Films Reviews

REVIEW – X-Men: Apocalypse

Je ne suis pas forcément un grand fan des X-Men, c’est un fait. Le film n’est pas mauvais, loin de là, c’en est un autre.

X-Men: Apocalypse est le troisième film de la nouvelle saga X-Men, après X-Men : Le Commencement et X-Men: Days of Future Past, réalisé par Bryan Singer.
Le film, sorti en 2016, a été écrit pas Simon Kinberg, Bryan Singer, Michael Dougherty et Dan Harris. Côté production, on retrouve naturellement la 20th Century Fox.

L’histoire d’un post-it

Côté histoire, disons que ça tient sur un post-it. En gras, police 70.
Apocalypse, ou de son petit nom En Sabah Nur, nous vient de l’Egypte Ancienne. Il serait précisément le premier de tous les mutants. Vénéré comme un dieu il y a des millénaires, il se réveille dans les années 1980 (il a bien choisi son moment) dans un monde bien différent de celui qu’il a connu (sans blague). Déçu de voir que le XXème siècle n’est plus gouverné par des mutants surpuissants mais par des systèmes politiques, celui-ci décide d’asservir la Terre et de rendre aux mutants leur statut de divinité. Pas mégalo le type.

X-Men Apocalypse Review My Geek Actu 4
Quand il utilise ses pouvoirs, il a les yeux tout blancs. Ça lui donne l’air malin !

Il fait alors de Psylocke, Tornade et Archangel ses trois premiers cavaliers. Pour explication, il lui en faut 4 pour le protéger.
De son côté Erik Magnus Lehnsherr (aka Magnéto) connaît quelques désagréments qui le feront repasser du côté obscur. Il rejoindra alors Apocalypse en tant que 4ème cavalier.
En face, les mutants bercés par les rêves pacifistes de Charles Xavier vont se dresser contre Apocalypse et ses sbires.

Voilà. En somme, l’histoire du film, résumée dans son intégralité.

Parlons des personnages

Pour le coup, Avengers peut aller se rhabiller tant les super-héros sont légion !
En effet, faisons un petit point sur les deux équipes :

Apocalypse :
Magnéto, Psylocke, Tornade, Archangel / Angel.

X-Men :
Charles Xavier / Professeur X, Cyclope, Jean Grey, Havok, Mystique / Raven, Diablo, Fauve / Hank McCoy, Quicksilver / Pietro ou Peter, Wolverine / Logan (apparition), Jubilee, etc.

Vous vous en doutez donc, cela fait du beau monde.
Surtout que le film nous introduit des personnages que nous connaissons bien (comme Cyclope) mais qui étaient jusque-là absent de cette nouvelle série.

Julien : Le fait qu’il y ait beaucoup de personnages n’entache pas trop la narration ? Il n’y en a pas dans tous les sens ?

Moi : Pour répondre à ta question, non. Le nombre de personnages ne nuit pas à la narration du film. Ils ont tous leur temps de présence, c’est plutôt cadré. Cependant, avec autant de mutants, il ne faut pas s’attendre à avoir un profil psychologique détaillé de chacun d’entre eux. Certains sont sous-exploités, faute de temps.

Arrêtons-nous quelques secondes sur les nouveaux personnages les plus importants :

Apocalypse
Personnellement je n’ai pas particulièrement apprécié le méchant. Si celui-ci fait figure de divinité aux pouvoirs quasi-illimités, je trouve que le jeu d’acteur d’Oscar Isaac n’est pas spécialement mis à l’honneur. Pour tout dire, je me suis même demandé s’il ne s’agissait pas du méchant des Gardiens de la Galaxie, Ronan…
Cet avis est purement personnel, mais j’ai trouvé que le personnage avait même l’air idiot dans certaines scènes. Clairement, il est puissant, très impressionnant dans ses capacités, mais ne respire en aucun cas l’intelligence. Il est fort et il tape partout car il n’est pas content. Tiens, ça me rappelle un autre personnage Marvel, le cool en moins.

X-Men Apocalypse Review My Geek Actu 14.jpg

Psylocke
Bonne surprise, Psylocke, Betsy Braddock, interprétée par Olivia Munn, est une réussite. Même si la guerrière ne parle pas beaucoup, celle-ci brille par son absence, comme je vous le disais plus haut.
Mais elle est plutôt jolie et habillée comme une strip-teaseuse, alors on lui pardonne tout me direz-vous.

X-Men Apocalypse Review My Geek Actu 8

Cyclope
Il fallait introduire la nouvelle génération de X-Men et donc forcément Cyclope, le petit frère d’Havok. En somme, le personnage n’est pas mauvais, « il fait son boulot ». Et en bonus, il ressemble assez à l’acteur de la saga originelle.

X-Men Apocalypse Review My Geek Actu 5

Jean Grey
Quel choc quand j’ai vu Sansa Stark dans le rôle d’une femme forte à qui il n’arrive pas tant de problèmes que ça. Quel choc ! Un choc théorique cependant, puisqu’une fois dans l’action, le personnage est crédible mais pas renversant. Je ne sais pas pour vous, mais moi je vois Sansa… je n’y peux rien. Je sais bien qu’il ne faut pas. Surtout qu’elle incarne tout de même assez bien le personnage.

X-MEN: APOCALYPSE

Diablo
Je dois dire que je préférais le design du personnage de la trilogie originelle. Cependant, ce Kurt Wagner fait un bon diablo, touchant et sympathique. Merci Kodi Smit-McPhee pour cette interprétation tout en douceur.

DF-04845 Kodi Smit-McPhee as Kurt Wagner / Nightcrawler in X-MEN: APOCALYSPE.
Vous aimez le look emo ?

Quicksilver
Alors là… c’est un peu comme Spiderman dans Civil War. Quicksilver fait littéralement du bien. Le personnage est rafraîchissant à souhait, drôle et léger. Selon moi, il porte (avec James McAvoy) en grande partie le film.

X-Men Apocalypse Review My Geek Actu 3
Alors lui…

Tornade
Désolé mais alors je n’ai rien à dire sur Tornade. Elle est méchante, elle devient gentille. Voilà. Aussi anecdotique que dans la trilogie originelle.

X-Men Apocalypse Review My Geek Actu 10
Des cheveux blancs en l’air et du maquillage. Facile.

Ton adopté

Je le disais lors de ma review du film Captain America: Civil War, Disney et Marvel m’avaient beaucoup déçu quant au choix du ton adopté pour le film. En effet, celui-ci était hésitant et ne cessait de se chercher (oscillations entre l’humour bien gras d’Ant-Man et le sérieux grave et froid des échanges et affrontements entre le Captain et Tony Stark). Je ne savais pas si cet « échec » (selon moi en tout cas) était dû au réalisateur, à Marvel ou à Disney.

Avec X-Men: Apocalypse, Marvel et la Fox nous servent un film solide et dont l’assurance du ton fait du bien. En effet, le film est sombre et il le reste. Il n’y a pas d’humour du tout alors ? Bien sûr que si ! Mais le tout est ficelé à la perfection car cantonné à un personnage : Quicksilver. Il faut dire que Vif-Argent, dont l’apparition avait été très remarquée dans X-Men: Days of Future Past, est ici bien plus importante. Et moi qui préfère les univers de DC Comics, je dois bien reconnaître que j’ai retrouvé tout ce que j’aime du personnage de Flash dans ce Quicksilver, très convaincant, très plaisant, extrêmement drôle. Comme le personnage est un rapide, un très rapide, les moments d’humour lui appartiennent. C’est comme si l’on était dans la tête du personnage lorsqu’il court (cf plans serrés faits sur le super-héros d’ailleurs).

X-Men Apocalypse Review My Geek Actu 6
Là, il est pas content…

Fidélité aux comics et à la saga

X-Men: Apocalypse est « plutôt » fidèle aux comics.
Un bon point : le personnage d’Apocalypse est bien traité et le X-Men qui lui donne le coup de grâce est bien le même que dans les comics.

Cependant, je n’ai pu m’empêcher de remarquer quelques incohérences (en même temps l’histoire entière du personnage d’Apocalypse ne peut être détaillée en 2h30). En effet, normalement :

  • Apocalypse connaît plusieurs renaissances.
  • Apocalypse a un fils, Holocauste. Qui ne naîtra, a priori, jamais.
  • Apocalypse se réveille le jour où Cable arrive dans le présent.
  • Les X-Men sont déjà une équipe lorsqu’ils affrontent leur ennemi et non après.

Petite incohérence cette fois au sein du MCU : Quicksilver est l’un des frères jumeaux dans Avengers: Age of Ultron et meurt à la fin de celui-ci (désolé du spoil mais le film a plus d’un an…). A l’inverse, dans X-Men, il s’agit d’un jeune homme, qui n’a apparemment pas de sœur jumelle. Dans les comics, Pietro (ici Peter) et Wanda sont les enfants de Magnéto. Dans le cas présent, il n’y a donc que Peter pour reconnaître Erik comme son géniteur.
Moi, ça me va.

X-Men Apocalypse Review My Geek Actu 12.jpg
Pour le coup je préfère vraiment le Quicksilver de X-Men

Voilà pourquoi je dis que le film est « plutôt » fidèle. Puisque dans les grandes lignes il correspond tout de même très bien à l’idée qu’on pouvait s’en faire.

Mais au delà de sa fidélité aux comics, là où j’ai été très agréablement surpris par le film, c’est dans sa fidélité à sa saga. En effet, X-Men: Apocalypse est vraiment le troisième épisode d’une trilogie. Le film ne cesse de faire des références aux deux précédents. Ce qui est extrêmement rafraîchissant puisque cela donne une texture et une envergure réelles à l’univers.

X-Men Apocalypse Review My Geek Actu 11.png

On retrouve par exemple Moïra MacTaggert, grand amour de Charles Xavier, qui aura son petit rôle dans le film. Mais également de nombreuses scènes (flashbacks) des précédents opus qui vont permettre de contextualiser chaque situation et chaque mutant dans son univers. Par exemple : la relation entre Charles, Fauve et Raven (très importante dans X-Men : Le Commencement) est retranscrite au poil. Pour Fauve. Vous me suivez ? 🙂
De la même façon, il est très souvent question de la scène finale de X-Men: Days Of Future Past lorsque Magnéto affronte Mystique et présente les mutants au monde.

Conclusion : 

Globalement, je suis assez partagé, même si satisfait par le film.

 

X-Men Apocalypse Review My Geek Actu 13

D’un côté j’ai trouvé le film légèrement trop long et mal découpé (3/4 de discussions puis 1/4 de bastons à n’en plus finir sur la fin). On aurait pu imaginer une montée croissante des affrontements. Mais bon.

J’ai également été déçu par les combats en ville… Pourquoi toujours détruire des villes ? Pourquoi sauver le monde si vous avez tout détruit pour ça ?
De plus, la morale du film me laisse un peu sur ma fin « tout seul ça craint mais à plusieurs c’est mieux ! »… jusqu’à cette fameuse phrase de Charles Xavier « tu es tout seul, alors que moi, je ne suis pas seul »… Bien joué mon gars !
Et pour finir, comme dit plus haut, je n’ai pas particulièrement aimé le personnage d’Apocalypse.
Cependant d’un autre côté, je dois bien reconnaître que j’ai pris un réel plaisir à regarder X-Men: Apocalypse : le ton choisi est le bon, certains personnages sont très sympathiques (Quicksilver, Psylocke, Xavier) et le film s’inscrit parfaitement dans la lignée des précédents longs-métrages.

 

Julien : Pour un fan de DC, ça t’a fait mal aux yeux à regarder ? 

Moi : Pas du tout ! Et cette réponse fera office de conclusion : je dirais que le film n’est pas parfait mais qu’à défaut de vous surprendre par son scénario alambiqué, vous allez très probablement passer un très bon moment ! Même si vous êtes fan de DC Comics 😉

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s