Jeux vidéo News PC PS4 Test Xbox One

TEST – Batman : Royaume de l’ombre

J’ai terminé pour vous le premier chapitre du nouveau Batman: The Telltale Series Chapitre 1 – Royaume de l’ombre et le moins que l’on puisse dire c’est que c’est vraiment pas mal du tout !

Alors qu’on vous annonçait une sortie dématérialisée pour le 8 août, le jeu est finalement sorti plus tôt et était disponible au téléchargement depuis vendredi. Du coup, vous vous en doutez bien, j’ai profité du weekend pour tester le jeu que j’ai terminé en 2h. Normal en même temps, il s’agit là du premier chapitre (sur 5 au total).

Batman_20160807105744
Évidemment…

Développé par Telltale, réputé pour ses jeux très réussis sur de grandes licences comme Les Experts, Sam and Max , Wallace et Gromit, Monkey Island, Retour vers le futur, Jurassic Park, The Walking Dead, The Wolf Among Us, Game of Thrones, Minecraft et maintenant Batman, le jeu est disponible sur PS4, Xbox One, PS3, Xbox 360, PC et Mac au prix de 5€. Alors qu’il a été question d’une sortie sur mobile, le jeu n’est pour l’instant disponible que sur consoles et desktop…

Batman_20160807105459
On a dit pas sur mobile…

Le système de jeu

Le plus intéressant avec Telltale, c’est son système de jeu. Enfin « de jeu »…
Comme le nom du studio l’indique si bien, le principe des jeux Telltale est de raconter des histoires. Pour tout vous dire, à l’instar des expériences proposées par David Cage (Beyond Two Souls, Heavy Rain, etc.), Batman: Royaume de l’ombre n’est pas un « jeu » à proprement parler puisque vous n’êtes qu’acteur partiel du déroulement de l’aventure. Vous suivez plus un film, une longue cinématique découpée en nombreuses phases de QTE. Phases dans lesquelles vous devez appuyer au bon moment sur le bon bouton de votre manette afin de réaliser une action, etc.

Batman_20160806120305
La barre bleue en dessous correspond au temps que vous avez pour répondre. Si vous ne répondez rien, c’est une réponse.

Ce qui est très intéressant avec ce système c’est que finalement, si vous n’avez pas le contrôle direct sur l’action, votre implication se trouve plus au niveau de l’influence de vos choix sur le déroulement de l’histoire. Ce qui ne peut être qu’intéressant lorsqu’il s’agit d’une expérience liée à un personnage de comics.

Batman_20160807111935
Il est pas beau Batounet de dos ?

Un jeu de comics

Alors que d’habitude nous les lisons, le jeu vous propose de jouer à un comics. Les graphismes, la charte graphique et éditoriale font directement référence à l’univers des comics. Bien que l’action soit au second plan et qu’il faille se farcir de nombreuses discussions sans fin, le rythme n’en perd rien. La durée de vie du jeu (de 2h environ) vous permet d’alterner entre des choix politiques et d’image publique, de l’action aux côtés de Batman, mais également de la préparation, des plans d’attaque et d’intéressantes phases où Batounet joue à l’apprenti détective.

D’autre part, les choix artistiques qui ont été faits sont tous en cohérence : la musique, si elle est timide durant le jeu, est sublime lorsque le générique se lance. De même pour le thème très travaillé et inspiré du travail de Hans Zimmer sur The Dark Knight de Christopher Nolan.

Batman_20160807105759
« Trois tickets svp ! »

Batman ou Bruce Wayne ?

Globalement la dualité entre Bruce Wayne et Batman est bien travaillée. Contrairement à Batman Arkham Knight, vous n’incarnerez pas uniquement Batman. En effet, vous passerez le plus clair de votre temps dans la peau du milliardaire Bruce Wayne, plus tendre et timide qu’on ne pourrait le penser. Le jeu vous proposera de vraiment découvrir l’histoire des personnages, leur évolution et d’apprendre à les connaître.

D’ailleurs, dans l’idée de garder un parallèle permanent entre Batman et Bruce Wayne, le studio à trouvé une idée concernant la Batmobile que j’ai trouvé particulièrement délicieuse ! Bruce Wayne se balade en voiture de sport ultra chic et lorsqu’il enfile son costume de chauve-souris, celle-ci se transforme elle aussi. En d’autres termes, il n’y a qu’une seule voiture mais qui revêt différents habits, à l’instar du personnage principal. J’ai aimé cette petite folie.

Batman A Telltale Game Series News My Geek Actu Batcave

Une histoire de choix

Suite à vos choix, l’image publique de Bruce Wayne et de Batman évolue. C’est d’ailleurs drôle car j’ai fait de Batman « un animal brutal ». J’ai par exemple choisi de briser quelques os afin que les mafias me redoutent. J’ai finalement fait de ce Batman, un Batman proche de celui imaginé par Frank Miller dans The Dark Knight Returns, très sombre et violent.

Robin Personnage My Geek Actu Carrie Kelley Batman Dark Knight

Les choix que vous prenez font donc partie intégrante de l’expérience, votre expérience. D’ailleurs, à la fin du jeu (de l’épisode plutôt), le générique est accompagné d’un ensemble de statistiques liées à nos choix. Ainsi je sais que 76% des joueurs ont pris telle ou telle décision, etc. C’est plutôt amusant de voir que mon Batman ressemble à peu d’autres.

Batman_20160807115127
C’est là que j’ai fait de Batman… « une bête »

En très bref

Nous ne nous amuserons pas à comparer cette expérience aux jeu de Rocksteady tant leur approche est différente. Cependant, dans les deux cas, ça fait mouche.
Pour quelques euros, si vous êtes fan de la chauve-souris, il serait vraiment dommage de passer à côté !


logo MGA avisNote : 15/20

Graphismes : 15/20 (quelques baisses de framerate)
Gameplay : 15/20
Musique : 15/20
Fidélité aux comics : 16/20
Impact des choix : il faut voir la suite, ce n’est que le premier épisode/20
Narration : 15/20
Rapport durée/prix : honnête/20

Publicités

(2 commentaires)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s