Films NEWS Reviews

REVIEW – Suicide Squad

Je ne savais absolument pas où ils voulaient aller mais je savais que je voulais absolument le voir ! Suicide Squad était probablement le film le plus attendu de cette année ! 

Suicide Squad est un film américain de super-vilains réalisé et écrit par David Ayer sorti le 3 août 2016, aujourd’hui donc. Il s’agit du troisième film du DC Cinematic Universe après Man of Steel et Batman v Superman: Dawn of Justice (dont la sortie en Blu-ray 3D et version longue est également pour aujourd’hui).

Face à une attaque « terroriste inconnue », Amanda Waller, directrice de l’ARGUS propose la mise en place d’une équipe d’élite entièrement composée de super-vilains.

L’OST

Commençons par l’Original Sound Track. Je dois bien reconnaître que la bande originale composée par Steven Prince est convaincante et sympathique. Guidée à la fois par des compositions originales ainsi que par des artistes connus comme Skrillex, Lil Wayne, Twente One Pilots, Eminem ou encore Panic! At the Disco, les musiques font mouche à chaque fois. Je regretterai peut-être juste les quelques secondes où il aura été décidé de passer Seven Nation Army des White Stripes. Selon moi, le titre est trop connu et dénote légèrement avec le côté badass donné au film.

Suicide Squad News My Geek Actu

Une tension montante

Durant les trois quarts du film, la tension est à son comble et on ne cesse de se demander qui va mourir et plus encore, qui trahira qui.

Tout au long de la mission suicide, les anti-héros se cherchent, se taquinent, se promettent de s’entre-tuer. Ce qui ne serait pas incohérent avec les personnages. Très vite, ils forment entre eux des coalitions. Ce qui est très drôle. Cependant, ils seront vite dépassés par les événements, ainsi que par l’ennemi qui les attend, les obligeant à se souder. La tension monte alors crescendo et rend l’expérience réaliste puisqu’à la façon d’un Game of Thrones, on ne sait pas lequel de nos personnages préférés va survivre. À la grande différence de George R.R. Martin, David Ayer semble vouloir notre bien.

Suicide Squad News My Geek Actu 1

Pour rappel, les membres de la Suicide Squad ont des micro-bombes dans le cou qui peuvent exploser à n’importe quel moment s’ils désobéissent aux ordres de Rick Flag et donc d’Amanda Waller. La tension ressentie par le spectateur vient de cette sorte de jeu macabre imposé par la chef de l’ARGUS. Je parle de jeu car des règles sont précisées dés le début de la partie : réussissez et votre peine sera réduite, échouez et vous mourrez, si Flag meurt tout le monde meurt, si vous essayez de vous enfuir vous mourrez, etc.

Suicide Squad Review My Geek Actu Rick Flag.jpg

Une ambiance cartoon

C’est un point qui me plait forcément beaucoup, l’ambiance est absolument top !
Avec des vues essentiellement de nuit et des couleurs flashy de partout, l’univers coloré et pop d’Harley Quinn est totalement assumé. C’est son film. Si on regarde les chartes graphiques associées au Joker ou à Harley Quinn, on est d’ailleurs très proche des comics. Globalement l’ambiance est sombre mais légère et drôle. Ce qui correspond parfaitement à la Suicide Squad des comics.

Harley Quinn News Harley Quinn My Geek Actu

D’ailleurs, cette ambiance sombre et « fofolle » est d’autant plus forte qu’elle est profondément cartoon. Qu’est-ce que j’entends par là ? Qu’en plus de s’inspirer clairement des comics, à l’instar de Batman v Superman, tout est exactement comme dans un comic book : les explosions, les méchants, les couleurs, le sang. Oui parce que si vous regardez attentivement le film, vous ne verrez que très peu de gouttes de sang. Alors que le film est ultra sombre (et drôle pourtant), il n’y a pas de mare de sang, pas de bras déchiquetés ou de personnages défigurés. C’est presque tout public finalement.

Arrow Saison 5 Trailer My Geek Actu Harley Quinn Injustice

Peut-être même trop tout public dans le traitement des ennemis, j’entends par là les sbires de l’Enchanteresse qui ressemblent un peu trop à des méchants Marvel croisés dans Avengers ou dans Thor II: The Dark World.

Suicide Squad News My Geek Actu 5

[Attention, la fin de cet article peut contenir des spoilers]

Le Joker

Il s’agit probablement du personnage le plus attendu de ce film. Pour cause, le grand public se rappelle encore du regretté Heath Ledger. D’ailleurs, une question était sur toutes les lèvres :

« Comment Jared Leto pourrait-il faire mieux que Heath Ledger ? »

Eh bien il l’a fait.
J’ai lu quelques critiques timides qui osaient dire qu’il était impossible de comparer les deux interprétations. C’est n’importe quoi ! Les interprétations sont certes très différentes mais il s’agit bien de deux propositions d’un seul et même personnage de comics. Alors si, on peut les comparer. Et personnellement, je trouve que Jared Leto a fait un excellent travail ! Son Joker est allé plus loin dans la folie. Il n’est certes pas le même, mais il est étrangement beaucoup plus réaliste : jamais nous n’aurions pu voir le Joker de Heath Ledger dans une boite de nuit, entouré de monde. Tout simplement parce qu’il était un électron libre inspirant le chaos, l’anarchie. Selon moi, le Joker c’est surtout l’anti-Batman, un personnage fou dont l’objectif est de faire rire, contrairement à Batman qui lui même ne rigole pas souvent.

Suicide Squad Review My Geek Actu Joker Harley Quinn

Attention, je ne dénigre absolument pas les propositions précédentes ! Ce qui est bien avec les comics, c’est qu’il existe plusieurs versions de chaque personnage. Le Joker proposé par Jack Nicholson était certes méchant mais drôle à la fois et ne me faisait que très peu peur. Celui de Heath Ledger au contraire était intelligent, manipulateur et complètement anarchique. Le Joker de Jared Leto, quant à lui, est fou. J’entends par là, que contrairement aux autres, il respire réellement la folie, il est parfaitement imprévisible et obsédé. Je me suis amusé à imaginer que je me retrouvais seul dans une rue de New York, à 3 heures du matin, face à face avec chacun de ces Jokers. Très clairement, celui de Jared Leto me fait beaucoup, beaucoup plus peur !

CV1FR_CV_BATMAN_07_FR.pdf

La version de Jared Leto est loin de celle faite par Rocksteady dans le jeu Batman Arkham City ou Batman Arkham Knight, mais se rapproche d’un Joker imaginé par Greg Capullo et Scott Snyder dans les comics Batman de New 52.

J’ai également lu quelque part que le Joker n’était pas assez présent… Quoi ?
Le personnage a certes peut-être été trop teasé, mais il n’est pas censé apparaître plus à l’écran. Pour ceux qui auront vu Batman: Assault on Arkham, film d’animation relatif à la Suicide Squad, il savent que le Joker n’est présent qu’en fond. Il n’a jamais été ni membre de la Suicide Squad, ni même acteur de leur guérilla. Dans le film, il ne fait que courir après Harley Quinn pour la récupérer. Elle est sa chose après tout. C’est parfaitement cohérent.

Suicide Squad Review My Geek Actu Assault On Arkham.jpg

Harley Quinn

Pour la première fois amenée sur grand écran, nous découvrons la proposition portée par Margot Robbie. Ne vous y trompez pas, elle est parfaite ! Complètement cinglée, absolument obsédée, tendrement amoureuse de son « poussin », de « Monsieur J » (les mêmes surnoms que dans les comics et la série Batman: The Animated Series où elle a été créée, bravo !). Pas forcément méchante, elle est l’incarnation parfaite de ce qu’on a pu voir dans les films d’animation ou lire dans les comics.

Harley Quinn VS Black Widow Battle My Geek Actu 1

J’ai lu quelque part que la romance entre le Joker et Harley Quinn (wiki ici) n’était pas très fidèle à ce qu’on peut lire les comics. Quoi ? Bien-sûr que si ! Le Docteur Harleen Quinzel tombe amoureuse de son patient, le Joker, et le rejoint dans sa folie. Leur relation est dans le film absolument parfaite. Evidemment, dans les comics le Joker la maltraite et joue beaucoup avec elle. Mais c’est parce qu’il l’aime et qu’il est complètement fou. Et si je me reporte à la scène de la course poursuite, le Joker laisse bien sa bien-aimée couler avec la voiture alors qu’elle vient de lui crier qu’elle ne savait pas nager. Si ça ce n’est pas maltraiter quelqu’un… Sans parler de la scène de la chute dans l’acide qui fait directement référence à Batman: The Killing Joke dont je vous parlais il y a quelques jours.

Les personnages

Deadshot (le wiki ici) est un super-vilain relativement secondaire de l’univers de Batman. Celui-ci n’est (dans les comics) pas foncièrement méchant, il exécute juste des contrats afin de pouvoir gagner le plus d’argent possible et ainsi assurer à sa fille le meilleur avenir. Son personnage est donc parfaitement cohérent avec ce qu’on a pu lire de lui.
Will Smith fait un très bon travail, un peu toujours le même, mais très bon. On voit le personnage évoluer, penser, évaluer chaque situation, prendre du recul. Le personnage est humain et intéressant.

Suicide Squad Review My Geek Actu Deadshot

Concernant les autres personnages, je n’ai rien à leur reprocher.
Le militaire Rick Flag sonne juste, Amanda Waller est froide à souhait (comme dans les comics), Captain Boomerang (wiki ici) est dingue mais drôle. Cerise sur le gâteau d’ailleurs, il est attrapé par The Flash. Beau clin d’oeil puisque c’est effectivement un ennemi du Flash et non de Batman. Bien joué !

El Diablo est magnifique (wiki ici), Killer Croc fait peur, Katana est fidèle à son personnage (wiki ici). Quant à Slipknot, je me demandais un peu ce qu’il faisait là. J’ai compris maintenant. Mais je ne vous spoilerai pas.

Suicide Squad Review My Geek Actu El DiabloSuicide Squad Review My Geek Actu Killer CrocSuicide Squad Review My Geek Actu Katana

Concernant l’antagoniste du film, là je vais devoir vous spoiler, il s’agit de L’Enchanteresse interprétée par Cara Delevingne. Alors, Cara Delevingne n’est pas une actrice, c’est un mannequin. J’ai entendu dire ça. Ce qui n’est pas faux. Pourtant, elle assume son personnage à la perfection. La dualité entre le Docteur Moore et son alter ego l’Enchanteresse est bien rendue et on peut ressentir la détresse du Docteur dans ses quelques scènes.

Suicide Squad Review My Geek Actu Joker Greg L'Enchanterese DC Comics.jpg

J’aime quand c’est fidèle

Le film est fidèle à ce qu’on avait pu voir dans Assault On Arkham, ce qu’on a pu voir dans les comics mais également dans la timeline des films DC Comics / Warner.
Batman (Bruce Wayne) et The Flash (Barry Allen) y font d’ailleurs quelques apparitions très appréciées. De nombreuses références aux premiers films sont faites très discrètement et naturellement, rendant l’univers étendu très cohérent.

Suicide Squad News My Geek Actu Batman

Certains petits détails m’ont plu :
– La prison où sont gardés les vilains s’appelle Belle Reve.
– Avant de s’appeler la Suicide Squad, l’escadron s’appelait la Task Force X, ce qui est notifié dans le film.
– Ce sont les membres de la Task Force X qui, eux-mêmes, surnomment leur escadron la Suicide Squad.
– Amanda Waller les contrôle grâce à des nano-bombes implantées dans leurs nuques.
– les costumes d’Harley Quinn en arlequin et le marteau !

Harley Quinn 2 News Harley Quinn My Geek Actu

D’autres un peu moins :
– le costume de l’Enchanteresse assez loin de celui des comics, mais c’est probablement pour le meilleur !
– Killer Croc ne fait normalement pas partie de la Suicide Squad. Le rajouter pour en faire une personnage secondaire, c’est dommage.
– Slipknot non plus, mais à la limite lui…

Pour moi le vrai problème de ce film, c’est le méchant. L’Enchanteresse est un personnage potentiellement intéressant mais pas suffisant pour porter un film de cette ampleur. Je suis un peu déçu qu’ils n’aient pas opté pour une adaptation de Batman Assault On Arkham dans lequel les membres de la Suicide Squad se rebellent et trouvent un moyen d’enlever les puces de leurs nuques. Totalement libres, Batman arrive alors pour sauver la situation. C’est quand même plus cohérent que « allez, au nom de l’amour, on est tous meilleurs amis »… Dommage.

Mon avis :

En plus d’avoir réussi à rendre chaque personnage attachant, Ayer a réussi en 2h10 à leur donner à chacun une épaisseur que j’ai appréciée. Tout le monde pourra se reconnaître dans un personnage, pourra croire le connaître alors qu’il n’aura vu qu’un seul film. De plus, ces personnages sont fidèles à souhait aux comics et à leurs différentes apparitions. Pour couronner le tout, non seulement le film est top (on ressort du cinéma avec une furieuse envie d’être fous nous aussi) mais en plus il s’inscrit parfaitement dans la timeline des films du DC Cinematic Universe, après Batman v Superman: Dawn of Justice et avant Justice League. La tension qui se dégage de chaque scène ne cesse de croître jusqu’à l’affrontement final où les personnages nous apparaissent enfin comme des anti-héros plus sympathiques que jamais.

Contrairement à Batman v Superman, le film Suicide Squad est peut-être un peu plus tout public et porte un peu moins de références aux comics, sans jamais les trahir (trop en tout cas). Le ton n’est plus du tout le même, le film est amplement plus fun ! C’est d’ailleurs d’après moi la façon dont il fallait aborder une histoire de méchants car c’est ce qui les définit, ils sont déjantés et fun !
Bref, allez-y ! Malgré ses quelques petites erreurs, je l’ai adoré du début à la fin !

Publicités

(14 commentaires)

    1. Hello Ichigo !
      Tout d’abord merci de ton commentaire !
      Oui tout à fait j’ai essayé un petit clin d’oeil en précisant bien « le vrai costume de l’Enchanteresse… » (celle de 1964 et non de 1966) mais à voir tes commentaires, ça semblait plus créer la confusion qu’autre chose… du coup j’ai changé.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s