E3 2016 Event Informations Jeux vidéo News PC PS4 Xbox One

E3 – Prey 2

Ah Prey, quelle histoire ! Un premier volet plutôt sympathique mais loin d’être mémorable, amenant des indiens, des aliens et un système de casse-tête autour de la gravité sur un plateau. On s’en souviendra comme une franchise qui avait un potentiel, jusqu’à l’annonce d’un deuxième volet diamétralement opposé dans son univers. Puis annulé quelques temps après… Et pourtant, on est en 2016, et Prey 2 est bien là, sous nos yeux.

30 novembre 2006. Prey sort sur Xbox 360, PC, Linux et Mac. Petit succès d’estime pour un jeu de tir qui se veut un peu l’héritier de Duke Nukem. Système de jeu basé sur la gravité, un héros indien WTF qui se retrouve embobiné par son grand-père qui parle avec les astres pour botter le cul à des aliens qui viennent kidnapper un bar miteux en plein Arizona (mais pas que). Sympathique s’il en est, on aurait jamais pu imaginer à cette époque ce qui allait arriver à la licence.

Capture d'écran 2016-06-13 12.21.28

Annoncée en 2008, la suite se retrouve finalement embourbée dans des problèmes de rachats, de développements et change de mains pour passer de 3D Realms (Duke Nukem), à Radar Group (Earth No More), puis finalement en 2011 à Bethesda Softworks. On se dit que ça y est, le jeu va finalement voir le jour. Mais non, E3 2012, le jeu est dévoilé avec un trailer qui envoie du feu… et quelques mois plus tard, c’est la débandade : folles rumeurs d’arrêts, le jeu qui disparaît de la toile, des CEO qui s’engueulent bref… On est en 2014, et Bethesda déclare officiellement l’annulation de Prey 2.

12 juin 2016. Prey 2 revient avec un superbe trailer qui donne envie d’en voir plus : des aliens, de la gravité, certes vu de loin ça reste dans la lignée du premier volet. Mais on y découvre également une sorte de jeu manipulateur, un peu à la Portal, autour d’un héros qu’on a du mal à identifier : est-ce le protagoniste principal, ou l’antagoniste principal ?

En tout cas, ce qui est sûr, c’est que depuis hier, Prey revient sur le devant de la scène, en espérant qu’il ne s’agit pas là d’un nouveau coup fourré et que la jolie cinématique laissera place prochainement, à de jolies séquences de gameplay. Développé par le studio Arkane Austin (Bioshock notamment, mais rallié à la société ZeniMax Media à qui l’on doit Dishonored aussi), le jeu est prévu pour un vague 2017. On attend gentiment.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s