EVENT – Starfleet Experience

Pour les 50 ans de Star Trek, une exposition immersive se tient à New York, et on l’a faite !

Vous nous avez peut-être suivis via notre compte Instagram, nous sommes partis à NY pour 5 jours en août. Outre les burgers et les super donuts, nous avons fait l’exposition consacrée à Star Trek : Starfleet Experience.

Commençons par le commencement.

En poussant la porte du hangar dans lequel se déroulait l’expérience, je ne savais pas que j’allais autant être amenée à m’impliquer dans l’expo. Je vous l’accorde, le mot “expérience” m’a mis la puce à l’oreille mais je ne pensais pas que le parcours serait si interactif.

Star Fleet Experience My Geek Actu

Tout commence avec les bracelets connectés qui servent à nous identifier lors des activités. En renseignant nom, prénom et nationalité, ceux-ci permettent de traduire les consignes ou toutes autres indications relatives aux expériences. Et le bracelet est carrément trop cool ! Voyez plutôt :

IMG_4349.jpg

Une fois le bracelet activé, l’aventure commence sur fond de la musique de la série. Quel bonheur de rentrer dans l’univers à ce point, on s’y croit vraiment. L’expo est divisée en plusieurs parties, chacune en rapport avec une des fonctions de l’équipage. Le visiteur est plongé au coeur d’une station de Starfleet et se met dans la peau d’un jeune candidat  à l’admission.

Ainsi, nous commençons le parcours avec la section medicale. En se glissant à la place d’un médecin de bord, nous devons scanner le corps d’un klingon pour détecter la cause sa souffrance. On nous apprend alors à manier le tricordeur pour établir un diagnostic. Un certificat est délivré à la fin de l’analyse si le diagnostic a bien été réalisé. S’en suivent d’autres activités, permettant de tester ses connaissances sur l’univers spatial qui nous entoure et sur les objets divers que les membres de Starfleet utilisent quotidiennement. Des tableaux tactiles proposent plusieurs questionnaires tous en relation avec les sections parcourues.

Après la section médiale, nous déambulons dans celle de l’ingénierie ou encore de la navigation. D’autres activités nous excitent comme des enfants : de la téléportation (enfin presque 😉 ) à l’entraînement au phaser, nous les faisons toutes ! Evidemment, nous passons aussi beaucoup de temps sur les panneaux expliquant les utilisations de plusieurs objets, comme le traducteur universel par exemple et son côté futuriste à l’époque mais qui est maintenant dépassé par les oreillettes qui traduisent en direct les dires de ceux qui ne parlent pas la même langue que vous (IRL).

Zoom aussi sur les costumes des personnages des séries passées et les acteurs  qui ont su  marque leur rôle. Après une bonne heure dans la salle principale, on passe avec un frisson devant le costume du capitaine Kirk pour se diriger vers la salle de commandement où se déroule la dernière activité : le test du Kobayashi Maru. Cette simulation permet d’évaluer votre aptitude à commander, votre degré d’empathie et votre obéissance aux ordres de la hiérarchie.

 Une fois le test effectué, le circuit est terminé et vous pouvez télécharger votre dossier afin de savoir si vous êtes accepté(e) ou non, et le cas échéant dans quelle section. Hadrien a été reçu au commandement, et moi à l’ingénierie ! So proud 🙂

Votre dossier de candidature peut être envoyé par mail pour que vous puissiez garder un souvenir de votre expérience à la station Starfleet.

On garde un très bon souvenir de ce moment ! Si nous avons trouvé ça un peu cher au début (25€ plein tarif et une vingtaine pour les étudiants), on en a eu pour notre argent et avons pu nous croire pendant plus d’une heure à bord de l’Enterprise.

Emilie BOISBOUVIER

Jeune padawan de l'univers geek | In fond of the Punisher & Death Note | Make gif not war.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :