouveau : lorsque les jeux sont présentés pour la première fois,  les moteurs graphiques sont poussés au max, les graphismes surréalistes, le gameplay semble simple et intuitif. Mais voilà, lorsque vous prenez la bête en main, il en est autrement. On se rappelle de Watch Dogs ou encore Tom Clancy’s The Division dont les versions finales ont beaucoup déçu. Attention, les jeux ne sont pas mauvais du tout, mais c’est bien la différence entre la promesse et le résultat final qui surprend. No Man’s Sky fait donc partie d’entre eux.

No Man's Sky_20160815190038
Je suis venu, j’ai vu, j’suis repartu

Avis général

J’attendais beaucoup beaucoup de ce jeu, de cette expérience.
Malheureusement, si les 10 premières heures de découvertes sont intrigantes, intuitives et prenantes, la lassitude et l’énervement s’installent très rapidement, rendant la chose très décevante.
Globalement No Man’s Sky n’est pas un mauvais jeu. Difficile cependant de dire qu’il s’agit d’un chef d’oeuvre…


logo MGA avisNote : 10/20

Graphismes : 12/20
Imaginaire créatif : 12/20
Références : 10/20
Intérêt : 08/20
Musique : 14/20
Jouabilité : 15/20
Accessibilité : 18/20

Publicités

(2 commentaires)

  1. Coucou,
    Je trouve que vous avez parfaitement raison. Au début, le jeu était assez prenant, mais je me suis vite lassée. Les planètes se ressemblent toutes et je pense qu’il y aurait dû avoir plus de villes par exemple.

    J'aime

    1. Hello Melissa,
      Tout d’abord merci beaucoup pour ton commentaire 🙂
      Une nouvelle mise à jour du jeu a été mise en ligne. Elle permet normalement de construire ses propres bases, de faire travailler des gens pour toi, etc.
      Mais j’avoue ne pas avoir pris le temps de m’y remettre…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s