TEST – Batman Arkham Knight

Je vous préviens tout de suite, j’ai fini le jeu 2 fois de suite !

Batman Arkham Knight est un jeu vidéo développé par les studios Rocksteady et édité par Warner Bros. Interactive Entertainment, sorti le 23 juin 2015 sur PS4, Xbox One et PC. Il s’agit du dernier titre de la série de jeux vidéo Batman Arkham comprenant : Arkham Asylum, l’excellent Arkham City et le moyen Arkham Origins (à noter : celui-ci est le seul à ne pas avoir été développé par Rocksteady).

L’histoire se déroule après les évènements d’Arkham City et propose une ville de Gotham plus grande que celle vue dans l’épisode précédent (normal le précédent se passait à Arkham City et non Gotham City, merci Wikipédia -oui les intro c’est Wikipedia ne m’en voulez pas, faut pondre un article par jour :D).
Pour la première fois, la Batmobile est jouable. Et dans cet opus, Batman doit faire face à de nombreux ennemis comme l’Épouvantail, le Pingouin, Double-Face, Harley Quinn et un tout nouveau personnage, le Chevalier d’Arkham.

BATMAN™: ARKHAM KNIGHT_20160425230008

Mais qui est le Chevalier d’Arkham ?

Pour les novices, c’est le méchant. Ce n’est pas Batman.
Pour les autres, si vous connaissez bien l’univers et l’histoire de la chauve-souris, le suspense ne durera que peu de temps. En effet, il s’agit d’un personnage bien connu des fans de la batousphère.

Et alors, que vaut le jeu ?

Tout d’abord, il est important de rappeler que le précédent Arkham City était un excellent jeu (oui procurez-le vous vite) ! Du coup, il était forcément difficile de faire mieux.
Et pour réussir cet exploit, Rocksteady a du se dire que proposer de pouvoir utiliser la Batmobile serait un pari gagnant. Et mon dieu que c’est vrai !
En fait la Batmobile, c’est un peu le gros plus et le gros moins du jeu. Elle apporte beaucoup en gameplay, donne la texture générale au jeu mais s’avère être légèrement trop présente.
Vers les 3/4 du jeu, lorsque vous devez utiliser le véhicule pour telle ou telle mission, vous vous entendrez dire “pfff encore ?” et en même temps vous ajouterez “bon… ça va que c’est rapide”. Et finalement, pour avoir fini le jeu 2x (oui je suis fan de Batman) on finit vraiment par s’y faire. Il faut juste arriver à accepter la batmobile, non pas comme un mini-jeu additionnel, mais comme partie intégrante du jeu, presque comme un personnage secondaire.

BATMAN™: ARKHAM KNIGHT_20160425225509

L’histoire

En somme du bon scénario de comics sur les 3/4 du jeu et de bons rebondissements. Je vous préviens : lorsque l’on commence, on veut aider notre super héros préféré à s’en sortir et à enfin trouver l’issue de ce casse-tête géant et on finit par y laisser quelques nuits blanches.
Cependant, le tout dernier quart du jeu part un peu dans tous les sens. J’ai bien essayé de comprendre la logique de celui-ci, et je le comprends. Mais on aurait pu ajouter un peu plus de cohérence à certaines personnages. Je ne vous dévoile rien, mais grosso modo, on pense que A est l’ennemi alors qu’en fait c’est B, ce qui n’est révélé qu’une fois qu’on a battu A et que finalement A s’en va tout gentiment. Disons qu’il faut vivre l’aventure en acceptant de ne pas savoir exactement où on va.

BATMAN™: ARKHAM KNIGHT_20160425225826

La cohérence avec les comics

On ne peut pas dire que le jeu soit à 100% cohérent avec les comics, non. Je dirais qu’on est à 95% de fidélité aux comics. Les scénaristes prennent quelques libertés et c’est plutôt agréable car cela permet au joueur confirmé, comme au joueur amateur, de se laisser surprendre. J’aime !

Graphisme

Au top ! Voir la pluie couler le long de la cape de Batman est juste un rêve éveillé pour tout fan ! Et si le gamedesign reste assez proche des anciens jeux Arkham Asylum et Arkham City, il n’en fait pas moins forte impression. Rien à redire à ce niveau là, le jeu reste sombre. Ne vous attendez toujours pas à voir la lumière du jour car l’ensemble du jeu se déroule sur une seule nuit.

BATMAN™: ARKHAM KNIGHT_20160425225845

DLC

Concernant ce point le jeu propose de nombreux contenus additionnels. Certains dispensables (skins, défis supplémentaires, etc.) mais pour d’autres, c’est tout bonnement le contraire. Je prends par exemple le cas du DLC proposant le skin du Batman de Tim Burton accompagné de sa Batmobile. Personnellement, lorsque j’étais enfant j’étais dingue du design de ce véhicule. Il m’a réellement transporté. Imaginez dans quel état j’étais lorsque j’ai pu conduire le bolide. Voyez vous même :

13064700_10208897450577703_3585676707181351619_o-2

Sans parler de la petite allusion au Black Canary faite ici (au fond, le nom du club). Si vous regardez la série Arrow, vous connaissez le personnage.

Plus sérieusement, d’autres DLC vous proposeront de vraies missions additionnelles de qualité comme “Saison de l’infamie”.

Mon avis

Selon moi, il s’agit d’une excellente fin à la, maintenant très célèbre, série des Arkham.
Batman : Arkham Knight est un très bon jeu qui ravira tous les fans de Batman. À n’en pas douter. Et si celui-ci présente tout de même quelques petits défauts, n’hésitez pas à vous plonger dans l’aventure du chevalier masqué de Gotham et vivre avec lui des histoires toutes plus glauques les unes que les autres. Déconseillé aux enfants tout de même.


Note : 18/20

Graphismes : 19/20
Imaginaire créatif : 18/20
Histoire : 17/20
Références : 19/20
Musique : 17/20
Jouabilité : 18/20

Publicités

Hadrien JACOBEE

http://hadrienjacobee.com

Sith du web et fier Rédacteur en Chef de My Geek Actu. Passionné par les univers video-ludiques, les comics DC et les mangas. En gros.

0 Comment

  • […] excellente idée, en espérant cela dit qu’Ubisoft ne copie pas l’erreur commise dans Batman Arkham Knight qui proposait une Batmobile super stylée mais dont l’utilisation incessante lassait vite le […]

  • […] l’impact de nos choix sur une mission ou encore observer des pistes (comme Batman dans Batman Arkham Knight). Seulement voilà, dans le jeu de Rocksteady, ces phases où l’on joue au détective ne […]

  • […] Jason ne cessera d’hanter Batman qui s’en voudra de très nombreuses années. Puis Jason Todd devient, sous le nom de Red Hood un ancien alias du Joker. Il se propose alors comme justicier (entraîné par Batman) dont la volonté est de laver la ville de Gotham de la vermine, ne se privant (contrairement à Batman) pas de tuer. Vous pourrez retrouver ce personnage très important dans les comics Batman : Silence et Batman : Le mystère de Red Hood ainsi que dans le jeu Batman : Arkham Knight. […]

  • […] devais donner la palme de la meilleure interprétation du rôle de Batman, je le donnerais au jeu Batman : Arkham Knight dans laquelle le super-héros est exactement le personnage que je voudrais qu’il […]

  • […] (en tout cas par moi). Pour vous remettre dans le contexte : alors que Rocksteady annonçait que Batman: Arkham Knight était le dernier jeu Batman de la série Arkham, voici que l’E3 de cette année nous […]

  • […] Carrément ! Non mais c’est complètement dingue les gars ! Vous pouvez demander à Emilie, j’ai passé (1h00 de jeu à peu près pour finir le mode « histoire ») à faire des « whouaaa » et autres « noooon ?! ». À telle point que ma bouche en était pincée durant tout le long du jeu. Vous savez comme Christian Bale dans Batman Begins lorsqu’il dit « I’m Batman« . Parce qu’on y croit ! Les ruelles, les personnages, l’ambiance glauque à souhait, la nécessité de réfléchir pour résoudre les énigmes, les sons qui émanent de la ville… Bref, tout nous permet d’être Batman. Plus que jamais. À tel point que je regrette clairement que le jeu n’aie coûté que 20€ et qu’il ne dure qu’une heure. J’aurais tellement aimé pouvoir voler, vivre dans le jeu comme j’ai pu le faire avec Batman: Arkham Knight. […]

  • […] a tout de même frappé très fort avec la trilogie de Rocksteady, terminée par l’incroyable Batman: Arkham Knight et la récente expérience Batman VR. Autant dire que sur ce territoire, Marvel a un sérieux […]

  • […] événements de Batman: Arkham Origins. Techniquement, les studios seraient repartis du moteur de Batman Arkham Knight et ils seraient sur le jeu depuis […]

  • […] dommage car j’ai peur que ça devienne vite lassant. Vous savez, comme avec la Batmobile dans Batman: Arkham Knight. À voir […]

  • […] des jeux Batman. Le système de combat, les interactions, etc. Tout fait pour moi référence à un Batman Arkham Knight sauf que ça se passe en plein jour. Et c’est pour le meilleur ! Les jeux Spiderman ont […]

  • […] et qu’il viennent nuire à l’expérience de jeu, un peu comme la Batmobile dans Batman: Arkham Knight, mais non, ça passe très bien […]

  • […] Hier, Sony nous présentait (tout en mystère) la prochaine expérience de réalité virtuelle liée à ma chauve-souris préférée, Batman Arkham VR. La grosse interrogation suite à ce genre d’annonce, c’est : s’agit-il d’un jeu à part entière, ou s’agit-il d’un DLC de Batman Arkham Knight ? […]

  • […] pas déjà ! Si la plupart sont assez anciens, il y a quand même de vraies petites pépites comme Batman: Arkham Knight, Uncharted 4: A Thief’s End ou encore The Last of Us Remastered […]

  • […] Carrément ! Non mais c’est complètement dingue les gars ! Vous pouvez demander à Emilie, j’ai passé (1h00 de jeu à peu près pour finir le mode « histoire ») à faire des « whouaaa » et autres « noooon ?! ». À tel point que ma bouche en était pincée durant tout le long du jeu. Vous savez comme Christian Bale dans Batman Begins lorsqu’il dit « I’m Batman« . Parce qu’on y croit ! Les ruelles, les personnages, l’ambiance glauque à souhait, la nécessité de réfléchir pour résoudre les énigmes, les sons qui émanent de la ville… Bref, tout nous permet d’être Batman. Plus que jamais. Tellement que je regrette que le jeu n’ai coûté que 20€ et qu’il ne dure qu’une heure. J’aurais tellement aimé pouvoir voler, vivre dans le jeu comme j’ai pu le faire avec Batman: Arkham Knight. […]

  • […] les grosses antennes), le gameplay entier du jeu semble avoir été copié/collé sur le dernier Batman Arkham Knight. C’est […]

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :