NEWS – Battlestar Galactica

Oh mon Dieu. Je crois que c’est la meilleure nouvelle de cette année, en tout cas à mon avis, étant un grand fan de l’univers Battlestar. Je souhaitais donc vous partager avec enthousiasme – et circonspection – l’annonce d’Universal qui souhaite livrer un film Battlestar Galactica pour 2017…

Battlestar Galactica, personnellement c’est une histoire de cœur. Cette double, voire triple série raconte les événements d’un univers, lesquels racontent l’avènement d’une intelligence artificielle prenant corps et décidant de se retourner contre ses créateurs. La guerre humains contre Cylons prend donc forme rapidement, annihilant de nombreuses colonies planétaires humaines.

galactica

Mais une trêve durement acquise autorise les Cylons, ces grille-pains métalliques, à vivre leur vie de leur côté de la galaxie, du moment qu’aucun humain, ou qu’aucun Cylon ne dépasse cette frontière abstraite tenant au milieu de l’espace, symbolisée par une simple station passerelle. Vous vous en doutez bien, les Cylons s’émanciperont, deviendront plus humains que jamais et décideront une bonne fois pour toute, d’éradiquer l’humanité de la face de l’Univers. S’ensuit alors non plus une guerre, mais une fuite en avant des derniers rescapés humains, à bord du Battlestar Galactica, ce navire de guerre antique sorti de sa retraite en toute urgence pour sauver les derniers représentants d’une race sur le point de s’éteindre.

Si la série Battlestar Galactica avait eu droit à une version eighties légèrement kitsch, c’est en 2003 sous la réalisation du génie Ronald D. Moore que renaît la série, faisant partie du top 100 des meilleures séries de tous les temps si on s’en tient au classement du Time Magazine. Pour moi, elle est l’équivalent de Lost dans l’espace, avec des personnages haut en couleur et fichtrement charismatiques (Adama ! Starbuck !). Cette série fait également partie de l’une des rares séries à avoir reçu autant de prix. Et de sa réalisation, à sa musique juste incroyable (Bear McCreary, oui, le même qui vient de lancer la conférence Sony avec ses compositions pour God of War).

Et maintenant ? Clôturée en 2010, la série a bel et bien tentée de se renouveler en visitant différentes époques, de l’origine des Cylons (Caprica) à des événements parallèles de la première guerre Cylon (Blood and Chrome), mais rien de transcendant, ni du niveau de la série de Moore. Mais depuis 2013, peu de nouvelles. A peine un jeu massivement multijoueurs qui continuait à subsister. Jusqu’à aujourd’hui, où les studios Universal annonce vouloir sortir pour 2017 un film stand-alone dénommé Battlestar Galactica.

Alors ma question, comment condenser une histoire qui ne peut, aussi bien soit-elle, se contenter de deux heures de films alors qu’une série a déjà eu du mal à tout traiter (la série fait quand même partie d’une des rares séries ayant un début et une fin, nous laissant avec très peu de questions) sur 73 épisodes d’une heure ? On nous annonce Francis Lawrence à la réalisation (les derniers volets Hunger Games), Lisa Joy au scénario (Burn Notice, Westworld) et deLuca à la production (…… Fifty Shades of… oh non j’ai pas envie).

Maintenant j’attends patiemment, en espérant qu’ils prendront plutôt le parti de raconter la première guerre Cylon, et non pas réécrire une série qui est simplement parfaite en tout point. So Say We All.

Battlestar-Galactica-Cylon-Centurion-battlestar-galactica-10655496-1280-720

Publicités

Jérémy de BENEDICTIS

I like to have this opportunity to see colors and beautiful images in what I’m doing, and bring them to every collaborative work I join in. I really appreciate team working in fact. And yes, I love video games, D&D or any roleplaying game, series, cinema and stuff. And above all, I love Doctor Who, Star Wars, Lost, Battlestar Galactica and Back to the Future!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :